L’apprentissage du chinois est devenu une nouvelle tendance au Royaume-Uni

[Source]    cnr.cn [Time]    2017-09-08 16:19:26 
 

Selon une récente enquête menée auprès d’un millier de parents des mineurs au Royaume-Uni, parmi les langues autres que celles indo-européennes, le chinois est la langue la plus privilégiée par les parents britanniques, qui veulent que leurs enfants l’apprennent. Plus de la moitié d’entre eux pensent que l’apprentissage du chinois sera favorable au développement professionnel de leurs enfants dans le futur, à l’élargissement de leur horizon ainsi qu’à leur découverte de la culture chinoise diversifiée.

En raison de sa position géographique, les langues que les Britanniques connaissent le plus sont les langues indo-européennes. Dans beaucoup d’établissements scolaires au Royaume-Uni, le français est un cours obligatoire, alors que les cours d’allemand et d’espagnol sont aussi très communs. Ces dernières années, l’apprentissage du chinois est pourtant devenu une nouvelle tendance. D’après beaucoup de parents britanniques, le chinois est la langue la plus importante, parmi les langues autres que celles indo-européennes, qui pourra influencer l’avenir de leurs enfants.

Rappelons que David Cameron, ancien Premier ministre britannique, a appelé les enfants britanniques à « apprendre le chinois mais plus le français ». Il a cité les propos de l’ancien Président sud-africain Nelson Mandela : « Si vous parlez à un homme dans un langage qu’il comprend, cela lui monte à la tête. Si vous lui parlez dans son langage, cela lui va au coeur. »

David Cameron a aussi déclaré ceci : « Je souhaite que le Royaume-Uni se connecte avec l’économie dont la croissance est la plus forte au monde. La langue que nos jeunes doivent apprendre doit être celle qui pourra être utilisé dans le commerce au futur. Quand les élèves d’aujourd’hui s’intégreront dans la société, la Chine sera la première économie mondiale. De ce fait, c’est l’heure de tourner notre regard sur le chinois au lieu de se concentrer sur le français et l’allemand, pour que davantage d’enfants apprennent le chinois. »

En septembre 2016, l’Université de Londres a lancé pour la première fois un programme de promotion de l’enseignement du chinois au Royaume-Uni, qui vise à former au moins 5 000 jeunes Britanniques qui peuvent parler chinois couramment d’ici à 2020. Les enfants participant à ce programme ont en moyenne 8 heures de cours de chinois par semaine, dont 4 heures de cours se passent à l’école. Par rapport aux cours actuels de deuxième langue vivante de 1 à 2 heures par semaine, les heures d’apprentissage dans le cadre de ce programme ont nettement augmenté.

De plus, British Broadcasting Corporation (BBC) a lancé des cours de chinois gratuits en ligne, qui commencent par des tons du chinois, la partie la plus fondamentale. A l’aide des prononciations claires et des scènes simulées vivantes, ces cours permettent aux apprenants de maîtriser tous les formules de salutation en chinois pendant une courte période sans payer aucun sou. En outre, actuellement, les 29 Instituts Confucius et 148 Classes Confucius présents au Royaume-Uni proposent des cours de chinois afin de faciliter l’accès des Britanniques à la langue et la culture chinoises.

(Cnr.cn depuis Beijing, le 5 septembre, journaliste : Han Meng)

 
mot clé:

Nouvelles concernées