Ouverture de l’Atelier de formation 2017 de directeurs étrangers d’Institut Confucius à Beijing

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2017-07-13 17:17:49 
 

Dans le but d’améliorer la qualité d’enseignement, de renforcer la construction du contenu d’Instituts Confucius et d’élever la compétence des directeurs étrangers d’exercer leurs fonctions et de multiplier leurs connaissances sur la Chine contemporaine et le travail des Instituts Confucius, la première édition de l’Atelier de formation 2017 de directeurs étrangers d’Institut Confucius s’est ouverte le 9 juillet à Beijing. Organisée par l’Université normale de Beijing sous l’égide du Siège de l’Institut Confucius (Hanban), cet Atelier de formation a réuni une trentaine de directeurs étrangers en provenance d’une vingtaine de pays. Chen Guangju, vice-président de l’Université normale de Beijing, et Xia Jianhui, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, se sont présentés lors de la cérémonie d’ouverture et y ont prononcé leurs allocutions. En tant que représentant des directeurs étrangers, M. Mamoun Abu Sabaa, directeur jordanien de l’Institut Confucius TAG d’Amman en Jordanie a également donné son allocution.


M. Chen Guangju donne son allocution.

Ayant souhaité la bienvenue à ces directeurs, M. Chen Guangju a déclaré que cet Atelier de formation fournirait une plate-forme d’échanges de haut niveau aux directeurs étrangers d’Institut Confucius, en comptant sur les atouts académiques et personnels de l’Université normale de Beijing.


M. Mamoun Abu Sabaa, représentant des directeurs étrangers, donne son allocution.

En citant le proverbe arabe « Je ne peux donner ce qui me fait défaut. », M. Mamoun Abu Sabaa a souligné l’importance d’apprendre la langue chinoise en tant que directeur de l’Institut Confucius. Il a présenté les expériences d’enseignement de l’Institut Confucius TAG d’Amman en Jordanie et a souhaité multiplier ses connaissances sur la Chine à travers cet Atelier de formation, tout en renforçant les échanges avec ses homologues afin de pousser en avant ensemble le développement des Instituts Confucius.


M. Xia Jianhui donne son allocution.

Dans son allocution, M. Xia Jianhui a déclaré que l’ordre international était en train de vivre des changements profonds et complexes et que les différences et les malentendus interculturels sont devenus évidents au détriment de connaissance et confiance mutuelles. Dans une telle situation internationale de notre époque, reconnaître l’existence réelle des différences en se respectant, adopter la tolérance et la confiance mutuelle, rechercher les points communs tout en laissant de côté les divergences, ainsi que valoriser l’égalité dans la coopération constitueraient les moyens fondamentaux pour mettre en place un nouvel ordre international caractérisé par la paix et le développement. Construits, gérés et possédés de façon commune par les deux parties chinoise et étrangère, les Instituts Confucius étaient le fruit de coopération et incarnaient perpétuellement l’idée de l’égalité dans la coopération. Leur bon fonctionnement dépend de la bonne coopération entre leurs directeurs chinois et étrangers. Il a émis son souhait que ces derniers puissent multiplier leurs échanges et connaissances mutuelles et renforcer leur coopération pour mener à bien le travail des Instituts Confucius. Cela, selon lui, contribuerait à la paix du monde.


Scène de la cérémonie d’ouverture de l’Atelier de formation

Au cours de cet Atelier de formation de neuf jours, des spécialistes et chercheurs renommés aussi chinois qu’étrangers seront invités à donner des conférences sur divers thèmes tels que l’éducation, la culture, l’économie, les échanges avec l’extérieur et le folklore de la Chine, tout en tenant compte des intérêts et besoins professionnels de ces directeurs. Des séminaires seront organisés, ayant pour sujet « Les fonctions de l’Institut Confucius et la coopération sino-étrangère » et « Les Instituts Confucius et la Ceinture et la Route », entre autres. D’ailleurs, des visites économique, sociale et culturelle sont aussi prévues, comme les visites aux locaux de la société Baidu et au Musée de la capitale.

 
mot clé:

Nouvelles concernées