L’écrivain Yu Hua visite l’Institut Confucius de l’Université de Milan à l’occasion du lancement de la version italienne de Le Septième Jour

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Milan [Time]    2017-09-25 14:06:02 
 

Au cours de la soirée du 14 septembre (heure locale), la Classe Confucius de l’Université de Milan-Bicocca, relevant de l’Institut Confucius de l’Université de Milan, était très animée, parce qu’elle devait accueillir un invité spécial. Invité par l’Institut Confucius de l’Université de Milan, la maison d’édition italienne La Feltrinelli et l’Université Milan-Bicocca, l’écrivain chinois célèbre Yu Hua est venu à Milan, la capitale mondiale de la mode, dans le cadre du lancement en Europe de la version en langue italienne de son œuvre « Le Septième Jour ». Au cours de l’activité, Yu Hua a partagé à cœur ouvert sa création littéraire et son parcours émotionnel, a mené des échanges avec les lecteurs présents et a tenu une séance de signature des livres. Dans la salle Aula Martini, capable d’accueillir 400 personnes, toutes les places étaient occupées.


De gauche à droite : la première : Silvia Pozzi, le deuxième : Yu Hua, la quatrième : Alessandra Lavagnino.

Cet événement a réuni Guan Haibo, consul en charge des affaires scientifiques et éducatives du Consulat général de Chine au Milan, Fabio Muzi Falconi, responsable de la maison d’édition La Feltrinelli, Silvia Pozzi, professeur adjoint à l’Université Milan-Bicocca et traductrice du livre « Le Septième Jour » en langue italienne, Alessandra Lavagnino et Jin Zhigang, directeurs italienne et chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Milan. Des médias italiens, tels que La Reppubica, Corriere della Sera et Il Giorno, ainsi que des médias locaux de Milan, ont tous relaté cette activité.

D’Heinrich Heine à Andreï Kontchalovski, en passant par sa propre enfance, Yu Hua a parlé de la généralité de création littéraire et a partagé le processus de conception de son nouveau livre. Il a souligné qu’un bon auteur devait toucher lui-même avant que les lecteurs soient touchés. Un fanatique lui a posé une question sur son changement mental après le grand succès de son roman « Vivre ! ». Yu Hua a répondu : « Quand j’écrivais ce livre, je ne pensais jamais à un tel succès. Il m’a apporté de nombreux lecteurs et a augmenté ma réputation. De ce fait, je le considère comme mon ‘livre de bonheur’. Tous les écrivains réussis ont leurs livres de bonheur. Si vous me demandez le changement de la mentalité, en fait, elle n’a pas beaucoup changé, seulement mon humeur devient pire. » Sa réponse humoristique a suscité des applaudissements et des attentes des lecteurs pour son nouveau roman, en poussant l’activité à son apogée.

Anna Monte, une étudiante qui apprend le chinois, a dit : « Il y a quelques ans, quand j’apprenais le chinois, mon professeur m’a recommandée le roman Vivre ! de Yu Hua. C’était à travers cette œuvre que j’ai commencé à m’intéresser beaucoup à la culture chinoise. Au fur et à mesure de l’amélioration de mon niveau de chinois, j’ai lu tous les romans de Yu Hua. Cette fois-ci, je suis tellement enthousiaste quand j’ai entendu parler du lancement de son nouvel œuvre Le Septième Jour en Italie, donc je me suis promis de venir à l’université pour voir M. Yu Hua. »


Yu Hua s’est pris en photo avec des fanatiques italiennes portant son nouvel œuvre dans les mains.

Professeur universitaire en littérature, Francesco Andrea est aussi un fanatique de Yu Hua. Il a dit : « J’adore Yu Hua depuis des années. Je lis chacun de ses livres pour plusieurs fois. Ils sont comme une fenêtre me permettant de connaître un pays que je n’ai jamais visité, ainsi que sa culture et ses mœurs et coutumes. Si j’ai de la chance, je voudrais bien voyager en Chine un jour. »


Conversation conviviale entre Yu Hua et un lecteur âgé.


L’interaction intime entre Yu Hua et des étudiants chinois et italiens.


De nombreux lecteurs font la queue pour obtenir l’autographe de Yu Hua.


Des spectateurs sur place


Jin Zhigang est interviewé par des médias locaux.


Yu Hua s’est pris en photo avec le personnel chinois et étranger de l’Institut Confucius.

Lors de la cérémonie d’accueil, Yu Hua et les directeurs chinois et italienne de l’Institut Confucius de l’Université de Milan, sont parvenus à un consensus sur l’introduction planifiée des écrivains chinois renommés en Italie. Selon des sources, c’est la première fois que Yu Hua est entré dans l’Institut Confucius et a mené des échanges intimes avec des élèves et des enseignants de l’Institut. Il s’agit aussi d’un nouvel écrivain chinois réputé invité à l’Institut Confucius de l’Université de Milan derrière Mo Yan, Yan Lianke, Liu Zhenyun, entre autres.

Un des 12 Instituts Confucius pilotes avec des caractéristiques culturelles dans le monde, l’Institut Confucius de l’Université de Milan fait des efforts actifs pour mettre en valeur des caractéristiques correspondant à l’Institut Confucius de culture. Il continuera à établir la plate-forme et le pont pour les échanges sino-italiens en matière de littérature, de cinéma et de théâtre.

 
mot clé:

Nouvelles concernées