Clôture de la 16e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde avec le Soudanais Zhao Zhixing au premier

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2017-08-18 16:20:13 
 

Le 12 août, la grande finale ainsi que la cérémonie de clôture de la 16e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde se sont tenues à Changsha. Les 5 cracks participant à cette grande finale ont été sélectionnés parmi les 145 candidats venant de 112 pays au terme de 3 étapes, à savoir les « éliminatoires de passerelle », la demi-finale et la finale. A l’issue d’une compétition acharnée, le candidat soudanais Zhao Zhixing (Mohammed Elmoiez) a remporté la première place du Concours « Passerelle vers le chinois » et a obtenu le titre d’« Etoile du chinois ».

Des personnalités éminentes y ont assisté, entre autres, Xu Jialu, vice-président du Comité permanent de la 9e et 10e Assemblée populaire nationale (APN), Du Jiahao, secrétaire du Comité du Parti communiste chinois (PCC) pour la province du Hunan et président de l’Assemblée populaire provinciale du Hunan, Xu Dazhe, secrétaire adjoint du Comité du PCC pour la province du Hunan et gouverneur de la province du Hunan, Cai Zhenhong, membre du Comité permanent du Comité du PCC pour la province du Hunan et chef du Département de la communication du Comité du PCC pour la province du Hunan, Hu Henghua, membre du Comité permanent du Comité du PCC pour la province du Hunan et secrétaire du Comité du PCC pour la ville de Changsha, Xie Jianhui, membre du Comité permanent et secrétaire général du Comité du PCC pour la province du Hunan, Li Youzhi, vice-président de l’Assemblée populaire provinciale du Hunan, Xiang Lili, vice-gouverneur de la province du Hunan, Ouyang Bin, vice-président du Comité provincial de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) pour la province du Hunan, Wang Qun, secrétaire général du gouvernement provincial du Hunan, Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général exécutif adjoint du Hanban, ainsi que des envoyés diplomatiques venant des pays comme l’Australie, le Bénin, le Soudan et le Pérou.

Le jury pour la grande finale comprend Zhang Yiqing, chercheur de l’Institut de la linguistique appliquée du ministère chinois de l’Education, Qian Wenzhong, professeur à l’Université Fudan, Hai Xia, membre du Comité national de la CCPPC, directrice de l’émission et présentatrice du Xinwen Lianbo (Le journal télévisé de 19 heures de CCTV) de la Télévision centrale de Chine, James B. Heimowitz (He Zhiming), directeur de China Institute aux Etats-Unis et directeur du Conseil de l’Institut Confucius de China Institute. La grande finale a été animée par Wang Han et Yang Lele.

La grande finale s’est déroulée en trois parties, le discours interactif ayant comme thème « Mon cercle d’amis de la langue chinoise », les questions-réponses sur la magie créative et « Le duel final ». Dans la première partie du discours, Sha Mier (Bin Muhamad Shahmeer), candidat malaisien, a partagé l’affection de son grand-père pour la culture chinoise et l’histoire sincère de sa famille, par lesquelles les spectateurs ont été émus ; Mu Chenpeng (Daniel Patrick), candidat américain, s’est transformé en expert en soins de santé, a partagé ses acquis de soins de santé et son expérience aigre-douce d’acupuncture ; He Bende (Bernhard), candidat allemand, a raconté sa connaissance et son histoire d’amour, à travers des poèmes, avec une jeune fille passionnée de la littérature classique chinoise ; Liu Siyuan (Anne-Aelis Myriam), candidate australienne, a interprété la danse de paon gracieuse et s’est déterminée à devenir « Yang Liping (une danseuse chinoise de renom) de l’Australie », pour que les Australiens puissent découvrir les meilleures voix et danse chinoises ; Zhao Zhixing qui a ressenti les joies dans le quyi (les arts de narration et de contes chantées chinois) voulait devenir une personne positive apportant des joies aux autres.

Durant les questions-réponses sur la magie créative, Daly Tang, lauréat du prix du magicien le plus créatif 2015 du Merlin Award, conféré par la Société internationale des magiciens, a montré des histoires ayant eu lieu de l’antiquité à aujourd’hui le long de « la Ceinture et la Route » par ses interprétations de magie, et a lancé des questions basées sur ses interprétations pour les candidats à répondre sur place. Shang Wenjie a passionnément interprété une chanson intitulée « La foi finale », tandis que Han Lei a sincèrement chanté une chanson baptisée « L’appel de la route ». En même temps, Germany Munich Boys Choir et la Chorale chinoise des enfants Xiaohe Jianjiao (la pointe du lotus), ont interprété ensemble « La même chanson ». Ils ont exprimé ensemble leurs vœux pour le concours « Passerelle vers le chinois ».

Lors de la grande finale, Li Can, élève aveugle de l’Institut Confucius de l’Université de Khartoum au Soudan, a raconté son histoire encourageante dans l’apprentissage du chinois. Les spectateurs ont admiré son niveau parfait de chinois, et ont été également touchés par son esprit persévérant pour éliminer tous les obstacles dans l’apprentissage du chinois. Ainsi, le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) a spécialement organisé un test du niveau de chinois pour elle et a annoncé sur place la réussite de son examen ainsi que son obtention d’une bourse d’études de l’Institut Confucius, ce qui a suscité des applaudissements intenses et prolongés.

Durant le duel final, les deux finalistes, Sha Mier et Zhao Zhixing, disposaient respectivement de 90 secondes pour répondre aux questions alternativement. Tous les deux ont mis en valeur leurs connaissances profondes sur la langue et la culture chinoises. Ils ont répondu sereinement aux questions et leurs scores serrés ont énervé les spectateurs avec des exclamations de temps en temps. Finalement, Zhao Zhixing s’est imposé comme le grand champion de cette compétition, et il est aussi le premier grand champion africain depuis le lancement du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde.

Lors de la remise des prix, M. Xu Jialu a félicité les lauréats et leur a exprimé ses vœux. Il a indiqué que l’innovation constituait la force motrice pour les progrès de l’humanité. Aujourd’hui, l’innovation est basée sur le contact, la collision et la coopération entre les civilisations diversifiées. Il a émis son souhait que les candidats puissent acquérir ce dont leurs pays et nations manquent dans la culture chinoise, et qu’ils apportent à la Chine ce dont elle manque. Il a déclaré que persévérer dans le rêve aboutirait à sa réalisation, et que notre rêve partagé était la consolidation continue de la « Passerelle vers le chinois », pour qu’elle puisse exercer plus d’influence dans le processus de paix et d’harmonie des êtres humains.

D’ailleurs, il a donné un message aux lauréats : « La vie n’est pas toujours facile. On rencontre des épreuves de temps en temps. Il faut avoir l’amour pour toute l’humanité au fond du cœur, nous souvenir toujours de notre mission essentielle en qualité de messagers des échanges culturels, et nous efforcer de réaliser nos rêves et valeurs pour devenir des pionniers qui avancent à grand pas sur la Passerelle vers le chinois ».

 
mot clé:

Nouvelles concernées