Tenue de la Journée portes ouvertes du Siège de l’Institut Confucius à Beijing

[Source]     [Time]    2015-09-30 17:43:43 
 

La deuxième édition de la Journée portes ouvertes du Siège de l’Institut Confucius, placée sous le thème « Les échanges culturels et la paix mondiale », s’est tenue le 25 septembre à Beijing. Quelque 500 personnes, y compris des diplomates de 38 pays en Chine, les représentants des institutions pour la promotion de la langue et de la culture, dont l’Institut Cervantes et le Centre culturel de Russie, les représentants de certaines universités partenaires de l’Institut Confucius à Beijing, ainsi que les étudiants bénéficiaires des bourses de l’Institut Confucius, ont participé à diverses activités organisées dans le cadre de la Journée portes ouvertes du Siège de l’Institut Confucius.

La cérémonie d’ouverture de la Journée portes ouvertes a commencé vers 14 heures. Xu Lin, directrice exécutive du Siège de l’Institut Confucius et directrice générale du Hanban, qui est également membre du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois, et conseillère au Conseil des Affaires d’Etat, a présidé cette cérémonie lors de laquelle des élèves chinois et étrangers ont exécuté deux numéros en quatuor de tympanon et de violoncelle baptisés « Xian qi ni de gai tou lai » (Que vous leviez la voile) et « Qing shen yi chang » (Une affection profonde), et ont déclamé le poème de Su Shi « Shui Diao Ge Tou : A la fête de la mi-automne de l’année du dragon ».

Paul Kavanagh, ambassadeur d’Irlande en Chine, Shi Jianjun, président de l’Université de commerce international et d’économie et membre du Conseil du Siège de l’Institut Confucius, Moussa Sy, représentant des élèves du Programme du chinois pour les diplomates étrangers, ainsi que Abieva Amina, aspirante au doctorat de l’Université de Pékin dans le cadre du Programme de nouvelle sinologie de Confucius ont respectivement prononcé un discours.


L’ambassadeur d’Irlande en Chine prononce un discours.

Dans son discours, Paul Kavanagh a déclaré que la culture nous permettait d’échanger les pensées et les valeurs, ainsi que de créer et d’inventer. « Les échanges culturels nous permettent d’être plus tolérants, et nous aident à éviter des conflits, en vue d’obtenir la paix et la conciliation », a-t-il noté. « Ainsi, l’Institut Confucius est le constructeur de la paix. Nous, amis et partenaires de l’Institut Confucius, œuvrons pour la cause de la paix », a-t-il affirmé.

Shi Jianjun a déclaré que la création et le développement d’Instituts Confucius avaient permis non seulement de former un grand nombre d’étudiants internationaux qui connaissaient le chinois et se dotaient de compétences en matière d’échanges interculturels, mais aussi de construire un pont pour les échanges scientifiques, technologiques et culturels entre les différentes universités, et de fournir des soutiens utiles pour l’internationalisation des universités.

Moussa Sy, de l’Ambassade du Sénégal en Chine, a prononcé un discours au nom des élèves du Programme de chinois pour les diplomates étrangers. « Mon nom chinois est ‘Xi Laifu’. Après deux ans et demi d’études, j’ai compris la subtilité de la langue chinoise, les coutumes, la tradition et la culture des Chinois, et ai su comment s’entendre avec les gens locaux dans le cadre de l’amitié et du respect mutuel », a-t-il dit.

Abieva Amina, représentante des aspirants au doctorat du Programme de nouvelle sinologie de Confucius, est originaire de Russie. En 2008, elle est entrée pour la première fois au campus de l’Institut Confucius de l’Université nationale de Saint-Pétersbourg, en Russie. Cinq ans plus tard, elle a réalisé son rêve en devenant enseignante de chinois. « L’Institut Confucius est juste comme un pont. En reliant différentes personnes à travers divers moyens, il sème la paix dans le monde entier », a-t-elle affirmé.


Forum des envoyés : les échanges culturels et la paix mondiale

A la fin de la cérémonie d’ouverture s’est déroulée une richesse d’activités culturelles, dont le Forum des envoyés, des conférences sur la littérature et l’art, des opéras, des consultations bénévoles données par des maîtres de médecine traditionnelle chinoise, ainsi que le gala des étudiants étrangers en Chine. Lors du Forum des envoyés, la directrice générale Xu Lin et les ministres conseillers et les conseillers venant des ambassades d’Union européenne, de Russie, d’Australie et de Tanzanie ont mené des discussions dans une ambiance chaleureuse autour de la situation actuelle des échanges linguistiques et culturels entre les différents pays, ainsi que du rôle de l’Institut Confucius dans la promotion des échanges en matière de culture diversifiée entre les différents pays, en présentant des expériences réussies, en discutant des manières de promouvoir les échanges culturels et entre les peuples dans le contexte de la diversité culturelle, ainsi qu’en formulant des propositions en la matière.

Yu Junjian, célèbre chanteur et acteur de première classe au niveau national, a donné une conférence sur l’art intitulée « Comment bien chanter les chansons chinoises ». En exploitant ses expériences théâtrales de longue date, il a expliqué comment comprendre la culture des chansons folkloriques. Tout le monde sur place a été fasciné par la conférence. A l’issue de cette conférence d’une heure, les gens ont entouré Yu Junjian et ne voulaient pas partir.

Lors d’un salon culturel tenu à la librairie BELENCRE, Xu Zechen, célèbre écrivain né dans les années 1970 et nominé pour la sixième édition du Prix littéraire Luxun (Nouvelle) et pour la neuvième édition du Prix littéraire Maodun (Roman), a mené des discussions dans une ambiance chaleureuse avec des lecteurs au sujet de « la littérature contemporaine chinoise : le mien, le tien et le nôtre » ; ils ont échangé leurs propres compréhensions et expériences sur la littérature.

Des activités de découverte culturelle sur la musique folklorique, l’Opéra de Pékin, la peinture chinoise, la médecine chinoise et la gastronomie, entre autres, ont permis aux participants de découvrir la richesse culturelle chinoise. Lors du gala « Chanter la paix » dédié aux étudiants étrangers en Chine, les étudiants bénéficiaires des bourses de l’Institut Confucius venant des Etats-Unis, du Canada, de l’Ukraine, du Japon, de la Corée du Sud et de Cuba, ont exprimé leur détermination à chérir la paix et à créer l’avenir, à travers la danse, la musique folklorique et la récitation des vers. L’activité a duré jusqu’à 20 heures.


La conférence « Comment bien chanter les chansons chinoises » donnée par Yu Junjian


Le charme de l’Opéra de Pékin


Le salon culturel « La littérature contemporaine chinoise : le mien, le tien et le nôtre »

Le 27 septembre 2014, à l’occasion du 10e anniversaire de la fondation de l’Institut Confucius et de la première Journée de l’Institut Confucius, le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre chinois Li Keqiang ont respectivement adressé un message de félicitations, en appréciant hautement le rôle singulier joué par l’Institut Confucius depuis dix ans dans la promotion des échanges éducatifs et culturels entre la Chine et l’étranger, ainsi que dans l’approfondissement de l’amitié entre les peuples chinois et étrangers. Cela a traduit pleinement l’importance et le soutien énergique accordés par le gouvernement chinois à l’Institut Confucius. Le même jour, le Siège de l’Institut Confucius a tenu sa première Journée portes ouvertes. Liu Yandong, vice-Premier ministre chinois et présidente du Conseil du Siège de l’Institut Confucius, a participé à la cérémonie d’inauguration, a lu les messages de félicitations et a prononcé un discours. Les présidents de plus de 400 universités de différents pays ont adressé leurs messages de félicitations. 465 Instituts Confucius et plus de 700 Classes Confucius présents dans 123 pays ont organisé en même temps plus de 3900 célébrations.

A l’heure actuelle, 495 Instituts Confucius et 1000 Classes Confucius ouvertes dans les écoles primaires et secondaires sont présents dans 134 pays du monde.


Le gala « Chanter la paix » dédié aux étudiants étrangers en Chine

 
mot clé:

Nouvelles concernées