Vice-Première Ministre Liu Yandong visite l'Institut Confucius de l'Université de technologie de Durban

[Source]    Le Siège de l'Institut Confucius/ Hanban [Time]    2017-05-02 18:12:13 
 

Dans l’après-midi du 26 avril (heure locale), Mme Liu Yandong, vice-Première Ministre du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine, a rendu visite à l'Institut Confucius de l'Université de technologie de Durban, accompagnée de Jiang Xiaojuan, Secrétaire générale adjointe du Conseil des Affaires d'Etat, Zhang Ming, vice-Ministre des Affaires étrangères, Tian Xuejun, vice-Ministre de l'Education, Yu Weiping, vice-Ministre des Finances, Zhang Xiaolan, vice-Présidente de la Fédération nationale des Femmes, Li Song, chargé d'affaires par intérim à l'ambassade de Chine en Afrique du Sud, Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l'Institut Confucius, Mthandeni Dlungwana, Pillay et Sibongiseni Dhlomo, vice-gouverneurs du KwaZulu-Natal en Afrique du sud, Mduduzi Manana, Ministre adjoint de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, Cllr Zandile Gumede, maire de Durban et Thandwa Mthembu, président de l’Université de technologie de Durban.

Sous un soleil éclatant et rafraîchi par la brise douce de la mer, la foule rassemblée dans la magnifique grande salle du campus de Ritson de l’Université de technologie de Durban, espérait avec impatience ce grand évènement faisant partie du Dialogue de haut niveau entre la Chine et l’Afrique du Sud sur les échanges humains. Pour cette occasion, la vice-Première ministre chinoise Liu Yandong dirigeait une visite avec une délégation du gouvernement chinois à l’Institut Confucius de l’Université.


Un garçon local offre un bouquet à Mme Liu Yandong

A 14h environ, la vice-Première ministre Liu Yandong et sa délégation sont arrivées au campus et ont été chaleureusement reçues par les fonctionnaires de Durban, du KwaZulu-Natal et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle en Afrique du Sud. Les jeunes étudiants ont dansé et ont chanté un psaume, en organisant la cérémonie la plus solennelle du zulu, pour accueillir les hôtes distingués venus de loin. Un petit garçon a offert un bouquet de fleurs à Mme Liu Yandong, avant qu’elle ne serre la main, d’une manière amicale, des professeurs et des élèves.


Mme Liu Yandong apprécie l’exposition de photos de l’Institut Confucius

Dans le couloir aboutissant à la grande salle, une exposition de photos a montré, dans une parfaite chronologie, le long processus de l’enseignement du chinois et des échanges humains Chine-Afrique du Sud depuis 2007, date de la création de l’Institut Confucius en Afrique du Sud. Mme Liu Yandong a apprécié les photos et a écouté attentivement la présentation donnée par le responsable du Hanban.

Ensuite, Mme Liu Yandong et sa délégation sont entrées dans la grande salle, suscitant un long tonnerre d’applaudissements. Les étudiants de l’Institut Confucius de l’Université ont préparé un spectacle bien élaboré qui a été composé par des mélodrames. Par exemple, la danse traditionnelle de l’Afrique du Sud avait plein d’ardeur, formant un réel contraste avec celle de l'ethnie Zhuang qui était tendre. Il y avait aussi le spectacle majestueux d'arts martiaux chinois, la lecture passionnante accompagnée de la musique et le chœur « Demain, ce sera mieux ». Tout le spectacle a reçu une salve d’applaudissements.

Mme Liu Yandong a également prononcé une allocution chaleureuse, dans laquelle elle a souligné que c’était un immense plaisir de visiter Durban, ville de jardin et de conférences internationales, ainsi que l’Université de technologie de Durban qui est connue en Afrique. Elle a été impressionnée par le niveau de chinois et par le spectacle merveilleux des étudiants, qui faisait preuve de l’hospitalité du peuple de « la nation arc-en-ciel » et l’amitié profonde entre la Chine et l’Afrique du Sud.

Selon Mme Liu Yandong, cette visite avait pour but de concrétiser le consensus important entre le Président chinois Xi Jinping et le Président de l’Afrique du Sud Zuma et d’initier le Dialogue de haut niveau entre la Chine et l’Afrique du Sud sur les échanges humains. Il s’agit ici du premier Dialogue de haut niveau sur les échanges humains entre la Chine et un pays africain, signifiant une action importante pour mettre en œuvre les résultats du Sommet de Johannesburg du FCSA.

Mme Liu Yandong a fait remarquer que « les amis intimes font disparaître la distance ». Malgré la distance entre la Chine et l’Afrique du Sud, les deux peuples ont maintenu, depuis une longue date, de bonnes relations. L’amitié entre les deux peuples est venue de la sympathie et du soutien mutuels pendant les luttes contre l’impérialisme et le colonialisme, ainsi que des luttes pour la liberté et l’indépendance. Depuis l’établissement officiel des relations diplomatiques en 1998, les relations entre les deux pays étaient en plein essor, marqué par « un triple saut de partenariat » allant du partenariat, du partenariat stratégique au partenariat global stratégique. C’est aussi un progrès historique dans le développement rapide des relations bilatérales. Les relations entre la Chine et l’Afrique du Sud ont montré un bon exemple de solidarité et de coopération entre des pays en voie de développement. Dans les dernières années, les dirigeants suprêmes des deux pays se sont rendu souvent visite et ont maintenu des relations étroites, ce qui a aidé à faciliter le développement à des niveaux plus élevés et dans des domaines plus étendus du partenariat global stratégique Chine-Afrique du Sud. Les relations Chine-Afrique du Sud sont entrées dans la meilleure période de leur développement historique. La Chine est prête à travailler aux côtés de l’Afrique du Sud comme toujours, en vue d’enrichir davantage les coopérations Chine-Afrique du Sud et Chine-Afrique, et d’apporter plus de bonheur aux peuples chinois et africain.


Mme Liu Yandong prononce une allocution.

Mme Liu Yandong a souligné que la diplomatie bilatérale réside dans l’amitié entre les peuples alors que cette dernière repose sur la compréhension mutuelle. Les échanges culturels, tout en favorisant la communication spirituelle et émotionnelle, constituent la base ainsi que la destination des coopérations amicales entre les pays. Cherchant à jeter des ponts, à travers la langue et la culture, pour la compréhension mutuelle et l’approfondissement de l'amitié entre les peuples, l’Institut Confucius est ainsi devenu une plate-forme importante pour les échanges et les aspirations mutuelles des civilisations multiples. Les dirigeants chinois et sud-africains attachent une grande importance à la construction et au développement de l'Institut Confucius. Lors de sa première visite de l’Afrique en mars 2013, le Président chinois Xi Jinping, a témoigné avec son homologue sud-africain, Jacob Zuma, la signature de l'accord de l’Institut Confucius de l'Université de technologie de Durban. En 2015, le gouvernement sud-africain a déclaré l’intégration du chinois au sein du système scolaire national et a défini les programmes scolaires de chinois aux écoles primaires et secondaires avec l’assistance des experts envoyés par la Chine. Grâce aux efforts conjoints des deux parties, les 10 Instituts Confucius en Afrique du Sud, ont largement contribué à l’approfondissement de la compréhension mutuelle et de l'amitié entre les deux peuples tout en organisant des cours de chinois et des évènements culturels auprès de la population locale.

Liu Yandong a indiqué que l’influence de la civilisation est tout comme « l'eau qui mouille silencieusement ». La diversité des civilisations humaines est la caractéristique fondamentale du monde alors que les échanges et les aspirations mutuelles des civilisations constituent un moteur important des progrès humains et du développement de la paix mondiale. La civilisation, transmettant l’esprit d’une nation, demande la transmission et la sauvegarde de génération en génération et suppose surtout l’intensification des échanges et les aspirations mutuelles. Liu Yandong espérait que la Chine et l'Afrique du Sud continueraient de coopérer sincèrement et travailler « main dans la main » pour faire de l’Institut Confucius un « pont de l'arc-en-ciel » et apporter de nouvelles contributions à la promotion des échanges culturels et au développement des civilisations mondiales.


Mme Liu Yandong offre 50 équipements pour les laboratoires de langues à l'Institut Confucius de l'Université de technologie de Durban

Enfin, Madame Liu Yandong a annoncé, au nom du gouvernement chinois et du Siège de l'Institut Confucius, une offre de 50 équipements pour les laboratoires de langues à l'Institut Confucius de l'Université de technologie de Durban, et elle a invité 100 jeunes sud-africains à aller en Chine pour participer au camp d’été de la « Passerelle vers le chinois » .


Liu Yandong est prise en photo avec les enseignants et les élèves de l’Institut Confucius

Thandwa Mthembu, président de l'Université de technologie de Durban, et Mduduzi Manana, ministre adjoint de l'Enseignement supérieur et la Formation professionnelle, ont prononcé respectivement un discours avant les représentations. Ils ont exprimé leurs meilleurs vœux pour la construction de l'Institut Confucius et l’approfondissement de l'amitié entre la Chine et l'Afrique du Sud.

 
mot clé:

Nouvelles concernées