L’Ukraine souhaite renforcer sa coopération avec la Chine en vue d’une amélioration du niveau de l’enseignement du chinois

[Source]    Agence de Presse Xinhua [Time]    2017-09-08 16:24:11 
 

Selon un reportage publié le 31 août sur son site officiel, le ministère ukrainien de l’Education s’attend à renforcer sa coopération avec la Chine afin d’améliorer le niveau de l’enseignement du chinois en Ukraine.

D’après ce reportage, M. Andrey Shevtsov, directeur du Bureau d’examen de la qualification de l’établissement de l’enseignement et de l’enseignement supérieur du ministère ukrainien de l’Education, a récemment présenté à l’extérieur la situation de la collaboration sino-ukrainienne sur l’enseignement du chinois. A cette occasion, il a affirmé que le ministère ukrainien de l’Education était en train de coopérer avec des établissements d’enseignement chinois, dans le but de créer un mécanisme permanent pour améliorer le niveau d’enseignement élémentaire du chinois dans les écoles primaires et secondaires ukrainiennes, ainsi que d’améliorer le niveau de la langue chinoise et la compétence d’enseignement des enseignants ukrainiens des écoles primaires et secondaires en les envoyant régulièrement en Chine pour suivre des formations continues.

Ces dernières années, la vogue du chinois s’amplifie continuellement en Ukraine. La demande quant à l’apprentissage du chinois a connu une forte augmentation dans les domaines de l’enseignement supérieur et de l’enseignement pour les adultes. Et cette tendance s’est étendue dans les écoles primaires et secondaires. Parallèlement, l’Ukraine manque terriblement de ressources relatives à l’enseignement du chinois, par conséquent, la demande sociale est loin d’être satisfaite.

M. Shevtsov a déclaré qu’en vue de régler la pénurie de ressources de l’enseignement du chinois, et d’améliorer continuellement le niveau d’enseignement du chinois, le ministère ukrainien de l’Education menait actuellement des coopérations étroites avec des établissements chinois, dont l’Institut Confucius en Ukraine et le Hanban, afin d’élaborer, avec l’aide de la Chine, le programme général d’enseignement du chinois, le mécanisme normalisé des tests d’évaluation de chinois et une série complète des manuels de la langue chinoise qui s’adaptaient aux écoles primaires et secondaires de l’Ukraine.

(Publié le 31 août à Kiev par l’Agence de Presse Xinhua, journaliste : Zhong Zhong)

 
mot clé:

Nouvelles concernées