Le concours préliminaire de la 10e édition du Concours international « Passerelle vers le chinois » destiné au collège (division italienne et saint-marinaise) s’est terminé avec succès.

[Source]    CRI Online [Time]    2017-05-18 17:44:00 
 


Deux participantes chantent la chanson chinoise intitulée « Kang Ding Qing Ge (La chanson d’amour de Kang Ding) ».

Le 12 mai (heure locale), le Lycée musical de Marchesi à Padoue a baigné dans l’allégresse, le concours préliminaire de la 10e édition du Concours international « Passerelle vers le chinois » destiné au collège (division italienne et saint-marinaise) s’y est terminé avec succès.

La cérémonie de remise des prix a commencé par une musique de fête très dynamique, 32 élèves du secondaire venant de différentes villes italiennes ont chanté et ont dansé joyeusement dans les tribunes, en suscitant très vite une ambiance animée dans toute la salle. Les participants au concours et les spectateurs se sont également levés pour partager cette joie avec eux.

Au cours de la matinée, pendant la compétition des talents, des présentations spectaculaires et fascinantes ont eu lieu, entre autres, le rap en chinois couramment interprété, la petite pièce quotidienne mise en scène avec une imitation parfaite, l’extrait d’un Opéra de Pékin bien articulé. Certains participants actifs et motivés ont même joué le « Rôle principal et rôle secondaire », petite pièce de théâtre classique des comédiens chinois célèbres, M. Chen Peisi et M. Zhu Shimao. Avec leur présentation expressive et les paroles exactement prononcées, ils ont créé une petite apogée du concours. Au lieu d’être considéré comme une compétition entre les 32 élèves, ce concours était plutôt une grande réunion pleine d’allégresse, d’intérêts et de sentiments de jeunesse, les autorisant à démontrer leurs talents et de faire la connaissance de nouveaux amis en chinois. Toutes les présentations des participants ont été bien préparées, en faisant éclater des applaudissements et des rires constants ainsi que des bravos spontanés dans la salle.


Au cours de la représentation des talents – un extrait de l’Opéra de Pékin « Li Hua Song (L’éloge des fleurs du poirier) ».

M. Luo Ping, conseiller du Service de l’Education à l’Ambassade de Chine en Italie, a assisté à ce concours préliminaire en faisant des commentaires élogieux. Il a déclaré que cette édition du Concours international « Passerelle vers le chinois » destiné au collège a combiné parfaitement la culture traditionnelle chinoise et l’ambiance légère et joyeuse. Sur le point du départ, il a espéré que les participants pourraient emporter le plaisir de l’apprentissage du chinois dans leurs villes en transmettant plus loin les connaissances et les joies acquises au cours de cette compétition.

Durant ce Concours international « Passerelle vers le chinois » destiné au collège, après quatre étapes de la compétition, y compris « le test de la langue et de la culture chinoises », « le discours en chinois », « la représentation des talents » et « le jeu de questions-réponses spontanées », deux petits participants sélectionnés et envoyés par l’Institut Confucius de Rome, Lorenzo di Nardo et Luca Colacino ont gagné finalement le premier prix communautaire global grâce à leur parfaite coopération et à leur excellente représentation.


La représentation de la petite pièce de théâtre « Rôle principal et rôle secondaire » des lauréats du groupe de collège, Lorenzo et Luca.

M. Chen Chen, enseignant de chinois expérimenté du Convitto Nazionale “Vittorio Emanuele II” di Roma (le pensionnat national de Rome), a déclaré ainsi au journaliste : « Tous les Instituts Confucius et toutes les Classes Confucius en Italie possèdent leurs propres caractéristiques. A l’égard des lycées italiens, ils se catégorisent en établissements d’enseignement secondaire se spécialisant dans des domaines différents : les lettres, les langues, les sciences, la sociologie, l’économie et l’art. A travers ce concours, nous sommes très heureux de constater que l’enseignement du chinois à Padoue s’est bien adapté aux particularités des écoles locales. Par exemple, nous avons découvert qu’il y avait là des cours de musique chinoise pour les élèves, comme chez nous, au Convitto Nazionale “Vittorio Emanuele II” di Roma, nous avons ouvert spécialement les cours de géographie et de chinois. D’après nous, l’enseignement du chinois a une tendance générale diversifiée, ce concours n’est qu’une plate-forme pour les élèves, servant à faire démontrer leurs résultats de l’apprentissage. Grace à cette occasion, ils sont en mesure d’améliorer leurs compétences générales sous tous les angles. En acceptant un défi, ils s’efforcent de réaliser un petit objectif ou un rêve, la signification de ce processus l’emporte sur tous les résultats du concours. »


La représentation de la petite pièce de théâtre « Rôle principal et rôle secondaire » des lauréats du groupe de collège, Lorenzo et Luca.

Cette édition du Concours « Passerelle vers le chinois » a constitué non seulement un voyage culturel chinois plaisant, mais aussi une opportunité de communication. A l’occasion de l’apprentissage du chinois, les participants sont parvenus à comprendre les pensées des autres jeunes de leur âge et se faire ainsi des amis. Dans l’avenir, ces enfants pourraient remercier la langue chinoise, parce que cette dernière a non seulement apporté des connaissances et de l’aide pour leur vie et leur travail, mais aussi leur a ouvert des horizons, tout en leur permettant d’embrasser le monde, de connaître davantage d’amis et de découvrir différentes cultures.

Pendant ces dernières années, l’enseignement du chinois dans les écoles secondaires italiennes a obtenu des progrès considérables, ce qui est lié étroitement au développement rapide de l’économie chinoise. Face aux opportunités amenées par les échanges économiques et culturels sino-italiens, les enfants et leurs parents italiens sont convaincus que l’apprentissage du chinois est un excellent investissement pour leur avenir. De plus, puisque la langue et la culture peuvent rapprocher facilement les peuples des deux pays, le pont de communication et d’amitié créé silencieusement et doucement deviendra plus lumineux, plus long, plus libre et plus solide.


Photos des invités d’honneur et des participants au concours.

(CRI Online, journalistes : Zhang Jin, Song Chengjie)

 
mot clé:

Nouvelles concernées