Le Danemark a tenu la conférence conjointe d'Instituts Confucius européens

[Source]    Siège de l'Institut Confucius (Hanban) [Time]    2017-05-24 17:42:01 
 

La conférence conjointe d'Instituts Confucius européens de l'an 2017 s'est tenue à Copenhague, capitale de Danemark, en rassemblant une soixantaine de directeurs chinois et étrangers et de responsables venant de 33 Instituts Confucius et Classes Confucius de 14 pays européens, ainsi que des représentants du Hanban. Cette conférence a été organisée conjointement par l’Institut Confucius de l’Académie royale danoise de Musique et l’Institut Confucius du Commerce de Copenhague.

Liu Biwei, ambassadeur de Chine au Danemark, Bertel Haarder, ancien Ministre de la Culture et ancien Ministre des Affaires ecclésiatiques, Bertel Krarup, recteur de l’Académie royale danoise de Musique (Det Kongelige Danske Musikkonservatorium), et Jing Wei, directrice générale adjointe du Hanban et directrice exécutive adjointe du Siège de l'Institut Confucius étaient présents à l’inauguration de la conférence.

Liu Biwei a déclaré dans son discours que, la langue sert d’instrument de communication des peuples. Avec le développement rapide de la Chine, le mode d’enseignement basé sur la coopération égale dans un rapport gagnant-gagnant, créé par l’Institut Confucius, correspondait à « la fièvre de la langue chinoise » mondiale, en jouant le rôle de pont qui relie les civilisations chinoise et étrangère en assurant la promotion de la connaissance mutuelle et de l’amitié.

Bertel Haarder a indiqué que l’Institut Confucius était une excellente plate-forme pour échanger les pensées, les expériences ainsi que les connaissances entre la Chine et l’Europe, et que la connaissance réciproque de leur culture et l’attitude ouverte développeraient davantage la prospérité de la Chine et de l’Europe.

Bertel Krarup a signalé que, la coopération entre l’Académie royale danoise de Musique et le Conservatoire central de Musique de Chine avait élargi et approfondi la connaissance des Danois sur la musique et les musiciens chinois, et que le travail de cet Institut est devenu une partie indispensable pour que l’Académie royale danoise de Musique puisse développer son influence et montrer les musiques traditionnelle et moderne de la Chine.


Mme Jing Wei, directrice générale adjointe du Hanban, prononce un discours.

Mme Jing Wei a souligné qu’en travaillant sur le développement des caractéristiques et de la marque, les Instituts Confucius européens avaient obtenu des résultats encourageants. Selon elle, le « Programme de travail conjoint sino-danois (2017-2020) », publié en mai de cette année par les gouvernements du Danemark et de la Chine, affirme que la Chine soutiendra l'enseignement du chinois au sein des établissements d'enseignement supérieur danois, et fournira l'aide nécessaire pour la création de l'Institut Confucius dans ces établissements, en renforçant la coopération entre l'Institut Confucius de Musique et le Danemark dans le cadre du partenariat stratégique, et en soutenant le Ministère danois de l'Education dans le développement de l'enseignement de la langue chinoise dans les écoles primaires et secondaires. Mme Jing Wei espérait que les participants présents à la conférence pourraient discuter des problèmes communs à travers un plein échange ainsi que le partage et l'intégration des ressources, en approfondissant des sujets concernés, entres autres, la formation plus efficace des enseignants locaux et l’évaluation des résultats pédagogiques.


Photo de groupe

Les directeurs chinois et étrangers des Instituts Confucius de divers pays, participants à la conférence, ont approfondi des sujets, entre autres, le système européen d'enseignement du chinois et la formation des enseignants, le renforcement de la coopération et du partage des ressources entre les Instituts Confucius régionaux, la stratégie de développement de l’Institut Confucius spécifique ainsi que les problèmes et les difficultés existants dans les Instituts Confucius en Europe.

 
mot clé:

Nouvelles concernées