Russie : clôture de la 7e Réunion de l’Association régionale des enseignants de chinois russes et de la Formation de préparation au concours CTCSOL

[Source]    Institut Confucius de l’Université d’État technologique de Novossibirsk, Russie [Time]    2016-11-11 16:48:52 
 

La 7e Réunion de l’Association régionale des enseignants de chinois russes ainsi que la Formation de préparation au concours CTCSOL (certificat en enseignement du chinois langue étrangère) se sont tenues du 28 au 30 octobre au Gorskiy City Hotel de Novossibirsk. A l’initiative du Siège de l’Institut Confucius (Hanban), ces évènements ont été organisés par l’Institut Confucius de l’Université d’État technologique de Novossibirsk (NSTU), et ils ont attiré plus de 50 enseignants de chinois russes, venus d’une dizaine d’écoles réparties dans des villes comme Omsk, Tomsk, Barnaoul ou Novokouznetsk.

La Réunion de l’Association régionale des enseignants de chinois russes a eu lieu le 28 octobre, présidée par M. Khripunov, directeur russe de l’Institut Confucius de la NSTU. Pr Anatoliy Bataev, recteur de la NSTU, M. Cui. E. B., conseiller à l’Institut Confucius, et Mme Wang Chanjuan, directrice chinoise de l’Institut, ont prononcé respectivement un discours.


M. Khripunov dans son discours


Mme Wang Chanjuan présentant un compte-rendu

Les deux directeurs de l’Institut Confucius ont présenté des comptes-rendus détaillés autour de deux sujets : le concours « Passerelle vers le chinois » en Russie et la Conférence conjointe des directeurs des Instituts Confucius et des Classes Confucius de Russie ; les résultats obtenus ces dernières années par l’Association régionale des enseignants de chinois russes ainsi que son objectif de développement pour les années à venir. Les enseignants locaux ont ensuite engagé des discussions au sujet de l’enseignement du chinois, à la fin desquelles ils ont tiré des conclusions et fixé un projet concret de développement pédagogique.

D’une durée totale de 13 heures, la Formation de préparation au concours CTCSOL a eu lieu les 29 et 30 octobre, avec comme formatrice Mme Chen Zijiao, directrice de l’École des études chinoises de l’Université des langues étrangères de Dalian (Chine). Professeur de chinois depuis de longues années, Mme Chen a partagé sans réserve son expérience avec les stagiaires. Sa formation, organisée autour des cinq modules du concours CTCSOL (connaissance de base sur l’enseignement du chinois, didactique, organisation pédagogique et gestion de classe, culture chinoise et communication interculturelle, éthique et développement professionnels), touche de nombreux aspects de l’enseignement du chinois : l’origine et l’évolution des sinogrammes, les stratégies pédagogiques dans l’enseignement des caractères chinois, la correction des fautes de prononciation et de grammaire chez les étudiants étrangers, la gestion de classe, etc. A la fin de cette formation, Mme Chen a également présenté aux stagiaires le contenu des épreuves CTCSOL, l’utilité du certificat CTCSOL ainsi qu’une analyse du programme du concours.


Mme Chen Zijiao, la formatrice


Études de cas


À la recherche d’idées


Participation enthousiaste des stagiaires


Durant la formation

Les enseignants de l’Institut Confucius ont quant à eux donné un cours de démonstration présentant des modèles pédagogiques : enseignement de la phonétique, explication du vocabulaire, enseignement destiné aux élèves d’écoles primaires et secondaires, etc. Pour les stagiaires, ce fut une simulation parfaite d’une classe de chinois, et c’est à l’unanimité qu’ils considéraient avoir tiré un grand profit de cette formation.


Cours de référence pour les écoles primaires et secondaires


Les directeurs de l’Institut Confucius de la NSTU ont remis une lettre de remerciements à Mme Chen Zijiao.

Il s’agit en réalité de la première promotion que le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) organise en Russie pour présenter le concours CTCSOL, promotion qui a pour objectif de former des enseignants locaux professionnels et d’améliorer leur niveau d’enseignement ainsi que leurs compétences professionnelles. L’Institut Confucius saura en tirer les bénéfices pour organiser d’autres ateliers de formation ainsi que des colloques sur l’enseignement du chinois langue étrangère ; il travaillera à élever le niveau de compétences de l’ensemble des enseignants de chinois, et à contribuer à la formation de grands talents spécialisés dans la langue chinoise.


Photo-souvenir

Suite au consensus atteint lors du 4e Colloque des enseignants de chinois de la Sibérie, organisé en novembre 2011, l’Association régionale des enseignants de chinois russes a vu le jour le 29 mai 2012, à l’Institut Confucius de la NSTU. Elle a pour but de renforcer les échanges et coopérations entre les enseignants de chinois de la région, et de faire évoluer l’enseignement du chinois vers une nouvelle dimension. Elle est composée d’une trentaine d’enseignants de chinois travaillant dans 15 universités différentes dont la NSTU, l’Université nationale de Tomsk et l’Université d’État de Bouriatie.

L’établissement de cette association a permis à l’Institut Confucius d’être au courant des besoins des enseignants locaux et de construire pour eux une plate-forme favorable aux échanges d’expériences en matière d’enseignement du chinois. Mieux encore, il donne à l’Institut Confucius la possibilité de regrouper les ressources des différentes universités, de rédiger ensuite des monographies consacrées à l’enseignement du chinois, d’organiser toute une série de colloques et de séminaires, de propulser le développement de l’enseignement du chinois, et d’élargir sa propre influence.

Article de Liu Chengbao

 
mot clé:

Nouvelles concernées