Apparition impressionnante des films présentés par de jeunes réalisateurs chinois dans la 35e édition du Festival International du Film de Munich

[Source]     [Time]    2017-07-06 09:52:15 
 

Le 1er juillet 2017 (heure locale), s’est achevée la 35e édition du Festival International du Film de Munich (Filmfest) dans cette ville située dans le sud de l’Allemagne. Passage par le futur (réalisé par Li Ruijun, 2017), Couteau dans l’eau claire (réalisé par Wang Xuebo, 2016) et Août (réalisé par Zhang Dalei, 2016), ces trois films réalisés par d’excellents jeunes metteurs en scène chinois y sont invités, présentés et projetés pour la première fois en Allemagne. Ayant reçu de bonnes critiques, l’un d’entre eux, Couteau dans l’eau claire, s’est même qualifié dans le cycle de compétition du Festival. Fruit de la coopération entre le Filmfest et le Siège de l’Institut Confucius, la manifestation thématique « Exposition des films de jeunes réalisateurs chinois » s’est instauré pour la première fois dans le cadre du Festival et constitue la première apparition conjointe de ces œuvres réalisées par de jeunes réalisateurs chinois dans un festival de film à portée européenne. Cela permet d’introduire directement le public européen au développement de la société chinoise et à son évolution culturelle sous l’optique de jeunes Chinois, et a suscité parmi la population locale un vif intérêt pour les films chinois.

Du 28 juin au 1er juillet, les trois films ont été projetés l’un après l’autre dans les cinémas du Festival pendant les heures de large audience. Beaucoup de cinématographes, critiques et cinéphiles s’y sont rendus à tel point que toutes les salles ont été remplies totalement, et qu’il était difficile de se procurer les tickets pour les séances du samedi. Après les projections de Passage par le futur et Couteau dans l’eau claire, les réalisateurs et le public ont eu des échanges en face-à-face. Non seulement intéressés par la conception, les intrigues et l’esthétique des films, les spectateurs locaux ont aussi été passionnés par le visage de la société chinoise et les connotations culturelles qui y ont été démontrés.


Projection du film

Dans la matinée du 30 juin (heure locale), Mme Dai Jinhua, critique renommée de cinéma chinois et professeur dans l’Université de Beijing, a prononcé dans l’Université de Munich un discours intitulé « Films chinois d’aujourd’hui », qui explique aux professeurs et étudiants présents le statu quo du secteur cinématographique chinois. Dans l’après-midi s’est tenu dans le « Black Box » du centre culturel « Gasteig » de Munich le forum de dialogue thématique « Le nouveau départ des films chinois dans une nouvelle ère ». Il s’agissait d’une toute première manifestation thématique chinoise qui est parvenue à entrer dans le Cycle des forums thématiques de Filmfest. Présidé par M. Bernhard Karl, qui s’est occupé de la sélection des films asiatiques, le forum a été animé par les échanges avec Mme Dai Jinhua, M. Wang Xuebo et M. Li Ruijun, sur le tournage, les distributions actuelles et la future tendance des films artistiques chinois, entre autres.


Les échanges entre le réalisateur du Passage par le futur, M. Li Ruijun et le public.

Le Festival, le plus influent en Allemagne après le Festival international de Berlin, a présenté dans sa sélection officielle de cette année, 180 films issus de 60 pays du monde. En soulignant la valeur des films et de nouveaux réalisateurs internationaux, le Filmfest y contribue une partie de son palmarès. Sans exception, les films concernés font leur première projection en Allemagne par le Festival. Ayant une haute appréciation envers ces œuvres chinoises réalisées par de jeunes réalisateurs, M. Bernhard Karl, sélectionneur de films asiatiques de cet évènement, s’est dit impressionné par la poursuite constante de la finesse esthétique artistique de ces réalisateurs et aussi par l’innovation de leur recherche sur les thèmes. En même temps, M. Karl a exprimé sa gratitude sincère au Siège de l’Institut Confucius pour cette première coopération réussie.


Forum du Filmfest

Plateforme importante pour le monde à connaître la Chine, les Instituts Confucius sont en quête constante et minutieuse des moyens efficaces qui puissent conduire la langue et la culture chinoises vers le monde extérieur. A part des festivals de films chinois mis en place par les Instituts Confucius locaux, c’est la première fois que le Siège coopère avec les organisateurs d’un festival international de film professionnel afin de mener des évènements ayant pour thème la Chine. Il s’agit ainsi d’un essai significatif pour élargir le rayonnement culturel de la cinématographie chinoise.

 
mot clé:

Nouvelles concernées