L’Ambassadeur de l’Uruguay en Chine : l’installation de l'Institut Confucius en Uruguay permet à une relation plus proche entre les deux peuples

[Source]    Agence de Presse Xinhua [Time]    2017-04-19 09:00:23 
 


Fernando Lugris, Ambassadeur uruguayen en Chine, prononce un discours lors d’une conférence de presse.

Le 11 avril (heure locale), M. Fernando Lugris, Ambassadeur uruguayen en Chine a déclaré que l’inauguration prochaine de l'institut Confucius à Montevideo, la capitale uruguayenne, constituait une manifestation concrète de la mise en œuvre du partenariat stratégique sino-uruguayen, contribuant à l’approfondissement des échanges culturels bilatéraux et permettant à une relation plus proche entre les deux peuples.

Dans une interview à l’Agence de Presse Xinhua, M. Fernando Lugris a indiqué que pour le moment, il y avait certaines institutions privées de formation de la langue chinoise à Montevideo, et que l’établissement prochain de l’Institut Confucius y jouerait un rôle de « booster » en attirant plus de gens locaux pour apprendre le chinois.

Selon l'Ambassadeur, l’Institut Confucius, construit conjointement par l'Université de la République de l'Uruguay et l'Université de Qingdao, serait le premier Institut Confucius en Uruguay, qui devrait être officiellement inauguré en octobre prochain. Il a ajouté qu’étant la plus grande partenaire commerciale de l’Uruguay, la Chine avait des échanges économiques et commerciaux de plus en plus étroits avec son pays, ce qui a suscité une curiosité totale pour la Chine et l’intérêt croissant à apprendre le chinois de la part du peuple uruguayen.


Fernando Lugris, Ambassadeur uruguayen en Chine, prononce un discours lors d’une conférence de presse.

Le même jour, lors d’une conférence de presse tenue à l’ambassade de l'Uruguay à Pékin, le président de l’Université de la République de l’Uruguay, Roberto Markarian, en visite sur le territoire chinois, a souligné que l’Université de la République de l’Uruguay, fondée en 1838, était le plus grand établissement d’enseignement supérieur en Uruguay et l'une des universités les plus prestigieuses en Amérique latine.

Selon M. Markarian, la langue était une base pour la promotion du développement approfondi des relations bilatérales, l'Institut Confucius y contribuerait en réduisant la distance entre les deux peuples à travers l'enseignement de la langue chinoise et des activités culturelles.

D’après des sources, lors de sa visite en Chine, M. Markarian a effectué des échanges avec des célèbres universités chinoises, entre autres, l'Université Tsinghua, et l'Université de Pékin. La délégation, présidée par M. Markarian, se rendrait à Qingdao le 13 avril pour discuter et déterminer les détails de l'inauguration de l'Institut Confucius avec l'Université de Qingdao.


Roberto Markarian, président de l’Université de la République de l’Uruguay, prononce un discours lors de la conférence de presse.

Dans le cadre de l’« Année d'échanges culturels Chine-Amérique latine » en 2016, la Chine et l’Uruguay ont effectué une palette d’activités culturelles, entres autres, la danse, la musique, la littérature, la sculpture, le cinéma et le football. M. Lugris a signalé que l'année 2018 serait le 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-uruguayennes, et il espérait renforcer les échanges culturels bilatéraux d’une façon fréquente et chaleureuse, tout en créant l’« Année d'échanges culturels sino-uruguayens » pour l’année suivante.

La Chine et l'Uruguay ont établi des relations diplomatiques en 1988. Lors de la visite en Chine du Président uruguayen Tabaré Vázquez en 2016, les deux pays ont annoncé l’établissement d’un partenariat stratégique et sont parvenus à un consensus sur la signature de l'accord de libre-échange Chine-Uruguay. Ces dernières années, avec le développement rapide du commerce bilatéral, l’augmentation continue de l’investissement chinois en Uruguay, et l’élargissement croissant des secteurs de coopération, le volume du commerce bilatéral est passé de 124 millions de dollars au moment de l'établissement des relations diplomatiques à 3,72 milliards l'an dernier.

Depuis 2006, 39 Instituts Confucius et 18 classes Confucius ont été établis dans les 20 pays d'Amérique latine. Le Centre d'Institut Confucius en Amérique latine a été également inauguré en 2014 à Santiago du Chili.

(Nouveaux médias de l'Agence de Presse Xinhua à Pékin, le 12 avril, journaliste : An Yang ; photographe : Guo Mengyan)

 
mot clé:

Nouvelles concernées