Ma Jianfei participe aux activités scientifiques « tridimensionnelles » du Conservatoire central de musique de Chine

[Source]    Conservatoire central de musique de Chine [Time]    2016-12-28 16:32:43 
 

Le Conservatoire central de musique de Chine (CCOM) a organisé du 2 au 4 décembre une série d’activités scientifiques « tridimensionnelles », parmi lesquelles une conférence scientifique, deux concerts thématiques de fin d’études, deux séances de partage, ainsi que deux conférences conjointes. Ces activités ont attiré beaucoup d’attention chez différentes communautés.

Des spécialistes, chercheurs et responsables d’unité, venant de près de 20 écoles de musique professionnelles et de facultés universitaires de musique, ont échangé pour la première fois sur « la formation de talents et la construction d’un mécanisme dans le cadre des ‘éducation internationale et diffusion culturelle de la musique chinoise’ », avant de fixer ensemble des règlements relatifs à la construction d’une réserve de talents et à la création d’une commission de travail. Ils ont également engagé des discussions fournies autour des moyens qui permettraient de construire un mécanisme de sélection et d’éducation efficace et perfectionné, dans le cadre de la formation de talents musicaux à la fois chinois et internationaux.


Séance de partage d’expériences sur « la formation et les échanges internationaux de talents artistiques dans l’enseignement supérieur »

Guo Shulan, secrétaire du Comité du Parti du CCOM, a prononcé un discours pour l’occasion. Pour reprendre ses expressions, les talents musicaux et artistiques sont légion dans les universités chinoises, mais il manque toutefois une plate-forme appropriée qui favoriserait la formation et les pratiques d’internationalisation. L’Institut Confucius, quant à lui, manque de talents musicaux et internationaux. Les conférences conjointes organisées par le CCOM ont justement pour objectif d’établir des canaux de formation, d’orientation et de sélection pour « le fournisseur » et « le demandeur » afin de résoudre de manière institutionnelle le problème évoqué. La formation de talents internationaux couvre deux domaines : échanges internationaux et formation des étudiants. Ce sont deux nouveaux « points de croissance » dans le travail universitaire, dont la nécessité a été engendrée par le développement des stratégies culturelles de la Chine.


Cérémonie d’inauguration de la Commission de travail pour la formation de talents dans le cadre des « éducation internationale et diffusion culturelle de la musique chinoise »


Song Huiwen, directeur adjoint du département des études supérieures du CCOM, et Zhang Lexin, responsable de projets au même conservatoire, inaugurent ensemble le Centre national de pratique des arts étrangers destiné aux étudiants en master Arts.

Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius et directeur général adjoint du Hanban, a participé à la cérémonie d’inauguration de la Commission de travail pour la formation de talents dans le cadre des « éducation internationale et diffusion culturelle de la musique chinoise ». Il a prononcé un discours pour l’occasion, dans lequel il fait remarquer que les arts et cultures seront des domaines clés dans le futur travail de l’Institut Confucius, et que la demande de talents artistiques internationaux sera de plus en plus grande. M. Ma a également félicité le CCOM d’avoir fourni des efforts et des contributions actifs aux formation et promotion des talents musicaux internationaux.


M. Ma Jianfei dans son discours

Tan Longjian, professeur au département d’instruments traditionnels du CCOM, Tian Jinglun, représentant des enseignants volontaires, et Robert Zollitsch, compositeur de la « Nouvelle musique artistique chinoise » (New Chinese Art Music), ont également pris la parole. Enfin, dans une ambiance chargée d’émotion, d’encouragement et de partage, les « expatriés » de l’Institut Confucius du CCOM, qui venaient de rentrer de l’étranger, ont donné un concert de fin d’études, durant lequel ils ont interprété huit morceaux de musique – certains typiquement chinois, d’autres combinant les styles chinois et occidental – qui ont profondément touché les auditeurs.


« Dialogue », un morceau de musique interprété par Qi Jie, Zhang Congyi et Liu Wei

À l’initiative du CCOM, les activités scientifiques susmentionnées ont été organisées par le Centre d’échange et d’expérience des cultures musicales chinoise et étrangères (Bureau de l’Institut Confucius de Musique) du CCOM, avec le concours du Secrétariat (Bureau du master Arts et de l’administration des diplômes) du Comité de pilotage national pour les études d’arts supérieures.

 
mot clé:

Nouvelles concernées