Tenue de la conférence conjointe 2017 des Instituts Confucius au Japon à Osaka

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2017-10-25 17:26:33 
 

Le 22 octobre, la conférence conjointe 2017 des Instituts Confucius au Japon s’est tenue dans l’Université de Kansai Gaidai (KGU). Organisée par l’Institut Confucius de la KGU, en réunissant 67 participants, dont Hu Zhiping, ministre-conseiller du Service de l’Education près l’Ambassade de Chine au Japon, Eiko Tanimoto, présidente du Conseil d’administration de la KGU, Wu Jingsong, directeur du Bureau de l’Education du Consulat général de Chine à Osaka, les responsables des projets concernés du Siège de l’Institut Confucius ainsi que les représentants issus de 14 Instituts Confucius et de 2 Classes Confucius indépendantes au Japon.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Eiko Tanimoto a prononcé un discours d’accueil, dans lequel elle a déclaré que « le gentilhomme insiste sur les aspects moraux ». Selon elle, il faut lire fréquemment des livres des saints, et croire fermement à la signification profonde de mener à bien l’Institut Confucius. Elle a également émis le souhait que tous les Instituts et Classes Confucius partagent des informations et mènent des coopérations mutuelles pour promouvoir ensemble le développement des Instituts Confucius au Japon.

Hu Zhiping a déclaré dans son discours que l’Institut Confucius œuvrait pour diffuser la langue et la culture chinoises à l’échelle mondiale, et mettait l’accent sur le renforcement des échanges entre la Chine et le reste du monde. Il a beaucoup apprécié les résultats obtenus par les Instituts Confucius au Japon. Le ministre-conseiller a indiqué que cette année marquait le 45e anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques entre la Chine et le Japon, et que l’année prochaine serait le 40e anniversaire de la conclusion du Traité de paix et d’amitié sino-japonais. Tout cela créera des opportunités précieuses pour le développement des Instituts et des Classes Confucius au Japon. Selon lui, l’Ambassade et le Consulat de Chine au Japon travailleront ensemble avec tous les acteurs concernés dans le futur pour promouvoir un meilleur développement des Instituts Confucius au Japon.


Hu Zhiping prononce un discours.

Au cours de la conférence, l’Institut Confucius du Ritsumeikan a présenté principalement des tentatives utiles pour aider les étudiants à surmonter les points difficiles et les goulots d’étranglement dans leurs études. L’Institut Confucius de la KGU a présenté qu’il avait mis en valeur la méthode pédagogique combinant l’examen et l’enseignement tout en proposant des cours à crédits dans le cadre de l’examen HSK. Le nombre de ses candidats à cet examen était le plus important parmi tous les Instituts Confucius au Japon pendant des années consécutives. L’Institut Confucius de médecine traditionnelle chinoise (MTC) du Collège de Médecine Hyogo a présenté ses réalisations obtenues en matière d’enseignement et de recherche au sujet de la MTC ainsi que de ses contributions sociales. L’Institut a vu ses 10 mémoires publiés dans les revues indexées dans SCI (Science Citation Index), permettant d’enregistrer pour la première fois, le nom et des résultats de recherche de l’Institut Confucius dans le PubMed, système d’index des mémoires et des périodiques de l’Institut national de la Santé (NIH) aux Etats-Unis. L’Institut Confucius de l’Université de Sapporo s’est activement intégré dans son université et s’est efforcé de développer l’enseignement du chinois à l’école maternelle. L’Institut Confucius de l’Université Kogakuin a partagé son expérience en matière d’organisation des activités culturelles dans le cadre de la Journée de l’Institut Confucius, en menant la « réforme du côté de l’offre » et en transformant la logique de pensée. Cela a suscité une répercussion intense parmi les participants à cette réunion. Les représentants des Instituts et Classes Confucius ont mené des discussions approfondies autour des thèmes « La construction de la marque », « Le renforcement de la coopération » et « Le développement futur », entre autres. L’ambiance sur place était très animée.


Lors de la réunion

Les représentants du Service des finances, du Service des recherches sinologiques et du Service des Instituts Confucius en Asie et en Afrique du Siège de l’Institut Confucius, ont mené des échanges approfondis avec les participants autour du système de gestion financière, du programme de nouvelle sinologie Confucius et du développement futur des Instituts Confucius au Japon, tout en émettant le souhait que les Instituts et Classes Confucius au Japon respectent le règlement financier du Siège de l’Institut Confucius et le système financier du Japon, gèrent strictement les fonds de l’Institut Confucius, profitent complètement des programmes lancés par le Siège de l’Institut Confucius, dont « Le programme de nouvelle sinologie Confucius », ainsi que forment de jeunes talents et renforcent la collaboration entre les Instituts Confucius, dans le but de construire conjointement la marque de l’Institut Confucius.

Hu Zhiping a prononcé un discours de conclusion, dans lequel, il a souligné qu’en tant que base de diffusion de la langue et de la culture, l’Institut Confucius devait rester fidèle à son engagement initial et continuer à faire ses efforts pour devenir une base de l’enseignement du chinois, un centre d’échanges culturels et un établissement prestigieux en matière de sinologie.

La conférence conjointe des Instituts Confucius au Japon est une organisation de liaison établie spontanément par les Instituts et Classes Confucius au Japon. Elle organise chaque année des réunions périodiques et vise à renforcer les échanges des informations, le partage des ressources ainsi que la coordination entre eux.

 
mot clé:

Nouvelles concernées