Liu Yandong : « l’Institut Confucius est comme le nœud chinois et les anneaux olympiques ; il appartient à la Chine mais aussi au monde entier »

[Source]    chinanews.com [Time]    2016-08-08 16:56:00 
 

Le 3 août, la vice-Première ministre chinoise Liu Yandong a rendu visite à l’Institut Confucius de l’Université de l’État de São Paulo (UNESP) au Brésil, deux jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Rio à laquelle elle sera présente.

Mme Liu chaleureusement accueillie à son arrivée à l’Institut Confucius

A son arrivée, Mme Liu est chaleureusement et solennellement accueillie par M. Julio Cezar Durigan, recteur de l’Université de l’État de São Paulo, M. Luis Antonio Paulino, directeur de l’Institut Confucius de l’UNESP, ainsi que par l’ensemble des enseignants et élèves de l’institut. Puis elle a visité avec intérêt l’exposition en images des réussites éducatives de l’institut, elle a inspecté les salles de classe ainsi que la bibliothèque où elle a échangé de façon cordiale avec les enseignants et élèves, et elle a aussi assisté à un spectacle donné par les élèves de l’Institut Confucius dans le but de présenter leurs acquis.

Arrivée à l’Institut Confucius, Mme Liu embrasse un enfant qui lui a souhaité la bienvenue.

Mme Liu s’est exprimée en ces termes : « Récemment, le président Xi Jinping, le Premier ministre Li Keqiang et moi avons reçu les lettres pleines de bons sentiments écrites par M. Paulino ainsi que par trente de vos élèves, dont un certain André. Dans ces lettres, vous avez raconté vos parcours d’apprentissage du chinois, et vous avez montré les grandes réussites éducatives de l’Institut Confucius. Votre passion pour l’apprentissage du chinois, votre désir de connaître la Chine et vos sentiments sincères envers la Chine et le peuple chinois nous ont profondément émus. Le président Xi Jinping m’a confié le soin de venir vous saluer ; c’est pourquoi je suis là aujourd’hui. J’en profite pour vous transmettre les cordiales salutations et les bons souhaits que le président Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang formulent à l’égard de l’ensemble des enseignants et élèves de l’Institut Confucius. »

Mme Liu Yandong dans son discours

D’après Mme Liu, la Chine et le Brésil sont les deux plus grands pays en voie de développement, l’un dans l’hémisphère est et l’autre dans l’hémisphère ouest. Ce sont deux partenaires de coopération et de développement, très importants l’un pour l’autre. Le peuple chinois et le peuple brésilien sont liés par une amitié de longue date. Les visites réussies du président Xi Jinping et du Premier ministre Li Keqiang au Brésil ont permis au partenariat global stratégique sino-brésilien de se développer durablement, en profondeur, avec un niveau plus élevé, dans un champ plus vaste et sur une scène plus grande. Aujourd’hui, les échanges et coopérations entre les deux pays ne cessent de s’intensifier dans les domaines éducatif, technologique et culturel. « L’engouement pour le chinois » continue à se propager au Brésil, faisant de ce dernier le pays qui compte le plus d’Instituts Confucius et de Classes Confucius en Amérique latine. Les 10 Instituts Confucius et les 4 Classes Confucius (celles-ci établies au sein d’écoles primaires et secondaires) totalisent déjà 20 000 inscrits au Brésil. D’ailleurs, de nombreuses écoles élémentaires et secondaires brésiliennes commencent à intégrer la langue chinoise dans leur programme officiel. De l’autre côté du globe, les jeunes Chinois sont aussi de plus en plus nombreux à se lancer dans l’apprentissage du portugais. Près de 30 universités chinoises dispensent aujourd’hui des cours de portugais, jouant ainsi un rôle important voire indispensable dans l’approfondissement de l’amitié sino-brésilienne. Mme Liu espère que l’Institut Confucius saura se développer en mettant en avant ses caractéristiques, ses valeurs intrinsèques ainsi que sa volonté de partager ; qu’il regroupera les ressources de différentes origines et exploitera son potentiel le plus valorisant ; qu’il favorisera les échanges et coopérations entre, d’un côté, les différents Instituts Confucius, et de l’autre, les entreprises et organisations chinoises et étrangères ; qu’il contribuera activement aux échanges humains entre la Chine et le Brésil ; et enfin, qu’il consolidera continuellement les bases sociales et populaires des relations sino-brésiliennes. Elle espère aussi que les élèves de l’Institut Confucius sauront s’approcher du peuple chinois et surtout de la jeunesse chinoise par le biais de l’apprentissage du mandarin et de la découverte de la culture chinoise, et qu’ils œuvreront pour devenir à la fois les héritiers de l’amitié sino-brésilienne, les participants aux coopérations pragmatiques entre les deux pays, et aussi les promoteurs du développement des relations sino-brésiliennes.

Photo collective : Mme Liu Yandong entourée des enseignants et élèves de l’Institut Confucius de l’UNESP

Mme Liu a ensuite offert des nœuds chinois aux enseignants et élèves présents, espérant que, comme le nœud chinois, l’Institut Confucius sera un jour le symbole du bonheur, de la solidarité, de l’effort commun et de la sincère coopération sino-étrangère, et qu’il deviendra aussi dans l’avenir l’emblème de la paix et de l’amitié, à l’image des cinq anneaux olympiques : l’Institut Confucius appartient à la Chine, mais aussi au monde entier.

Selon M. Durigan et M. Paulino, l’Institut Confucius est déjà devenu un lien important pour les échanges culturels brésilio-chinois, et une plate-forme stratégique favorable à la coopération amicale entre les deux pays. La visite de Mme Liu Yandong, chargée spécialement par le président Xi Jinping, est un grand honneur pour l’Institut Confucius de l’UNESP, et aussi la meilleure récompense qui soit pour les enseignants et élèves qui ont travaillé pour l’amitié brésilio-chinoise depuis la création de l’institut il y a huit ans. Dans l’avenir, l’établissement continuera à conduire les échanges humains brésilio-chinois afin de favoriser l’approfondissement des relations entre les deux pays.

São Paulo, le 3 août ; article de Mo Chengxiong, China News Service ; photographies de Mo Chengxiong et de Han Yan, correspondant Agence Xinhua

 
mot clé:

Nouvelles concernées