Une enseignante chinoise aide des élèves indonésiens à bien apprendre le chinois à travers les arts chinois

[Source]    chinanews.com [Time]    2017-09-12 16:29:02 
 


Légende de la photo: le gala de la fête du mi-automne de l’année dernière tenu par des enseignants et des élèves du Pahoa Colledge.

Le 6 septembre, au matin, quand le journaliste du chinanews.com a rencontré Chen Ling, enseignante envoyée à l’étranger par la Chine, dans le Pahoa Colledge, elle était en train de concevoir le programme d’apprentissage et de représentation des arts chinois pour ses élèves indonésiens.

Lors de la finale de la compétition qualificative en Indonésie de la 16e édition du Concours « Passerelle vers le Chinois » destiné aux étudiants du monde 2017, Fei Wenbin, étudiant dirigé par Chen Ling, a remporté le titre de champion national. Par conséquent, Chen Ling s’est vue décerner le prix de la meilleure enseignante.

En voyant son élève devenir le champion national d’un amateur de chinois seulement en deux ans, Chen Ling s’est sentie accomplie.

Chen Ling est une enseignante envoyée en août 2016 par l’Université normale du Hebei de la Chine à l’Institut Confucius de l’Université chrétienne de Maranatha (MCU) en Indonésie. Quand elle est arrivée en Indonésie, elle a été assignée à l’antenne d’enseignement dans le Pahoa Colledge, là où elle donne 4 cours, à savoir le cours du chinois oral (niveau débutant), celui du chinois oral (niveau intermédiaire), celui du chinois général (niveau intermédiaire) et celui des arts chinois.


Lors de la finale de la compétition qualificative en Indonésie du Concours « Passerelle vers le Chinois » destiné aux étudiants du monde 2017, le Pahoa Colledge a obtenu des résultats remarquables. La troisième à gauche est Chen Ling, enseignante des arts chinois.

Une année est passée en un clin d’œil. Cet été, Chen Ling devait choisir de rentrer en Chine ou bien de renouveler son mandat. Sans aucune hésitation, elle a choisi le renouvellement de son mandat.

« Je me sens comme chez moi ici, parce qu’il y a la condition de vie agréable, des élèves indonésiens dynamiques et mignons avec un désir de maîtriser le chinois, des Indonésiens gentils et honnêtes, ainsi qu’un groupe d’enseignants chinois qui ne font qu’un. » Master en musique, Chen Ling considère sa vie et son travail en Indonésie du bon côté.

« Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de gratte-ciels modernes, l’atmosphère de conte simple et élégante se fait sentir partout. Chaque famille conçoit la végétation devant chez soi d’une façon originale, ce qui apporte la fraîcheur dans le temps tropical. La flore d’ici sent agréable ! » Il est constaté que Chen Ling est une fille douée de la découverte de la beauté.


Légende de la photo : Des élèves du Pahoa Colledge discutent pour l’apprentissage.

D’après Chen Ling, la meilleure chose d’ici est l’amitié et la gentillesse des Indonésiens. Chaque jour, quand elle fait le va-et-vient entre le dortoir et l’Institut, les passants et les concierges qu’elle rencontre, lui disent toujours « Bonjour », « Bon après-midi », « Bonsoir » de tout cœur. Une fois, elle avait perdu son téléphone portable dans un magasin, elle y est retournée avec peu d’espérance. Surprise, elle l’a finalement retrouvé dans le comptoir de renseignements. Une autre fois, quand elle demandait son chemin à un couple en mauvais indonésien, ils l’ont amenée dans sa destination de peur qu’elle se trompe… « Cette simplicité et gentillesse me fait chaud au cœur. »

Chen Ling, qui s’est intégrée dans la vie locale, montre la compétence et le style d’une enseignante chinoise à travers ses efforts et son travail innovant.

Le Pahoa Colledge où elle donne des cours, est un établissement d’enseignement supérieur sanctionné par l’obtention du diplôme de licence, co-établi par l’Université normale du Hebei de la Chine et la Fondation de l’éducation de Pahoa de l’Indonésie. Cette université vise à mener des recherches et des pratiques sur la coopération sino-étrangère en matière d’établissement de l’enseignement, à travers un système mélangeant « les études en Indonésie et les études en Chine ».

En ce qui concerne les cours oraux dont elle se charge, Chen Ling a innové audacieusement en pédagogie. Elle utilise des virelangues avec le langage corporel, des jeux originaux, des chansons pour faire des exercices de tons, des narrations des faits divers avant la classe et des histoires courtes humoristiques pour apprendre des proverbes, entre autres. Par conséquent, des éclats de rires règnent sur sa classe.

Chen Ling a présenté que ses élèves étaient tous capables de réfléchir indépendamment et d’étudier en autonomie. « Maintenant, les élèves me posent des questions variées dans tous les cours, ce qui me demande à être toute prudente lors de ma préparation de cours. »


Légende de la photo : Deux élèves du Pahoa Colledge dans la bibliothèque.

À l’issue du Concours « Passerelle vers le chinois » de cette année, Chen Ling a remarqué que les élèves qui se sont efforcés d’y participer étaient non seulement plus passionnés pour l’apprentissage du chinois, mais étaient aussi plus attentifs et positifs en classe. D’après elle, tout cela est dû à leur intérêt pour la culture et les arts chinois.

Ainsi, l’idée de l’établissement des associations de talents artistiques chinois est venue dans sa tête. Avec le soutien de He Yanjie, directeur chinois du Pahoa Colledge, elle commence à établir des associations, comme celle de la calligraphie, celle du chant, celle de la danse et celle de l’Hulusi.

« Ce qui est au-delà de notre attente, c’est que chaque élève s’inscrit à au moins deux associations de talents artistiques. » Chen Ling a dit qu’elle enseignerait les arts chinois comme une spécialité pour que les élèves puissent être inspirés à apprendre le chinois et être encouragés à le maîtriser à travers l’apprentissage des arts chinois.

« Je souhaite que mes élèves puissent briller de leur propre façon tout comme les étoiles dans le ciel », Chen Ling a ainsi dit.

(Chinanews.com depuis Jakarta, le 6 septembre

Journaliste : Lin Yongchuan ; photos fournies par le Pahoa Colledge)

 
mot clé:

Nouvelles concernées