Liu Yandong participe à la cérémonie de pose de la première pierre du bâtiment de l’Institut Confucius modèle de l’Université du Caire

[Source]    People.cn [Time]    2016-03-30 09:37:23 
 

Le bâtiment de l’Institut Confucius modèle de l’Université du Caire, situé au Gizeh en Egypte, a vu poser sa première pierre le 26 mars. Vers 16 heures, sous une pluie fine, l’Université du Caire a tenu une cérémonie de pose de la première pierre de couleur folklorique. Les invités chinois et égyptiens ont posé une brique pour le futur bâtiment.

Le vice-Premier ministre chinois, Mme Liu Yandong (4e à droite), participe à la cérémonie de pose de la première pierre du bâtiment de l’Institut Confucius modèle de l’Université du Caire.

Actuellement, il y a deux Instituts Confucius et une Classe Confucius en Egypte. L’équipe enseignante est composée de 68 professeurs (à plein temps et à temps partiel), dont 55 sont accrédités par la partie chinoise et 13 sont locaux. En 2015, ces établissements ont proposé 156 classes de chinois pour plus de 2000 élèves, et organisé 54 activités culturelles sous diverses formes, avec la participation de plus de 10 000 personnes. L’Institut Confucius de l’Université du Caire dispose d’un espace pédagogique de quelque 700 mètres carrés, y compris huit salles de classe, un bureau administratif, une salle de lecture, un laboratoire de langue et une salle polyvalente. En décembre 2014, l’Institut Confucius de l’Université du Caire a été sélectionné par le Siège de l’Institut Confucius parmi les Instituts Confucius Modèles du monde. La pose de la première pierre de son bâtiment exclusif a marqué la mise en chantier du projet. Le nouveau bâtiment aura six niveaux, dont cinq en surface et un au sous-sol. Il comprendra notamment des salles de classe, des laboratoires de langue et une bibliothèque. Il y aura un restaurant au sommet.

Le vice-Premier ministre chinois, Mme Liu Yandong (2e à gauche), participe à la cérémonie de pose de la première pierre du bâtiment de l’Institut Confucius modèle de l’Université du Caire.

Dr Gaber Gad Nassar, président de l’Université du Caire, a déclaré dans son discours que la récente visite du président chinois Xi Jinping en Egypte avait non seulement hissé les relations politiques et économiques entre l’Egypte et la Chine à un nouveau palier, mais aussi promu les échanges culturels entre les deux pays. « L’Institut Confucius joue un rôle très important et très efficace dans les échanges culturels. Cette année marque le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Egypte et la Chine. L’Institut Confucius de l’Université du Caire organisera diverses activités culturelles », a-t-il souligné. Il a souhaité que l’Institut Confucius de l’Université du Caire puisse devenir un pont de coopération et d’amitié entre l’Egypte et la Chine.

Le ministre égyptien de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Recherche, M. Ashraf al-Shehi a indiqué que, depuis longtemps, l’Institut Confucius de l’Université du Caire avait fait des efforts inlassables pour promouvoir la coopération culturelle et éducative entre l’Egypte et la Chine, et joué un rôle positif dans le maintien des relations amicales entre les deux pays. « Le gouvernement chinois et le Siège de l’Institut Confucius ont pleinement apprécié l’enseignement de l’Institut Confucius de l’Université du Caire. Ils ont accordé un soutien et une aide énergiques pour la construction du bâtiment de l’Institut Confucius de l’Université du Caire », a-t-il noté. « Dans le nouveau contexte international, la coopération sino-égyptienne doit se poursuivre », a affirmé le ministre. « L’Institut Confucius de l’Université du Caire est une carte de visite culturelle qui enregistre les échanges et la coopération culturels et éducatifs entre l’Egypte et la Chine. Je suis convaincu que grâce aux efforts communs et à la coopération sincère entre les parties égyptienne et chinoise, l’Institut Confucius de l’Université du Caire aura certainement un bel avenir », a conclu le ministre.

Le vice-Premier ministre chinois, Mme Liu Yandong, prononce un discours lors de la cérémonie de pose de la première pierre du bâtiment de l’Institut Confucius de l’Université du Caire.

Le vice-Premier ministre chinois, Mme Liu Yandong, en visite en Egypte, a participé à la cérémonie de pose de la première pierre et a prononcé un discours. Elle a dit que l’Institut Confucius constituait une importante plateforme reliant la Chine et le reste du monde. « Depuis sa création il y a huit ans, l’Institut Confucius de l’Université du Caire a développé l’enseignement du chinois à de multiples niveaux et a organisé des activités culturelles variées, ce qui a contribué à la coopération pragmatique dans divers domaines entre nos deux pays », a noté Mme Liu. « Avec plus de 3000 élèves inscrits, l’Institut Confucius de l’Université du Caire est devenu l’un des meilleurs Instituts Confucius présents dans les pays arabes », a-t-elle souligné, avant d’émettre le souhait que l’Institut Confucius de l’Université du Caire progresse toujours et contribue davantage à approfondir les échanges culturels et à accroître l’amitié entre les peuples.

Lors de la cérémonie de pose de la première pierre, plusieurs centaines d’étudiants de l’Institut Confucius de l’Université du Caire, fleurs et drapeaux nationaux égyptiens et chinois dans la main, chantaient en dansant ; ils ont chanté, récité des poèmes et joué du guzheng... Leur représentation a gagné des tonnerres d’applaudissements.

Lors d’une interview accordée au correspondant de people.cn à la fin de la cérémonie, la directrice chinoise de l’Institut Confucius de l’Université du Caire, Lin Xiaoying, a déclaré que la cérémonie de pose de la première pierre constituait un jalon pour l’Institut Confucius modèle de l’Université du Caire. Ce qui signifiait, selon elle, qu’après huit ans de développement, cet Institut Confucius est entré dans une phase de mûrissement en laquelle il développerait sa propre particularité, et que l’établissement connaîtrait de nouveaux succès dans la rédaction des manuels de chinois locaux, la formation des professeurs de chinois locaux, la rédaction des magazines de chinois-arabe ainsi que le service de cours en ligne.

Caire,le 26 mars ; par Liu Shuiming, Wang Yunsong et Han Xiaoming, People.cn

 
mot clé:

Nouvelles concernées