L’Institut Confucius de l’Université d’Auckland organise sa première session de HSK de l’année 2015

[Source]     [Time]    2015-04-30 16:07:54 
 

Le 18 avril en Nouvelle-Zélande, l’Institut Confucius de l’Université d’Auckland a organisé sa première session de HSK de l’année 2015. Au total, 60 candidats se sont inscrits pour venir passer l’examen. Le plus âgé d’entre eux avait 59 ans, et le plus jeune avait 10 ans. 

http://www.hanban.org/image/attachement/jpg/site2/20150421/0023aea9d4ad16a0015b41.jpg

Panneau indicateur du centre d’examen.

Cette année, en plus des surveillants en chef, chaque salle d’examen comptait également deux professeurs assistants de chinois, titulaires d’une certification officielle de surveillants d’examens de chinois. Ils ont surveillé ensemble les épreuves, et ont veillé au bon déroulement des procédures d’examen. Avant le début de l’examen, l’Institut Confucius avait en outre organisé une formation spéciale à l’intention de ces surveillants certifiés, afin de les préparer à leur tâche. Cette formation a permis aux assistants de connaître plus en détail chaque étape du travail de surveillance du HSK, mais aussi de se familiariser avec les salles d’examen et avec le matériel.  

http://www.hanban.org/image/attachement/jpg/site2/20150421/0023aea9d4ad16a001b644.jpg

Pendant l’examen.

Cette session d’examens comportait un grand nombre d’épreuves traditionnelles de tous niveaux et de tous les types, comme le HSK, le HSKK, l’YCT et le BCT. Cette année, afin d’élargir davantage encore la diversité de son offre en matière d’examens de chinois, l’Institut Confucius d’Auckland faisait en outre passer pour la première fois l’examen oral du YCT. Il s’est également efforcé de faire la publicité de ses examens de chinois par toutes sortes de canaux, et a organisé plusieurs évènements visant à mieux les faire connaître du grand public. Enfin, il a organisé des formations pour les assistants de chinois et pour les professeurs locaux, a ouvert une classe spéciale de préparation aux examens pour les étudiants, et a mis en ligne sur son site toutes sortes d’informations visant à faciliter l’inscription et la participation aux épreuves.

Texte : Wang Meiju

 
mot clé:

Nouvelles concernées