ONU : tenue de la Nuit du chinois 2016

[Source]    ny.uschinapress.com [Time]    2016-05-26 11:42:41 
 

Une centaine d’élèves de différents pays inscrits au Projet d’apprentissage du chinois au sein des Nations Unies, des enseignants des cinq Instituts Confucius présents à New York ainsi que de nombreux membres du UN Chinese Book Club se sont réunis le 17 mai au Siège des Nations Unies pour célébrer la Nuit du chinois 2016. Après avoir écouté attentivement les discours sur le développement de la langue et de la culture chinoises, prononcés par Li Yuming, secrétaire du Comité du Parti de l’Université des Langues et Cultures de Beijing, quatre enseignants de ladite université, Lü Jing, Dong Chuan, Yan Dong et Nie Dan, ainsi que le conseiller Xu Yongji et le consul Chang Quansheng, du Consulat général de Chine à New York, ils ont assisté à une représentation artistique.

Li Yuming, professeur à l’Université des Langues et Cultures de Beijing, a présenté la situation et la politique linguistiques en Chine.

Le Dr He Yong, directeur de l’équipe d’enseignement du chinois à l’ONU, a déclaré que la Nuit du chinois avait pour but de faire connaître et aimer la langue et la culture chinoises à plus d’employés internationaux de l’ONU, ainsi que de faire mieux comprendre la politique et la situation linguistiques en Chine aux employés chinois de l’ONU, à travers des conférences académiques, des échanges d’expériences et de merveilleuses représentations.

Le même jour, Li Yuming, professeur à l’Université des Langues et Cultures de Beijing, a donné une conférence consacrée à la situation et à la politique linguistiques en Chine. Il a fait une présentation précise de la politique et de la situation linguistiques du chinois pendant les différentes périodes. Il a notamment évoqué les efforts faits par le gouvernement chinois pour la vulgarisation du mandarin, la mise en place du projet de transcription phonétique du chinois, ainsi que la simplification des caractères chinois classiques. Selon lui, le pays s’efforce aujourd’hui de développer la langue chinoise, en mettant en valeur son intérêt culturel, économique et académique. Devant les enseignants et élèves inscrits au projet d’apprentissage du chinois au sein de l’ONU et le personnel de l’Institut Confucius, le Pr. Li a également souligné la diffusion internationale de la langue chinoise, en présentant, avec une vision globale, la politique linguistique mise en œuvre en Chine.

Le conseiller Xu Yongji, de la Section de l’éducation du Consulat général de Chine à New York, a participé aux célébrations de la Nuit du chinois, au cours desquelles il a prononcé un discours. Il a fait savoir que ces dernières années, les élèves américains étudiant le chinois en Chine ne cessaient d’augmenter. Il a aussi évoqué le thème de la Nuit du chinois. Selon lui, le gouvernement chinois encourage les étudiants chinois à aller étudier dans d’autres pays pour élargir leurs connaissances ; en même temps, il accueillait chaleureusement les élèves de divers pays venant étudier en Chine pour mieux la connaître.

A la fin de la conférence, le Dr He Yong a diffusé une vidéo rétrospective avec la réalisation du projet d’apprentissage du chinois en Chine pendant la période 2004-2015. Avec le soutien énergique du Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et de l’Université de Nanjing, le Projet d’apprentissage du chinois en Chine est en place depuis 12 ans. Grâce à ce projet, quelque mille élèves ont pu avoir l’occasion d’aller étudier et de connaître la culture chinoise en Chine. Sur place, deux diplomates capables de parler couramment chinois ont été invités à partager leurs expériences en matière d’apprentissage du chinois. Amit Narang est un diplomate de la Mission de l’Inde auprès des Nations Unies. Il a présenté ses expériences de vie et d’étude à Nanjing. Sa présentation pleine d’intérêt a suscité des acclamations.

La Nuit du chinois s’est clôturée avec une représentation artistique. Cette représentation, animée par le Dr Yue Yan, enseignant de l’équipe de l’enseignement du chinois à l’ONU, comprenait un défilé, une danse de l’ethnie Yi, un concert et du chant, entre autres. Lors du défilé, les acteurs ont combiné la qipao et la calligraphie. Le mélange de ces deux éléments traditionnels était inédit. La représentation de la chorale onusienne a attiré le plus l’attention des spectateurs. Ils ont interprété deux chansons anglaises et deux chansons chinoises intitulées « Mo Li Hua » (Jasmin) et « Ye Lai Xiang » (Tubéreuse). Ce sont des chansons bien connues chez les Chinois. Le chant mélodieux a parfaitement ponctué les célébrations de la Nuit du chinois.

Journaliste et cameramen : Guan Liming

Le 17 mai à New York

Uschinapress

 
mot clé:

Nouvelles concernées