Institut Confucius de l’Université nationale du Laos : pose de la première pierre du projet financé par la Chine

[Source]    Institut Confucius de l’Université nationale du Laos [Time]    2017-10-11 13:35:26 
 

Le 30 septembre, la cérémonie de la pose de la première pierre dans le cadre du projet de l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos, financé par le gouvernement chinois, s’est tenue à Vientiane, capitale laotienne. Cet événement a réuni une centaine de personnes, dont Sengdeuan Lachanthaboun, ministre laotienne de l’Education et des Sports, Somsy Gnophanxay, président de l’Université nationale du Laos, Wang Wentian, ambassadeur de Chine au Laos, et des invités issus de différents milieux locaux.

Somsy Gnophanxay a remercié, au nom de l’Université nationale du Laos, les dirigeants chinois et laotien, ainsi que la partie chinoise pour leur contribution considérable à la formation de talents laotiens et aux échanges culturels entre les deux pays. Il s’est dit convaincu que le projet de l’Institut Confucius serait réalisé avec succès avec l’attention et le soutien des dirigeants des deux pays.


Somsy Gnophanxay prononce un discours.

Mme Sengdeuan Lachanthaboun a déclaré dans son discours que le projet de l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos, le bâtiment le plus avancé de l’Université, était un projet important financé par le gouvernement chinois. Selon elle, ce projet témoigne du soutien et de l’attention accordés par le PCC et le gouvernement chinois au Laos. Il constitue un résultat concret de la coopération globale en développement constant entre les deux partis, les deux pays et les peuples de la Chine et du Laos.


Mme Sengdeuan Lachanthaboun prononce un discours.

Wang Wentian a déclaré que la construction du projet de l’Institut Confucius non seulement améliorait considérablement les conditions d’enseignement de l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos, mais aussi constituait une mesure importante de coopération sino-laotienne dans le domaine des échanges humains et culturels ainsi que dans le domaine éducatif. Il a émis le souhait qu’avec les efforts conjoints de la Chine et du Laos, l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos devienne un projet de marque pour promouvoir les échanges humains et culturels sino-laotiens, de sorte que plus de gens apprennent la langue chinoise, connaissent la culture chinoise, fassent des amis chinois, apprennent des technologies chinoises et contribuent au développement économique et social du Laos.


Wang Wentian prononce un discours.

Xie Shangguo, président de l’Université des Nationalités du Guangxi, a spécialement adressé une lettre de félicitations, dans laquelle, il a déclaré qu’il s’est convaincu qu’avec les efforts conjoints des collègues des deux universités chinoise et laotienne, l’Université nationale du Laos deviendrait une bonne plate-forme d’échanges amicaux entre les peuples chinois et laotien, pour promouvoir le développement commun en termes d’éducation, de culture, d’art, de science et technologie, ainsi que d’échanges économiques et commerciaux entre les deux pays, afin de contribuer davantage à l’amitié traditionnelle et aux échanges amicaux entre la Chine et le Laos.


Des invités posent ensemble la première pierre pour le projet de l’Institut Confucius.

Le 8 décembre 2016, le gouvernement chinois a signé l’accord portant sur l’exécution du projet de l’Institut Confucius de l’Université nationale du Laos. Avec l’achèvement du projet, un bâtiment administratif pour l’enseignement de l’Institut Confucius ainsi que des bâtiments annexes seront mis à la disposition de 5 000 étudiants et de 60 enseignants. Avec des salles de classe, des bureaux administratifs, une salle de lecture, une salle polyvalente, des dortoirs pour enseignants, et des ouvrages extérieurs, ce projet occupe une superficie de quelque 14 664 mètres carrés.

Article : Xu Xuebo; photos : Zhang Tangling

 
mot clé:

Nouvelles concernées