Inauguration du Centre de formation et d’évaluation de l’Institut Conficius de Groningue en Hollande :Test de la compétence de Putonghua entre en Europe pour la première fois

[Source]    Cri.cn [Time]    2017-01-06 17:13:14 
 


Cérémonie d’inauguration du Centre de formation et d’évaluation de l’Institut Conficius de Groningue organisée à Haye par celui-ci à l’Insititut interdisciplinaire et démographique de la Hollande (IIDH)

Avec la demande croissante de l'apprentissage chinois dans le monde entier, le Putonghua standardisé est devenu un besoin important pour les apprenants et les enseignants étrangers de la langue chinoise. Pour répondre à ces nouvelles tendances et exigences de l’enseignement le chinois comme langue étrangère, l’Institut Confucius de Groningue a établi en Europe le premier centre de formation et d’évaluation de Putonghua avec les soutiens du Département de l'application et de l'administration des langues(DAAL) du Ministère de l'éducation de Chine(MEC), du Centre de formation et d’évaluation de Putonghua et de l’application linguistique de la commission des langues officielles(CFEPALAL) du MEC et de l’Université de Communication de Chine.


Yao Xishuang, directeur du DAAL prononce un discours.

La cérémonie d’inauguration du Centre de formation et d’évaluation de l’Institut Conficius de Groningue a eu lieu le 21 décembre à IIDH à la Haye. En tant que le premier centre de formation et d’évaluation de Putonghua à l’étranger créé en coopération par le DAAL, le CFEPALAL et la faculté de l’art de présentation de l'Université de Communication de Chine, ce centre sera aussi le premier dans lequel le teste de Putonghua est ouvert en même temps aux enseignants chinois et étrangers.

Différent de HSK organisé par Hanban, explique Liu Jingyi, directrice chinoise de l’Institut Confucius de Groningue, ce test, adopte le même processus et les mêmes critères d’évaluation que celui en Chine et permet d’évaluer de façon plus exacte la compétence de Putonghua des apprenants. L’installation d’un tel centre répond parfaitement aux demandes des enseignants locaux de chinois.


Prof. LU Jingchao, doyenne de la Faculté de l’art de présentation de l'Université de Communication de Chine prononce un discours pour l’occasion.

Pour reprendre ses expressions, «On considère toujours la formation des enseigants comme un projet important pour soutenir l’enseignement local de la langue chinoise. Au cours de ce projet, on constate que les enseignants eux-mêmes ont besoin de connaître et montrer leur niveau de Putonghua et qu’il leur faut améliorer continuellement la compétence de Putonghua ».


Prof. LI Hongyan, vice-doyen de la Faculté de présentation de l'Université de Communication de Chine, donne une conférence sur les techniques d’expression aux enseignants de chinois

En plus du test de Putonghua, le Centre s’attache aussi activement à la diffusion de Putonghua à l’étranger et forme en même temps des enseignants de chinois en organisant régulièrement des conférences et séminaires,afin d’établir une plate-forme importante dans les études de la langue et la culture chinoise. Le 21 Décembre, le Centre a invité les experts en enseignement et évaluation de Putonghua de l’Université de Communication de Chine pour faire des conférences et donner sur place des conseils sur la prononciation et l’articulation de Putonghua. Selon Lu Jingchao, professeur et doyenne de la Faculté de l’art de présentation de l'Université de Communication de Chine, l’objetif du test de Putonghua ne se limite pas à l’évaluation et il y a d’autre raisons plus profondes.

«Engagée à l’enseignement de la langue chinoise depuis une trentaine d’années et aux activités de création verbale en plus de 40 ans, je suis impressionée par la largeur et la profondeur de la langue chinoise. Ne se limitant pas à l’évaluation,ce test est un bon début pour faire découvrir la langue et la culture chinoises, le charme de la poésie et de la langue, ce qui est le plus important», ajoute-t-elle.


Une dizaine d’enseignants de chinois en Hollande participent à la cérémonie d’inauguration et à la première formation

Le premier test de compétence de Putonghua a lieu au Centre le 22 décembre. Les inscrits , dont trois enseignants hollandais de chinois, ont montré une grande chaleur pour obtenir le quota d’inscription de 30 personnes. Wagner, enseignant de chinois à l’école locale d’Amsterdam et qui n’est pas satisfait de son niveau de Putonghua, dit qu’il fera plus d’efforts pour assister au teste le plus tôt possible.


M. Wagner, enseignant hollandais de chinois à Rotterdam

« Peut-être ne suis-je pas suffisamment qualifié pour participer à ce test, mais je vais essayer de faire le mieux. Quand j’apprenais le chinois, j’utilisais beaucoup le Baihua et le chinois classique qui me parraissaient vraiment intéressants. Mais j’espère aussi pouvoir apprendre le chinois moderne. Maintenant, je suis très content d’avoir cette occasion d’apprendre le chinois de Pékin avec l’aide de l’Institut Confucius , raconte Wagner.


Certificat de formation de Putonghua délivré par le Centre de formation et d’évaluation

Lancé dans les années 90 du siècle dernier en Chine, le test de compétence de Putonghua est devenu une mesure principale décrétée par la loi chinoise pour promouvoir Putonghua. Au fils des deux décennies récentes, les domaines d’activité, le nombre de population et les régions couverts par le test se multiplient. La création de ce Centre marque l’internationalisation de ce test axé depuis longtemps sur la compétence de langue maternelle des Chinois, déclare M. Yao Xishuang pour l’occasion.

« Pendant les deux décennies, on a testé 60 millions de personnes et il reste encore 60 millions de personnes à évaluer. Le test s’est considérablement développé tant en pratique qu’en théories. L’autorité, la scientificité et l’universalité sont trois caractères primordiaux de ce test. Aucun test ne peut intéresser autant de candidats et autant d’organisations que celui-là. C’est pourquoi l’édification du Centre de formation et d’évaluation de Putonghua aux pays-Bas exerce une influence positive », résume Yao Xishuang dans son allocution.

Paru sur Cri.cn

Correspondant de Radio internationale de Chine : Wu Yue

 
mot clé:

Nouvelles concernées