Inauguration du Festival du micro-film des jeunes à Jakarta en Indonésie

[Source]    Institut Confucius de l’Université Al-Azhar en Indonésie [Time]    2017-04-07 17:38:27 
 

Le 1er avril (heure locale), le Festival du micro-film des jeunes en 2017 intitulé « la situation de la route de la soie du micro-écran de la jeunesse » organisé par l’Institut Confucius de l’Université Al-Azhar a eu lieu à Jakarta en Indonésie. Plus de 300 personnes ont assisté à cette activité, entre autres, Luizah F Saidi, directrice du Centre de développement des ressources humaines du Ministère de la Culture et de l’Education de l’Indonésie, Ahmad Lubis, président de l’Université Al-Azhar, Wang Zhixian, fonctionnaire de l’ambassade de Chine en Indonésie, les professeurs et les étudiants venus des universités à Jakarta.


Cérémonie d’ouverture du Festival du film

À la cérémonie d’ouverture du festival, Luizah a déclaré dans son discours que le film était intuitif et facile à comprendre, considéré comme un moyen important pour promouvoir les connaissances culturelles du public sino-indonésien. Elle espérait que ce festival pourrait approfondir les échanges bilatéraux et la coopération culturelle.

Lubis a ajouté qu’avec le développement positif des relations sino-indonésiennes, le nombre d’étudiants étrangers entre ces deux pays augmente sans cesse. Il a encouragé les étudiants indonésiens à faire leurs études en Chine, et a souhaité la bienvenue des étudiants chinois en Indonésie.

Wang Zhixian a prononcé son discours pour l’occasion dans lequel il a fait remarquer que comme une plate-forme du micro-film, le festival a parsemé de couleurs vives les rencontres culturelles et humaines entre ces deux pays. Il a souhaité que les jeunes puissent bien saisir cette occasion de renforcer les échanges et la coopération, pour que l’amitié sino-indonésienne soit omniprésente dans l’esprit du public et transmise de génération en génération. »


Les invités remettent des prix aux lauréats du concours du micro-film

Le festival a notamment mis en place un concours du micro-film des jeunes, plus de 20 équipes d’étudiants issus de différentes universités indonésiennes y ont participé. Il ont suscité les éloges du public, surtout ceux qui ont unifié les scènes tournées en Indonésie et celles tournées pendant leurs études étrangères en Chine grâce à la bourse d’études de l’Institut Confucius, manifestant ainsi l’amitié et les échanges culturels entre ces deux pays.

Huang Bin, directeur chinois de l’Institut Confucius de l’Université Al-Azhar, a expliqué que ce festival du micro-film des jeunes a montré la Chine sous différents angles aux amateurs de la culture chinoise en Indonésie en permettant aussi à plus d’étudiants indonésiens de connaître les changements et le développement de la société chinoise.

Li Na, étudiante en première année de l’Institut Confucius, ayant vu le film projeté pendant la cérémonie d’ouverture, a exprimé immédiatement son ardent désir pour faire ses études en Chine. Elle a confié: « Je voudrais bien poursuivre mes études en Chine, car je rêve de me trouver sur la place spectaculaire Tiananmen de Pékin.»


Salon thématique du Festival du film

Dans le salon thématique du film tenu le même jour, les invités tels que Gunter, célèbre réalisateur indonésien, Moran, acteur populaire, Aido, professeur au département des médias de l’Université Al-Azhar, Jia Jianjing, correspondant en chef de la Télévision centrale de Chine en Indonésie et Zhang Yingchen, célèbre scénariste et réalisateur chinois, ont fait une discussion approfondie sur le rôle du film dans les échanges culturels entre les deux pays. Ils ont convenu que le film était une porte ouverte à la communication et un moyen de compréhension réciproque, ils espéraient aussi que les jeunes étudiants indonésiens pourraient réaliser davantage de meilleures œuvres et permettre ainsi aux peuples des deux pays de partager mutuellement la culture.


Les étudiantes de l’Institut Confucius de l’Université Al-Azhar représentent les instruments traditionnels chinois.

A la cérémonie d’ouverture, les étudiants de l’Institut Confucius de l’Université Al-Azhar ont également représenté les ensembles de Hulusis « Bambusa multiplex sous le clair de lune », la danse traditionnelle chinoise des éventails, les arts martiaux chinois et le chant choral « le chant et le sourire».

 
mot clé:

Nouvelles concernées