Dialogue entre le sinologue et traducteur néerlandais Mark Leenhouts et Yu Hua, célèbre écrivain contemporain chinois

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Leyde des Pays-Bas [Time]    2017-10-01 11:05:54 
 

Le 20 septembre (heure locale), sous l’organisation soigneuse de l’Institut Confucius de l’Université de Leyde des Pays-Bas, Yu Hua, célèbre écrivain contemporain chinois, et Mark Leenhouts, sinologue et traducteur néerlandais, ont mené un dialogue magnifique. Autour de ses œuvres telles que Vivre !, Le Vendeur de sang, Les Frères et Le Septième Jour, Yu Hua a partagé à cœur ouvert le parcours émotionnel de sa création littéraire et l’influence de la vie réelle sur sa création du roman. Cet événement a réuni près de 200 auditeurs dans la salle bondée.

Mark Leenhouts est docteur en littérature contemporaine chinoise de l’Université de Leyde et sinologue célèbre. Lauréat du Prix de Traduction de la Fondation néerlandaise de Littérature (De Nederlands Letterenfonds Vertaalprijzen) en 2012, il a une interprétation approfondie sur les œuvres d’écrivains contemporains chinois, y compris celles de Yu Hua. Au début du dialogue, Mark Leenhouts a présenté à l’auditoire l’expérience professionnelle de Yu Hua dans sa jeunesse et le contenu principal des œuvres de cet écrivain chinois traduites en néerlandais. Citant des images communes dans les œuvres de Yu Hua, Mark Leenhouts a discuté, avec Yu Hua, du rapport entre les œuvres littéraires et la vie.


Mark Leenhouts (à gauche) et Yu Hua (à droite) au cours du dialogue.

Yu Hua a déclaré que ses romans de différentes périodes avaient décrit les expériences de vie de différentes étapes. Il a dit : « C’est juste une partie de la vie. Avec le changement constant de la Chine et l’évolution de l’âge, ce sera un autre sentiment. » Tout comme le développement d’une personne, Yu Hua transforme les angles de sa création et ses points d’attention avec le développement en maturité de sa propre pensée. Yu Hua est un écrivain pionnier dont les œuvres font face à la société sombre et à la vie misérable. Cependant, il a dit au cours du dialogue que sa création était toujours pleine de lumière et d’espoir.

En parlant de l’impact du changement de la société réelle sur la création, Yu Hua a déclaré que beaucoup de détails dans Le Septième Jour et Les Frères prenaient source de la société réelle chinoise. Les costumes des années 1980 et les concours de beauté des années 1990 constituent son impression vis-à-vis de la société chinoise à cette époque-là et son angle d’enregistrement. Chaque écrivain démontre son impression de vie par son propre point de vue, ce qui reflète les changements de la société et l’évolution de la pensée des gens à différentes époques.

Le public a posé avec enthousiasme des questions sur la vie personnelle et le style de roman de Yu Hua. Face à ces questions, l’écrivain chinois a répondu avec patience. En outre, Yu Hua a approfondi sa compréhension quant à la relation entre le collectivisme et l’individualisme. Son style sage et humoristique a profondément ému tout le monde. A l’issue du questionnement, a eu lieu sur place une séance de signature de ses livres en version néerlandaise.


Dialogue entre Yu Hua et Mark Leenhouts

La série d’activités d’échanges organisée par l’Institut Confucius de l’Université de Leyde dans le cadre de la visite de Yu Hua a augmenté, à différents niveaux et sous différents angles, la connaissance à propos de la littérature et de la société chinoises d’amateurs hollandais de littérature, a élargi l’influence internationale de la littérature chinoise et a promu la profondeur et l’ampleur des échanges culturels entre la Chine et les pays étrangers.

Ces dernières années, l’Institut Confucius a connu un essor. A part l’enseignement quotidien de la langue et la promotion des activités culturelles de base, tous les Instituts Confucius ont innové activement leur manière de fonctionnement, afin de construire une plate-forme et une passerelle pour la promotion de la culture chinoise à l’étranger. Situé au centre de la sinologie de l’Europe, l’Institut Confucius de l’Université de Leyde s’oriente vers un Institut Confucius spécialisé dans la recherche. Chaque année, l’Institut Confucius organise la traduction d’une série d’œuvres littéraires chinoises et des activités sur la promotion littéraire, afin d’introduire plus d’œuvres littéraires excellentes chinoises aux lecteurs néerlandais et de former de jeunes traducteurs en même temps. Il a déjà publié des romans d’écrivains célèbres chinois, tels que Su Tong, Bi Feiyu et Xu Zechen. Cette année, c’est la quatrième fois que l’Institut Confucius de l’Université de Leyde a coopéré avec la maison d’édition DEGEUS pour publier un recueil de récits d’écrivains chinois. La traduction en néerlandais du Rêve dans le Pavillon rouge est aussi en cours. Auparavant, l’Institut Confucius de l’Université de Leyde a invité des écrivains célèbres dont Su Tong et Liu Zhenyun pour participer aux activités.

 
mot clé:

Nouvelles concernées