« Le TGV servant de transporteur et la langue chinoise de passerelle » - la 2e édition de formation sino-thaïlandaise sur le TGV et le chinois de l'Institut Confucius de l'Université de Khon Kaen s'est clôturée avec succès

[Source]    l'Institut Confucius de l'Université de Khon Kaen [Time]    2017-04-14 16:42:10 
 

Le 7 avril (heure locale), « une Ceinture et une Route – la Formation sur le TGV (Train à Grande Vitesse) et le chinois » de l’Institut Confucius de l’Université thaïlandaise de Khon Kaen s'est clôturée à l’Institut de l’éducation de la communauté industrielle de Ban Phai. Une centaine de personnes y ont participé, entre autres, Cheunjit Oktun, secrétaire général du Comité de l'éducation professionnelle du Ministère thaïlandais de l'Education, Junyar Pabu, président de l’Institut de l’éducation de la communauté industrielle de Ban Phai, Uthaivan Danvivath et Hu Lin, directrices étrangère et chinoise de l'Institut Confucius de l’Université de Khon Kaen, ainsi que des représentants des enseignants de certaines écoles professionnelles locales et tous les apprenants.


Hu Lin, directrice chinoise de l'Institut Confucius, prononce un discours.

Basé sur les stratégies nationales de développement d’« une Ceinture et une Route », le programme de la « Formation sino-thaïlandaise sur le TGV et le chinois » a été proposé par l'Institut Confucius de l'Université de Khon Kaen, visant à former des talents polyvalents doués à la fois d'un fort niveau de chinois et des technologies sur le TGV. En août 2015, l'accord tripartite de ce projet a été signé en Chine pendant la 8e édition de la Semaine d’Éducation et de Coopération Chine-ASEAN (l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est), selon lequel, l'Institut Confucius de l'Université de Khon Kaen était chargé d’organiser la formation du chinois destinée aux étudiants des écoles professionnelles en Thaïlande, et de recommander des élèves exceptionnels aux écoles professionnelles ferroviaires de la Chine pour l'apprentissage de la technologie ferroviaire en Chine.


Les élèves apprennent le chinois.

Cette année, il y avait 40 élèves dans la classe de formation, originaires de divers milieux, soit 20 écoles professionnelles réparties dans 23 provinces thaïlandaises, et l’envergure de la formation a également augmenté largement, comparée avec la première session de l’année dernière. Au cours de la formation en Thaïlande, ces élèves seraient financés par le Comité de l'éducation professionnelle du Ministère thaïlandais de l'Education, tandis que les coûts d’études pendant leur séjour en Chine seraient réglés par la bourse d’« une Ceinture et une Route », offerte par le gouvernement provincial du Hubei. Ce projet, conforme au besoin de la formation conjointe sino-thaïlandaise des talents professionnels et techniques des pays concernés par l’initiative « une Ceinture et une Route », a été fortement soutenu par les gouvernements chinois et thaïlandais.


Les élèves apprennent le découpage.

Cette formation se caractérisait par son applicabilité et sa spécialisation. Selon les élèves, la formation leur a donné la confiance nécessaire pour les futures études en Chine. M. Junyar Pabu a fait l'éloge du programme de la formation, qui était tout à fait particulier, atteignant les objectifs établis et incarnant parfaitement la supériorité de ce nouveau modèle de formation, « une Ceinture et une Route ' le TGV + le chinois ' », initié et établi par l’Institut Confucius de l'Université de Khon Kaen.


Photo de groupe à la fin de la cérémonie de clôture

À l’heure actuelle, ce projet a eu d’importantes répercussions dans la société thaïlandaise et a posé un jalon pour la formation professionnelle du chinois en Thaïlande. En conséquence, de nombreuses écoles professionnelles ont demandé à y participer, et le nombre d’étudiants devrait continuer à augmenter considérablement dans le futur.

 
mot clé:

Nouvelles concernées