Inauguration de la Cuisine chinoise de l’Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen

[Source]    People.cn [Time]    2017-08-28 13:29:45 
 


Le 21 août, la cérémonie d’inauguration de « la Cuisine chinoise » se tient à l’Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen en Thaïlande.

« La nourriture est la nécessité primordiale du peuple. » Ce proverbe traditionnel souligne le rôle indispensable de la culture culinaire dans la culture chinoise. De plus en plus d’étrangers ressentissent le charme extraordinaire de la culture chinoise à travers la gastronomie chinoise.

Le 21 août, une cérémonie d’inauguration accompagnée de fumée s’est tenue à l’Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen en Thaïlande. À ce jour-là, la Cuisine chinoise d’une surface de 363 mètres carrés a été officiellement mise en service. Ses 9 ateliers conçus conformément aux critères professionnels et une salle à manger en décoration traditionnelle chinoise sont désormais ouvertes au public.

A l’intérieure de cette cuisine, les chefs chinois et thaïlandais s’affairaient : ils faisaient frire et sauter des ingrédients alimentaires et étiraient des nouilles ; à l’extérieur, des Thaïlandais, des baguettes et verres dans les mains, n’oubliaient pas de prendre des photos, en attendant impatiemment la bonne chère. Cette cuisine était la première du genre parmi les Instituts Confucius du monde entier. Réunissant quelque 150 personnes, l’inauguration de la « Cuisine chinoise » a attiré une attention particulière et des soutiens de la direction de l’Université de Khon Kaen et du Consulat général de Chine à Khon Kaen.

« Quand on parle de la Chine, la première chose qui lui vient en tête est sa longue histoire, sa culture profonde et ses mœurs et coutumes particuliers. Surtout, la culture culinaire chinoise jouit d’une grande réputation dans le monde. » Kittichai Triratanasirichai, président de l’Université de Khon Kaen, a déclaré que cette activité constituait une initiative de l’Institut Confucius de son université pour créer une nouvelle plate-forme d’échanges culturels sino-thaïlandais par l’intermédiaire de la culture gastronomique chinoise.

D’après Hu Lin, directrice chinoise de l’Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen, la « Cuisine chinoise » organisera des activités similaires concernant la culture culinaire. Par ailleurs, elle proposera des cours de culture gastronomique chinoise et des classes de formation de cuisine chinoise, afin que plus de Thaïlandais puissent percevoir la culture chinoise à travers la gastronomie.


Le 21 août, la cérémonie d’inauguration de « la Cuisine chinoise » se tient à l’Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen. Légende de photo : Le stand de présentation et de dégustation des pommes caramélisées.

A cette occasion, l’Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen a organisé la première édition du Festival de la gastronomie chinoise. La Cuisine était divisée en cinq stands de présentation et de dégustation, y compris les nouilles étirées à la main, les pommes caramélisées, le porc sauté aux piments, le calmar sauté avec des piments marinés et l’art du thé. Nous y avons vu les présentations correspondantes en thaïlandais devant chaque stand et les chefs expliquer les astuces pour faire la cuisine chinoise.

Après avoir assisté à la présentation des chefs chinois, avec de pleins intérêts, certains visiteurs ont porté leurs tabliers pour faire des pommes caramélisées, un plat relativement moins difficile pour eux. Dès que les plats sont sortis de la cuisine, ils sont tous raflés par les visiteurs impatients et désireux du dessert.

La province du Khon Kaen se situe dans le nord-est de la Thaïlande, connu pour ses aliments épicés. De ce fait, les visiteurs ont bien apprécié le porc sauté aux piments et le calmar sauté avec des piments marinés. Peitsara, directrice adjointe d’une école au district de Chum Phae de la province du Khon Kaen. Elle a dit au journaliste : « On a peu de chance de déguster la gastronomie chinoise, car il n’y a aucun restaurant chinois au district de Chum Phae. J’espère venir ici apprendre la cuisine chinoise dans le futur. »

Au fur et à mesure que l’initiative « la Ceinture et la Route » se déroule continuellement, les échanges populaires entre la Chine et la Thaïlande s’approfondissent progressivement ainsi que les échanges des peuples connaissent un élan. La Thaïlande est l’une des destinations touristiques internationales privilégiées par les Chinois. Li Minggang, consul général de Chine à Khon Kaen, a émis son souhait lors de la cérémonie d’inauguration que « la Cuisine chinoise » apprenne aux étudiants thaïlandais la culture culinaire de « la Chine au bout de la langue » et la cuisine chinoise authentique pour mieux accueillir et servir les touristes et les investisseurs, que ce Festival de la gastronomie chinoise suscite l’intérêt des élèves thaïlandais pour la culture culinaire chinoise, et que ces derniers le transforment en une motivation pour l’apprentissage du chinois, et deviennent des animateurs et des successeur de l’amitié sino-thaïlandaise.

(People.cn depuis le Khon Kaen en Thaïlande, le 21 août

Journaliste/photographe Yu Yichun)

 
mot clé:

Nouvelles concernées