Ouverture de la Conférence de l’Institut Confucius à Kunming

[Source]    Chinanews [Time]    2016-12-23 14:46:49 
 


La 11e Conférence de l’Institut Confucius s’est ouverte le 10 décembre à Kunming. Mme Liu Yandong, vice-premier ministre du Conseil des Affaires d’Etat et présidente du Conseil du Siège de l’Institut Confucius, y a été présente et a prononcé un discours.

La 11e Conférence de l’Institut Confucius s’est ouverte le 10 décembre à Kunming. Cet évènement a réuni 2200 présidents d’université et représentants d’Instituts Confucius venant de 140 pays et régions.

Mme Liu Yandong, vice-premier ministre du Conseil des Affaires d’Etat et présidente du Conseil du Siège de l’Institut Confucius, a participé à la cérémonie d’ouverture, a prononcé un discours et a remis des prix aux individus et à des Instituts Confucius d’avant-garde.

« Le président Xi Jinping a indiqué que l’Institut Confucius appartenait à la Chine, mais aussi au monde », a rappelé Mme Liu Yandong. Depuis sa création en 2004, grâce aux efforts communs des partenaires chinois et étrangers et de divers milieux sociaux, l’Institut Confucius s’est développé régulièrement. La qualité de son enseignement et sa compétence en matière de service n’ont eu de cesse de s’améliorer. Son mécanisme de fonctionnement se perfectionne de jour en jour. Et ceci injecte un nouveau dynamisme dans le développement durable. Jusqu’à présent, l’Institut Confucius a installé 511 Instituts et 1073 Classes dans 140 pays du monde, avec 2,1 millions d’élèves, toutes catégories confondues. Il est devenu un « constructeur de pont » pour les échanges et les inspirations mutuelles entre les civilisations chinoiseet étrangère, ainsi qu’une importante vitrine pour faire connaître la Chine dans le monde et approfondir l’amitié et la coopération entre la Chine et le reste du monde.

« De nos jours, l’établissement de relations internationales d’un nouveau type centrées sur la coopération gagnant-gagnant, ainsi que la construction d’une communauté de destin de l’humanité sont l’aspiration commune des peuples des différents pays », a affirmé Mme Liu Yandong. L’Institut Confucius devrait contribuer davantage à promouvoir le développement des diverses civilisations, tout en travaillant sur le thème « Innovation, coopération, compréhension et partage », a-t-elle indiqué. « Il faut approfondir la réforme de l’équipe enseignante, des manuels scolaires et de la pédagogie, ainsi que faire valoir les fonctions d’enseignement de l’Institut Confucius. Il faut éveiller l’enthousiasme des universités partenaires de l’Institut Confucius afin de promouvoir le développement du partenariat. Il faut se respecter, apprendre l’un de l’autre et s’inspirer mutuellement. Il faut insister sur l’ouverture de l’enseignement. Il faut prendre l’initiative de participer à la construction de ‘La Ceinture et la Route’ et soutenir les Instituts Confucius présents dans différents pays et différentes régions, pour qu’ils établissent des mécanismes de coopération, échangent des expériences et partagent des ressources », a-t-elle conclu.

Lors de la cérémonie d’ouverture, les représentants des directeurs, des enseignants et des élèves des Instituts Confucius du monde entier ainsi que des diplomates en Chine ont prononcé leurs discours pour partager leurs expériences.

L’ambassadeur de l’Ouzbékistan en Chine a déclaré que l’Ouzbékistan et la Chine œuvraient pour la construction de la Ceinture économique de la Route de la Soie, ce qui offre de nouvelles opportunités au développement du partenariat stratégique entre les deux pays. « Les deux Instituts Confucius d’Ouzbékistan continuent de faire des efforts pour devenir une importante plateforme pour la recherche sur la sinologie en Ouzbékistan et pour l’apprentissage de la langue et de la culture chinoises », a-t-il affirmé.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Roger Lord, pianiste canadien et élève de l’Institut Confucius du Nouveau-Brunswick au Canada, a partagé ses acquis en matière d’apprentissage du chinois. Il a aussi interprété une chanson populaire du Yunnan baptisée « Xiaohe Tangshui » (La rivière coule) en collaboration avec des joueurs de hulusi du Yunnan.« La fleur de la culture chinoise et la fleur du chinois s’épanouissent à l’Institut Confucius du Nouveau-Brunswick, au Canada, voire dans le monde entier », a-t-il affirmé. Selon lui, l’apprentissage du chinois lui a permis de connaître une autre culture, mais aussi de faire connaissance avec des amis.

Plusieurs séminaires et forums ont été organisés au cours de cette conférence. Lors des forums des directeurs, les participants doivent mener des discussions autour de divers sujets, dont la qualité de l’équipe enseignante de l’Institut Confucius, les manuels de chinois en différentes langues, le système de services d’examen du chinois dans le monde, la rétrospective et les perspectives du Programme de nouvelle sinologie Confucius. Les forums des présidents d’université se focalisent sur des sujets comme l’Institut Confucius et l’initiative « La Ceinture et la Route », les expériences de l’Institut Confucius servant le développement universitaire et ses défis, ainsi que la conception du développement de l’Institut Confucius dans les cinq ans à venir.

Chinanews, le 10 décembre depuis Kunming, par Hu Yuanhang

Photographe : Liu Ranyang

 
mot clé:

Nouvelles concernées