« La fièvre du chinois » en Afrique continue d’évoluer, le premier mécanisme avancé d’échanges humains sino-africains se construira – L’Ambassade de Chine en Afrique du Sud a offert du matériel pédagogique de chinois à dix écoles primaires et secondaires locales

[Source]    People.cn [Time]    2017-03-10 17:18:28 
 


Le 6 mars, l’Ambassade de Chine en Afrique du Sud a offert du matériel pédagogique extra-scolaire de chinois à 10 écoles primaires et secondaires de la province du Gauteng. Au cours de la cérémonie de donation, les élèves sud-africains ont chanté en chœur « l’Afrique du Sud te souhaite la bienvenue », adaptée de la chanson « Beijing te souhaite la bienvenue ».

Le 6 mars, l’Ambassade de Chine en Afrique du Sud a offert du matériel pédagogique de chinois à 10 écoles primaires et secondaires de la province du Gauteng. L’ambassadeur chinois en Afrique du Sud, M. Tian Xuejun et la ministre sud-africaine de l’Education de Base, Mme Motshekga, les directeurs et les représentants des enseignants ainsi que des élèves de 10 écoles pilotes d’enseignement du chinois ont assisté à cette cérémonie.

Depuis 2016, l’enseignement pilote du chinois dans ces 10 écoles a démarré avec succès. A la suite de l’Afrique du Sud, d’autres pays africains comme l’Île Maurice, la Tanzanie, le Cameroun, la Zambie, ont adopté ce programme d’ enseignement du chinois dans leur système système éducatif national. « La fièvre du chinois » sur le continent africain est en train d’évoluer sans cesse.

En mars 2015, le gouvernement sud-africain a annoncé l’adoption de l’enseignement du chinois au système éducatif national. Le gouvernement chinois a ensuite pris une série de mesures destinées à soutenir le travail de l’enseignement pilote du chinois : il a désigné des experts pour aider le Ministère de l’Education de Base sud-africain à élaborer le programme d’enseignement du chinois, a envoyé des enseignants et bénévoles expérimentés en Afrique du Sud, a fourni 2000 manuels de chinois et du matériel pédagogique correspondant, tout en aidant le Ministère de l’Education de Base sud-africain dans la formation des enseignants de chinois locaux.

Selon l’ambassadeur chinois M. Tian Xuejun, l’enseignement du chinois en Afrique du Sud jouera un rôle important et exemplaire pour d’autres pays africains. Le gouvernement chinois est prêt à continuer, en fonction des besoins réels de l’Afrique du Sud, à amplifier l’envoi des enseignants et des bénévoles chinois et à renforcer la formation des enseignants de chinois locaux. De plus, il envisage de discuter avec le Ministère de l’Education de Base sud-africain de la co-élaboration des manuels de chinois qui s’adapteront le mieux aux élèves sud-africains.

M.Tian Xuejun a révélé le lancement officiel prochain du mécanisme avancé d’échanges humains sino-sud-africains, s’agissant aussi du premier de ce genre créé entre la Chine et un pays africain. En servant à la conception de haut niveau, à la planification des priorités et à la promotion de la mise en œuvre dans le domaine humain entre les deux pays, ce mécanisme renforcera la relation publique sino-sud-africaine, et apportera davantage de profits aux peuples des deux pays à travers des échanges et de la collaboration sur le plan humain.

La ministre sud-africaine de l’Education de Base Mme Motshekga, a exprimé ses remerciements pour l’appui solide de la Chine au développement de l’éducation en Afrique du Sud. Elle a indiqué que, dans la société actuelle où la mondialisation vise à une tendance croissante, la maîtrise d’une langue étrangère permettrait d’ouvrir la porte d’un nouveau monde. Les expériences et les pratiques réussies de la Chine au niveau de l’éducation de base peuvent tout à fait servir de références à l’Afrique du Sud. En outre, elle espérait que dans l’avenir, il y aurait un développement de la communication et un élargissement des domaines de coopération entre les deux pays, dans le but d’obtenir des réalisations plus importantes.

Ce même jour, les élèves de la classe de chinois de l’école secondaire Willowridge ont chanté « l’Afrique du Sud te souhaite la bienvenue », adaptée de la chanson « Beijing te souhaite la bienvenue ». Ils ont bien articulé les sons et prononcé les paroles. Les enseignants de chinois locaux qui avaient été envoyés en Chine pour la formation en chinois, et les représentants des élèves sud-africains qui avaient participé à la finale du concours « Passerelle vers le chinois », ont partagé leurs expériences lors du voyage en Chine. Un collégien sud-africain a calligraphié avec un pinceau quatre caractères chinois « You Yi Shi Zhe (messager d’amitié) », et l’a offert à M. Tian Xuejun, en remerciant le gouvernement chinois pour son soutien dans l’enseignement du mandarin.

En avril 2015, la Chine et l’Afrique du Sud ont signé l’accord de coopération portant sur l’éducation de base et le plan d’action. En raison des besoins réels et des avantages respectifs, les deux pays ont attaché une importance considérable, entre autres, aux domaines mathématique et scientifique, à la formation des enseignants,et aux matériels pédagogiques ..

(People.cn, le 6 mars à Pretoria, article : Zhang Jiexian)

 
mot clé:

Nouvelles concernées