La vice-Première Ministre chinoise Liu Yandong visite l’Institut Confucius de l’Université du Bosphore en Turquie

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2017-04-24 15:28:20 
 

Le matin du 19 avril (heure locale), Liu Yandong, vice-Première Ministre chinoise, a visité l’Institut Confucius de l’Université du Bosphore en Turquie et a assisté au « Forum sur le développement de la sinologie et de l’Institut Confucius en Turquie », en compagnie de Jiang Xiaojuan, secrétaire générale adjointe du Conseil des Affaires d’Etat, Zhang Ming, Vice-Ministre du Ministère des Affaires étrangères, Tian Xuejun, Vice-Ministre du Ministère de l’Education, Yu Wei Ping, vice-Ministre du Ministère des Finances, Yu Hongyang, Ambassadeur de Chine en Turquie, Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius, Durmus Ersin Erçin, vice-Ministre du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie et Mehmed Ozkan, président de l’Université du Bosphore.


Liu Yandong reçoit un accueil chaleureux des étudiants et des enseignants de l’Institut Confucius.

A 9 heures du matin, la vice- Premier Ministre Liu Yandong et sa délégation sont arrivées à l’Université du Bosphore, où l’air était très frais après la pluie. Les jeunes étudiants turcs ont représenté une danse folklorique datant de plus de 800 ans pour accueillir les lointains éminents invités. Un étudiant a offert des fleurs à Liu Yandong qui a pris affectueusement une photo avec les étudiants et les enseignants.


Liu Yandong est prise en photo avec les étudiants et les enseignants de l’Université du Bosphore.

Après la visite de l’exposition des réalisations de l’Institut Confucius en Turquie, Liu Yandong et sa délégation sont entrées dans la salle du Forum et ont serré la main des représentants des participants.


Liu Yandong regarde les panneaux d’exposition culturelle de l’Institut Confucius

Des invités ont prononcé successivement leur discours pour cette occasion, entre autres, Mme Tu Yishan (Isenbike Togan), professeur de l’Université du Bosphore et experte en histoire de la dynastie des Yuan , Ou Kai, professeur de l’Université d’Ankara et expert en histoire de la dynastie des Tang et des Song de la Chine, Eyup Saritas , professeur de l’Université d’Istanbul et expert en histoire antique et en minorités nationales de la Chine, Ji Lai, professeur de l’Université de Ghazi et expert en histoire moderne de la Chine, Zhen Zhu, enseignante autochtone de chinois de l’Université d’Ankara, Shi Meili, enseignante autochtone de chinois de l’Université d’Okan, Kublai, étudiant en doctorat du plan « Nouvelle sinologie de Confucius » de l’Université technique du Moyen-Orient, ainsi que Yelada , étudiante boursière de l’Institut Confucius de l’Université d’Okan. Ils ont présenté leurs observations et leurs suggestions au sujet des échanges culturels bilatéraux, des recherches de la sinologieet de l’amélioration de l’Institut Confucius.

Liu Yandong a conclu dans son discours, qu’en dépit d’ une distance lointaine entre la Chine et la Turquie, les deux peuples ont une longue histoire d’échanges amicaux. Depuis 46 ans de relations diplomatiques, en particulier au cours des dernières années, les échanges au plus haut niveau, la confiance politique mutuelle et la coopération bilatérale se renforçaient sans cesse. Comme deux pays émergents à forte croissance, avec une civilisation ancienne et un dynamisme économique, la Chine et la Turquie ont un large espace de coopération. La confiance politique mutuelle, les coopérations économiques et commerciales, ainsi que les échanges humains et culturels constituaient les trois piliers des relations bilatérales. En outre c’étaient les échanges humains et culturels qui avaient une signification la plus durable et la plus profonde. En construisant un pont de communication entre les esprits à travers la langue, l’Institut Confucius jouait un rôle important dans l’approfondissement de la compréhension des peuples et de la connaissance du monde entier pour la Chine.


Liu Yandong discute avec des sinologues turcs et les représentants des enseignants et des étudiants de l’Institut Confucius.

Liu Yandong a donné aux experts, aux directeurs, aux enseignants et aux étudiants de l’Institut Confucius les trois suggestions suivantes : premièrement, continuer à soutenir le développement des Instituts Confucius pour faire de nouvelles contributions à la promotion des échanges et de l’amitié des peuples entre la Chine et la Turquie; deuxièmement, travailler aux recherches sur la sinologie et à l’enseignement du chinois en formant des talents pour faire de nouvelles contributions à la promotion des échanges des civilisations diverses ; troisièmement, trouver plus de bonnes idées dans l’approfondissement des échanges humains et culturels ainsi que dans les échanges économiques et commerciaux du service pour faire de nouvelles contributions à l’initiative « une Ceinture et une Route». Liu Yandong a précisé que, le Président Xi Jinping a lancé « une Ceinture et une Route», visant à renforcer le partenariat avec les pays le long de cette bande ou à l’extérieur pour créer une communauté d’intérêts, de destins et de responsabilités avec une politique de confiance mutuelle, une intégration économique et une tolérance culturelle. Elle espérait aussi que tout le monde réfléchirait davantage en donnant plus de recommandations et en concrétisant plus d’actions autour d’une communication promotionnelle visant l’origine historique et la coopération actuelle d’« une Ceinture et une Route», pour assurer ainsi la diffusion de l’enseignement du chinois et la formation des compétences professionnelles.

Enfin, au nom du gouvernement chinois et du Siège de l’Institut Confucius, Liu Yandong a annoncé le don de 2 000 livres sur la culture chinoise à l’Institut Confucius de l’Université du Bosphore, et elle a invité 100 adolescents turcs à participer au camp d’été de la « Passerelle vers le chinois » en Chine.


Liu Yandong prend une photo avec les experts participants.

La vice- Première Ministre Liu Yandong a pris une photo avec les experts participants après la forum et a dit au revoir à tous au milieu des chaleureux applaudissements de jeunes étudiants turcs.

 
mot clé:

Nouvelles concernées