Avancer dans le vent et la pluie pendant dix ans, rester fidèle à l’engagement initial – Tenue de la cérémonie de célébration du 10e anniversaire de l’Institut Confucius d’Auckland

[Source]    Institut Confucius d’Auckland en Nouvelle-Zélande [Time]    2017-10-25 13:27:09 
 

Le 16 octobre (heure locale), l’Institut Confucius d’Auckland en Nouvelle-Zélande a tenu une cérémonie de célébration au Centre de conférences du Musée d’Auckland pour célébrer son 10e anniversaire.

Officiellement créé en février 2007, l’Institut Confucius d’Auckland constitue le premier Institut Confucius en Nouvelle-Zélande. Il a été co-établi par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et l’Université d’Auckland, son partenaire chinois est l’Université Fudan.

Cette cérémonie a réuni des invités d’honneur, dont Yang Jian et Raymond Huo Jianqiang, parlementaires néo-zélandais, Bill Cashmore, maire adjoint d’Auckland, Pat English, conseiller de l’Institut Confucius d’Auckland, Martin Thomson, président de l’Association du commerce Chine-Nouvelle-Zélande (NZCTA), et Qu Guangzhou, conseiller politique près l’Ambassade de Chine en Nouvelle-Zélande. Ils ont prononcé respectivement un discours.


Qu Guangzhou prononce un discours.

Qu Guangzhou a prononcé un discours au nom de l’ambassadeur Wang Lutong, dans lequel il a affirmé les contributions importantes apportées par l’Institut Confucius d’Auckland pendant la dernière décennie en matière de promotion de l’enseignement du chinois et de la diffusion de la culture chinoise, tout en appréciant l’Institut Confucius d’Auckland pour son rôle pionnier et dirigeant dans le développement des Instituts Confucius et des Classes Confucius néo-zélandais.


Yang Jian prononce un discours.

Yang Jian a déclaré dans son discours que le Parti national de la Nouvelle-Zélande a lancé récemment une politique en faveur de l’apprentissage des langues étrangères. Celui-ci a dépensé 160 millions de dollars néo-zélandais pour intégrer l’enseignement des langues étrangères comme cours obligatoire dans le système pédagogique des écoles primaires et secondaires. Cela est dû à la reconnaissance de l’importance de l’apprentissage de la langue seconde dont le chinois, à l’égard des jeunes Néo-Zélandais. Ces dix dernières années, par l’intermédiaire de l’Institut Confucius, les élèves néo-zélandais ont montré une bonne tendance et un fort potentiel dans l’apprentissage du chinois. En parlant seulement d’Auckland, plus de 100 000 élèves ont obtenu l’occasion d’apprendre le chinois grâce à l’Institut Confucius, ce qui a fourni une base et une garantie importantes pour la prise de décision du gouvernement.


Raymond Huo Jianqiang prononce un discours.

Huo Jianqiang a présenté dans son discours, particulièrement une autre activité lancée le jour même, la Semaine du chinois en Nouvelle-Zélande. Selon lui, cette activité annuelle constitue la première « Semaine du chinois » au niveau nationale, initiée et organisée par des peuples de pays occidentaux. Au cours de la Semaine, en collaboration avec tous les milieux néo-zélandais, l’Institut Confucius mènera des activités sous diverses formes et avec de riches contenus pour promouvoir la langue et la culture chinoises.

Bill Cashmore, Pat English, Martin Thomson ainsi que d’autres invités d’honneur ont également manifesté des louanges à l’Institut Confucius pour ses réalisations brillantes et son rôle crucial. De plus, les responsables des organisations coopératives, ainsi que les représentants des enseignants et des élèves de l’Institut Confucius d’Auckland, sont montés sur la scène pour lui émettre leurs vœux sincères, en éveillant des échos chez tous les invités.


L’exposition de photos du 10e anniversaire de l’Institut Confucius.


Des enseignants-assistants de chinois donnent une représentation.

Au cours de l’activité, l’Institut Confucius d’Auckland a organisé une exposition de photos de son 10e anniversaire, et a décerné des prix aux lauréats des concours de chinois, dont le Concours d’éloquence dans le cadre de la « Passerelle vers le chinois », le Concours de rédaction de la « Coupe de l’ambassadeur », le Concours de vidéos dans le cadre du 10e anniversaire de l’Institut Confucius, ainsi qu’aux excellents enseignants néo-zélandais de chinois. Des enseignants et des élèves de Classes Confucius et d’antennes d’enseignement ont également donné des démonstrations et des représentations au sujet d’arts chinois.


Yao Zaiyu (à gauche) et Zhou Bing (à droite), directeurs néo-zélandaise et chinois de l’Institut Confucius, ainsi que Sarah, représentante des élèves, ont coupé ensemble un gâteau d’anniversaire.

Actuellement, l’Institut Confucius d’Auckland dispose de 12 Classes Confucius, couvrant 34 écoles primaires et secondaires, et propose le programme de cours de chinois à près de 150 écoles primaires et secondaires. Il a également établi une section à l’Université d’Otago à Dunedin sur l’île du Sud. Le nombre d’élèves apprenant le chinois dépasse 30 000, celui des enseignants-assistants atteint près de 50. L’Institut Confucius d’Auckland a successivement remporté le titre de « Institut Confucius d’avant-garde » à cinq reprises, constituant l’un des « Instituts Confucius modèles » du monde entier. En 2014, il a remporté le prix de l’« Institut Confucius pionnier ».

 
mot clé:

Nouvelles concernées