Ouverture de l’Atelier de formations 2017 destiné aux nouveaux directeurs chinois des Instituts Confucius dans les régions Asie-Afrique et aux enseignants envoyés à l’étranger par l’État à l’Université des Langues étrangères de Dalian

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2017-07-21 07:19:50 
 

Le 17 juillet, a eu lieu dans l’Université des Langues étrangères de Dalian la cérémonie d’ouverture de l’Atelier de formations et de préparation au travail 2017 destiné aux directeurs chinois des Instituts Confucius dans les régions Asie-Afrique et aux enseignants envoyés à l’étranger par l’État. Cet atelier a réuni 46 futurs directeurs d’Institut Confucius dans les régions Asie-Afrique issus de 38 établissements d’enseignement supérieur chinois, et 121 enseignants qui seront envoyés par l’État pour enseigner au Royaume-Uni et dans l’Océanie. Liu Hong, présidente de l’Université des Langues étrangères de Dalian, et Xia Jianhui, directeur général adjoint du Hanban, ont participé à cette cérémonie et y ont prononcé leurs allocutions. An Deyuan et Wang Yang, qui viennent respectivement de l’Université normale du Xinjiang et de l’Université Tsinghua, se sont également exprimés devant le public en tant que représentants des directeurs d’Instituts Confucius et des enseignants envoyés à l’étranger par l’État.


Liu Hong donne son allocution.

Ayant souhaité, au nom de l’Université, une bienvenue chaleureuse aux directeurs et enseignants qui sont venus recevoir des formations, Mme Liu Hong a évoqué ce qu’a contribué l’Université des Langues étrangères de Dalian dans l’établissement d’Instituts Confucius et la promotion internationale de la langue chinoise, plus particulièrement la fondation de dix Instituts Confucius et l’organisation de 27 éditions d’atelier de formation pour des directeurs, enseignants et volontaires en l’espace de dix ans. Pendant la période du « Treizième Plan quinquennal », l’Université va attacher une attention particulière à la construction d’une équipe de directeurs d’Instituts Confucius tout en offrant une garantie durable en ce qui concerne la fourniture personnelle des enseignants et volontaires ; elle va d’ailleurs instaurer des projets de recherche favorables à la cause de la promotion du chinois et à la formation des talents dans ce domaine tout en veillant à la rédaction des manuels caractéristiques ; elle va également renforcer la gestion des directeurs et enseignants envoyés à l’étranger et faire progresser la construction des institutions, afin de former des systèmes de recherche scientifique, de qualification professionnelle et de rémunérations susceptibles d’encourager les directeurs et enseignants à se consacrer de façon volontaire et active dans la promotion internationale de la langue chinoise. Mme Liu a indiqué que, dans cette nouvelle ère, les concepts de « consultation commune, construction conjointe et partage » soulignés dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative « la Ceinture et la Route » présentaient à la fois de nouvelles forces motrices et des tâches plus dures au futur développement des Instituts Confucius. Faire rayonner la culture de « la Route de la Soie », raconter bien ses histoires et élucider ses esprits, c’est une nouvelle mission des Instituts Confucius présents dans les pays le long de « la Ceinture et la Route », y compris ceux dans les pays asiatiques et africains.


An Deyuan donne son allocution.

Dans son allocution, An Deyuan a affirmé que les idées, la compétence de direction ainsi que le mode de gestion des directeurs chinois déterminaient directement le bon déroulement de l’enseignement organisé par les Instituts Confucius et influençaient la stratégie d’« aller vers l’extérieur » de l’État. Il faut que les directeurs présents chérissent cette opportunité d’études, afin de connaître les politiques et les stratégies de construction et de développement des Instituts Confucius, de se familiariser avec les institutions concernées et les disciplines diplomatiques, et d’améliorer leurs techniques de règlement des problèmes confrontés. Il leur faut également améliorer globalement la qualité générale et le niveau de gestion, et saisir profondément les missions de directeur chinois pour chercher à être des directeurs bien qualifiés.


Wang Yang donne son allocution.

Wang Yang a déclaré dans son discours qu’apprendre le chinois signifiait pour les élèves un processus de connaître la Chine et sa culture, et que la langue chinoise permettait aux peuples du monde entier de tisser un lien affectif avec la Chine. Les enseignants ici recevant des formations devraient saisir l’opportunité de toute leur vigueur et chercher à améliorer leurs techniques d’enseignement de la langue chinoise. Il faut qu’ils accomplissent leurs missions dans un proche avenir en tant que diffuseurs de la culture chinoise et enseignants de chinois partout dans le monde, sans que la confiance qui leur a été confiée soit trahie.


Xia Jianhui donne son allocution.

Xia Jianhui a d’abord exprimé ses salutations aux directeurs et enseignants en formation et puis a remercié l’Université des Langues étrangères de Dalian pour sa considération et ses contributions au travail de formation et à celui des Instituts Confucius. Ensuite dans son allocution, M. Xia a analysé, par un langage simple et clair, les missions historiques, la raison d’être et les clés de réussite des Instituts Confucius, sous deux dimensions, celle de vision internationale et celle de traces historiques, et trois aspects à savoir « comment connaître les Instituts Confucius », « les principes fondamentaux du développement et le mode de fonctionnement des Instituts Confucius » et « les missions des directeurs », tout en combinant la situation internationale actuelle et l’initiative de « la Ceinture et la Route ». M. Xia a aussi souligné que l’égalité et la coopération pourraient être les moyens fondamentaux pour construire un nouvel ordre international de paix et de développement et que ces deux principes résidaient depuis toujours dans la pratique des Instituts Confucius. Faire fonctionner les Instituts Confucius, c’est en effet d’explorer et de créer des modes et des expériences de coopération internationale amicale entre les différents pays, les différentes nations et les différentes cultures, parmi ces modes et expériences se trouvaient les idées de « rechercher les points communs tout en laissant de côté les divergences » et de « l’harmonie dans la diversité ». Ce serait également l’incarnation et la pratique importante des esprits de « la Ceinture et la Route ». Enfin, il a émis ses souhaits que les directeurs et les enseignants puissent comprendre profondément leurs propres missions au sein des Instituts Confucius et réfléchir sur l’essence de « l’égalité et la coopération », dans le but d’améliorer la qualité, d’augmenter l’efficacité des Instituts Confucius et de faire progresser la transformation et l’avancement de ces derniers. Il leur faut chercher à renforcer les compétences de gestion administrative, d’enseignement du chinois, de promotion de la culture chinoise et d’échanges interculturels. Ces accomplissements leur jetteraient la base pour être un directeur ou enseignant qualifié d’Institut Confucius. Ils pourraient ainsi se transformer en « carte de visite » de la Chine.

Liu Ximing, secrétaire du comité du Parti de l’Université des Langues étrangères de Dalian, Wang Weichen, vice-président de l’Université des Langues étrangères de Dalian, et Sun Yuhua, présidente du Comité des directeurs chinois de l’Université de l’Organisation de Coopération de Shanghai et ancienne présidente de l’Université des Langues étrangères de Dalian, se sont aussi présentés lors de la cérémonie.

Cet atelier de formations des directeurs de 4 semaines répond aux besoins du travail dans les régions asiatiques et africaines, s’orientant vers les objectifs et demandes détaillées du développement des Instituts Confucius à long terme. Les formations se déploieront dans sept modules en se basant sur les expériences générales et les pratiques réussies du fonctionnement des Instituts Confucius : qualité politique, morales professionnelles et qualité personnelle, compétence de gestion administrative, capacité d’échanges interculturels et de rédaction, compétence de gestion d’enseignements et de promotion culturelle, communication linguistique et expression écrite ainsi que techniques professionnelles et présentation des projets du Siège. L’Atelier de formations des enseignants va durer 3 semaines et concerner des sujets tels que le développement des Instituts Confucius et les esprits professionnels des enseignants, la promotion de la culture chinoise et les échanges interculturelles, l’enseignement de la langue chinoise, l’organisation de l’enseignement et la gestion des classes, la promotion des projets prioritaires du Siège de l’Institut Confucius, l’orientation du départ aux missions et l’éducation sur la sécurité, le stage et les formations, etc.

 
mot clé:

Nouvelles concernées