Liu Yandong invite cent étudiants britanniques de l’Institut Confucius à participer à un camp d’été en Chine

[Source]    chinadaily.com.cn [Time]    2015-09-30 13:14:11 
 


Liu Yandong, vice-Première ministre du Conseil des Affaires d’Etat, a assisté à la cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment de cours de l’Institut Confucius modèle de Médecine traditionnelle chinoise de l’Université South Banks de Londres. (Photographie : Ma Chi)

Londres (Angleterre), le 21 septembre ; par Zhang Chunyan et Ma Chi, China Daily

A Londres, en ce mois de septembre, un soleil radieux brille dans un ciel d’azur. A l’Université South Banks, au bord de la Tamise, une cérémonie d’inauguration a été organisée le 20 septembre pour l’ouverture du nouveau bâtiment de cours de l’Institut Confucius modèle de Médecine traditionnelle chinoise. Devant le bâtiment, des enfants des deux pays riaient et se réjouissaient, brandissant avec enthousiasme des drapeaux chinois et anglais pour souhaiter la bienvenue à Liu Yandong, vice-Première ministre chinoise du Conseil des Affaires d’Etat.

Au cours de la cérémonie, les élèves de la Classe Confucius qui dépend de l’Institut Confucius de Médecine traditionnelle chinoise de Londres ont interprété avec passion les chansons chinoises « Les deux tigres » et « La petite étoile », ainsi que des dialogues comiques en chinois. Cameron James Patterson, un étudiant britannique, champion d’Europe de la 14e compétition « Passerelle vers le chinois » pour étudiants du monde, a également récité d’une voix mélodieuse et pleine d’émotion le poème classique « Les nouveaux adieux à Cambridge ».

Liu Yandong et les invités d’honneur présents ce jour-là ont assisté avec enthousiasme à cette représentation. Liu Yandong a ensuite prononcé un discours, dans lequel elle a salué l’importance accordée à la langue chinoise par le gouvernement britannique. Elle s’est exprimée en ces termes : « Le Royaume-Uni a été l’un des premiers pays à intégrer l’enseignement du chinois à son système scolaire. C’est également l’un des pays d’Europe qui a ouvert le plus d’Instituts et de Classes Confucius. L’an dernier, le Premier ministre David Cameron a annoncé que le Royaume-Uni avait l’intention de faire doubler le nombre d’apprenants du chinois dans le pays d’ici l’année 2020, en essayant d’atteindre les 400 000 étudiants. Se fixer un objectif aussi important et aussi explicite indique clairement que le Royaume-Uni est un pays ouvert et tolérant, une grande nation éprise de connaissance ».

En tant que présidente du Conseil d’administration du Siège de l’Institut Confucius, Liu Yandong a en outre offert un cadeau bien particulier aux jeunes étudiants de chinois : elle a invité 100 élèves de l’Institut Confucius modèle de Médecine traditionnelle chinoise de Londres et de diverses Classes Confucius d’écoles primaires et secondaires à se rendre en Chine l’année prochaine, afin de participer au camp d’été « Passerelle vers le chinois ».


Liu Yandong pose en compagnie des élèves et professeurs de l’Institut Confucius de médecine traditionnelle chinoise de l’Université South Banks et de ses Classes Confucius affiliées.(Photographie : Zhang Chunyan)

Pour ce qui est de l’Institut Confucius de Médecine traditionnelle chinoise de l’Université South Banks de Londres, Liu Yandong s’est répandue en éloges enthousiastes : « L’Université South Banks de Londres possède une longue histoire, et a formé un grand nombre de personnes de talent. En 2007, elle a pris l’initiative de créer le premier Institut Confucius de Médecine traditionnelle chinoise dans le monde. Depuis plusieurs années, cet Institut s’est attaché à faire connaître au monde les particularités de la médecine traditionnelle chinoise. Non content d’apporter un enseignement du chinois de qualité à 42 écoles primaires et secondaires, cet Institut s’est aussi activement mis au service de la santé des citoyens de la région – notamment par la création d’un cursus de Licence et de Maîtrise en médecine traditionnelle chinoise, ou encore par l’ouverture d’une clinique d’acupuncture et de massages thérapeutiques, qui a déjà apporté des soins à plus de 13 000 patients ».

En 2013, l’Institut Confucius de médecine traditionnelle chinoise de l’Université South Banks de Londres a fait partie du premier groupe d’Instituts Confucius à être nommés « Institut Confucius Modèle » à travers le monde. L’an dernier, l’Université South Banks a spécialement libéré l’intégralité d’un bâtiment de cours, situé en plein centre-ville, afin de soutenir le développement de l’Institut Confucius. Il y a peu, les parties chinoise et britannique ont également organisé avec succès un séminaire d’étude international inédit sur la médecine traditionnelle chinoise.

« L’inauguration du nouveau bâtiment de cours de l’Institut Confucius modèle de Médecine traditionnelle chinoise à laquelle nous procédons aujourd’hui est un des résultats les plus importants obtenus par la coopération sino-britannique dans les domaines de l’éducation et de la médecine. Il s’agit également d’un nouveau jalon marquant l’approfondissement de l’amitié entre les peuples des deux pays », a déclaré Liu Yandong.

La vice-Première ministre a également souligné avec force l’importance particulière qu’il y avait à promouvoir de manière intégrée la langue et la médecine traditionnelle chinoises : « En s’efforçant de diffuser de concert la langue et la médecine traditionnelle chinoises, l’Université South Banks et l’Institut Confucius de Médecine traditionnelle chinoise ont ouvert une voie novatrice pour un enseignement de nature originale. La culture de la médecine traditionnelle chinoise possède une histoire longue, riche et profonde. Elle condense à la fois les concepts philosophiques et l’expérience pratique élaborés pendant des milliers d’années par le peuple chinois dans le domaine de la préservation de la santé. La médecine traditionnelle chinoise a commencé à se répandre au Royaume-Uni dès le 16e siècle, et présente depuis quelques années des perspectives de développement particulièrement prometteuses. Chaque année, ce sont des millions de personnes qui se font traiter par la médecine traditionnelle chinoise. L’acupuncture et les massages thérapeutiques sont désormais complètement intégrés au système de sécurité sociale du Royaume-Uni, faisant de celui-ci un véritable précurseur en Europe, voire dans le monde entier.

A l’heure actuelle, la Chine a déjà ouvert 493 Instituts et plus de 900 Classes Confucius d’écoles primaires et secondaires dans 133 pays à travers le monde, pour un total de 3 450 000 élèves inscrits, a précisé Liu Yandong.

David Phoenix, président de l’Université South Banks de Londres, a également prononcé un discours, dans lequel il a souhaité la bienvenue à Liu Yandong, et a souligné à quel point il était honoré de la recevoir. Il a également présenté en détail le développement florissant de l’Institut Confucius de Médecine traditionnelle chinoise au cours des dernières années, ainsi que ses futurs projets de développement.

Mark Hendrick, vice-président du Groupe parlementaire multipartite sur la Chine, est également venu assister à la cérémonie d’inauguration. Dans son discours, il a déclaré qu’il s’était jadis rendu en visite en Chine à la tête d’une délégation - une visite qui a de fait suscité chez lui un vif intérêt pour la culture chinoise. L’Institut Confucius joue un rôle de premier plan dans la diffusion de la culture chinoise à travers le monde, et est également profitable à la promotion des relations sino-britanniques.  

Les élèves de l’Institut et des Classes Confucius présents à la cérémonie ont également échangé en toute cordialité avec Liu Yandong et sa délégation, et ont joyeusement pris des photos avec elle. L’inauguration du nouveau bâtiment de cours s’est achevée dans la joie et les rires. L’Institut Confucius modèle de Médecine traditionnelle chinoise entame désormais une nouvelle expédition.

 
mot clé:

Nouvelles concernées