La 9e Conférence nationale de la langue chinoise aux Etats-Unis s’ouvre à Chicago

[Source]    Siège de l’Institut Confucius (Hanban) [Time]    2016-04-30 16:19:47 
 

Le 28 avril, la 9e édition de la « Conférence nationale de la langue chinoise aux Etats-Unis » s’est ouverte en grande pompe à Chicago. Cet évènement était organisé par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban), la Société asiatique (Asia Society) et le Conseil des universités américaines (US College Board). Plus de 1 300 personnes, venues de 48 Etats américains, de Washington D.C. et de plusieurs pays étrangers sont venues assister à l’évènement, dont des fonctionnaires du monde de l’éducation, des directeurs d’écoles, des professeurs, des travailleurs de l’éducation supérieure, et des représentants de diverses organisations internationales et organisations spécialisées. C’est la deuxième fois, à huit ans d’intervalle, que la ville de Chicago accueille ce grand symposium consacré à l’enseignement de la langue chinoise, le plus grand évènement du genre aux Etats-Unis. A cette occasion, des élèves des écoles primaires et secondaires locales ont donné un brillant spectacle de danses et de chansons chinoises, démontrant ainsi les remarquables accomplissements de Chicago en matière d’enseignement du chinois.

Steven Koch, adjoint au maire de la ville de Chicago.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, Steven Koch, adjoint au maire de la ville de Chicago, a déclaré que le nombre d’élèves étudiant la langue chinoise dans les écoles publiques primaires et secondaires de Chicago avait d’ores et déjà atteint 13 000 personnes, et que l’étude du chinois était une opportunité qui avait véritablement transformé la vie de nombreux jeunes élèves.

Mme. Josette Sheeran, présidente de la Société asiatique des Etats-Unis.

Josette Sheeran, présidente de la Société asiatique des Etats-Unis, partage tout à fait ce sentiment. Elle a en particulier évoqué une anecdote remontant à quelques années, lorsque la Société asiatique s’apprêtait à remettre une distinction honorifique à Jack Ma (Ma Yun). Avant la remise des prix, elle a demandé à Jack Ma par qui il souhaitait se voir remettre ses distinctions. Jack Ma lui a répondu en toute franchise que l’apprentissage des langues étrangères avait complètement transformé sa vie, et qu’il espérait donc recevoir sa décoration des mains d’un professeur de langue étrangère.

Etudier les langues étrangères offre en effet des opportunités qui peuvent véritablement changer une vie, et l’engouement pour le chinois continue à augmenter aux Etats-Unis; mais Josette Sheeran n’a cependant pu s’empêcher de relever que certains élèves et parents d’élèves souffraient encore d’un certain manque de confiance en soi vis-à-vis de la langue chinoise. Ils ont l’impression que le chinois est une langue réservée aux élèves particulièrement intelligents, ou encore que seuls ceux qui font des affaires ou travaillent en rapport avec la Chine ont vraiment besoin d’étudier cette langue.

David Coleman, président du Conseil des universités américaines.

A ce sujet, David Coleman, président du Conseil des universités américaines, a souhaité que les étudiants américains osent faire face à ce défi, et découvrent ainsi par eux-mêmes le sentiment d’accomplissement que l’on ressent en surmontant une difficulté. Il a également encouragé les enseignants de chinois aux Etats-Unis à proposer davantage de ressources pédagogiques aux élèves qui étudient le chinois.

Xu Lin, directrice exécutive du Siège de l’Institut Confucius et directrice générale du Hanban.

Xu Lin, directrice exécutive du Siège de l’Institut Confucius et directrice générale du Hanban, a pour sa part déclaré qu’à la fin de l’année 2015, pas moins de 500 Instituts Confucius et 1 000 Classes Confucius d’écoles primaires et secondaires avaient été créés dans 135 pays différents. Les Etats-Unis comptent à eux seuls 109 Instituts Confucius et 348 Classes Confucius, dans lesquels le Hanban a déployé les volontaires et enseignants de chinois dont le nombre a atteint 3 200. L’enseignement du chinois aux Etats-Unis a déjà obtenu de brillants résultats : près de 400 000 élèves du primaire et du secondaire y étudient le chinois à l’heure actuelle. Ces excellents résultats sont le fruit d’une coopération tripartite réussie entre le Hanban, le Conseil des universités américaines et la Société asiatique.

Cependant, M. Coleman estime que ces chiffres sont encore insuffisants. Josette Sheeran explique elle aussi qu’aider les enfants américains à surmonter leurs appréhensions devant les complexités de la langue chinoise et les amener à faire l’expérience du plaisir d’apprendre le chinois est une immense tâche - une tâche qui incombe à présent à tous les professeurs de chinois. Et c’est justement ce problème que les enseignants et professeurs, venus de partout aux Etats-Unis pour assister à cette grande conférence, devront s’attacher à résoudre de manière ciblée.

Des élèves des écoles primaires de Chicago interprètent une danse chinoise devant plus d’un millier d’invités à la conférence.

Des élèves des écoles primaires de Chicago interprètent les chansons chinoises La Pastorale et Almohan.

La Conférence nationale de la langue chinoise aux Etats-Unis est le plus grand et le plus influent évènement académique consacré à l’enseignement du chinois. Il a lieu une fois par an, et vise à promouvoir les échanges entre professeurs et établissements d’enseignement du chinois de tous les coins du pays, mais aussi à contribuer au développement de l’enseignement du chinois aux Etats-Unis. Cette année, la conférence était intitulée « Ambassadeurs de la culture ». Elle comportait quatre grandes conférences plénières et plus de 80 ateliers en groupes réduits, consacrés à la formation des enseignants, aux manuels pédagogiques et aux méthodes d’enseignement. Les quatre conférences plénières, respectivement intitulées « Les ambassadeurs en action », « Raconter l’histoire de la Chine », « La culture contenue dans la cuisine chinoise » et « Le chemin des apprenants du chinois », ont été accueillies avec beaucoup d’intérêt par les délégués invités à la conférence. La conférence sera également l’occasion d’organiser une exposition sur les ressources pédagogiques de langue chinoise, ainsi que plusieurs visites dans des écoles de Chicago disposant de programmes originaux de langue chinoise.

Source de photos : CRI Online

 
mot clé:

Nouvelles concernées