« Fête de la gastronomie » dans le cadre de la Semaine de la Culture chinoise organisée par l’Institut Confucius de Bretagne en France

[Source]     [Time]    2015-03-17 17:59:07 
 

La place de la mairie de la ville de Rennes était particulièrement bondée et animée le 28 février 2015, autrement dit le 11e jour du 1er mois lunaire chinois : la tant attendue « Fête de la gastronomie à l’occasion du Nouvel An chinois » se déroulait ici, comme prévu, attirant plus de 5 000 spectateurs. C’était déjà la troisième édition de cette fête qui, organisée par l’Institut Confucius de Bretagne et soutenue activement par la mairie de Rennes, est devenue l’une des activités culturelles chinoises les plus attendues par les habitants locaux. En tant qu’évènement le plus important de la Semaine annuelle de la Culture chinoise, cette fête révèle non seulement la gastronomie chinoise aux Français, mais elle prépare aussi pour eux une démonstration de la jolie danse du dragon et du lion et une exposition d’objets d’artisanat traditionnel chinois. Tout en présentant la culture traditionnelle du Nouvel An chinois, l’Institut Confucius partage l’air de fête avec les Français et leur transmet par la même occasion les vœux du peuple chinois.

La Fête de la gastronomie a commencé officiellement à midi. De longues files se sont très vite formées devant les stands où l’on pouvait déguster de nombreuses spécialités chinoises : raviolis, pains farcis, huntun (une autre forme de ravioli), crêpes chinoises du Nord, petits sandwichs chinois, pains chinois torsadés à la vapeur, riz sauté, etc. Les boulettes de riz gluant, le thé au citron et au miel et le thé au lait, plus sucrés et plus appréciés par les Français, ont remporté quant à eux de francs succès. Les habitants locaux ont ainsi découvert la gastronomie chinoise, mais aussi l’ambiance du Nouvel An chinois. En face de ces stands gastronomiques, l’exposition de multiples objets d’artisanat traditionnel chinois a régalé tout autant les visiteurs. Les élèves locaux de chinois et les membres de l’Association Encres de Chine ont présenté aux spectateurs de belles œuvres de calligraphie, de peinture et de papiers découpés, toutes réalisées par leurs propres soins. De nombreux habitants locaux, remarquant l’omniprésence de l’image de la chèvre, se sont renseignés auprès des volontaires sur le zodiaque chinois pour ensuite déduire avec beaucoup de plaisir leurs propres signes. Enfin, l’activité la plus attrayante parmi toutes était sans aucun doute l’improvisation de caricature assurée par Monsieur Kong Lingqiang, caricaturiste perspicace et chevronné, qui captait les meilleurs instants de la fête et les retranscrivait en des dessins charmants, vivants et empreints de son propre style. Ces œuvres ont été l’objet d’exclamations d’admiration et d’applaudissements sympathiques, d’autant plus que le peuple français voue un sentiment spécial à l’art caricatural.


Caricature réalisée sur place


Les crêpes chinoises fumantes

Le dragon et le lion firent leur apparition tandis que les files se formaient toujours devant les stands gastronomiques. Aux sons joyeux de gongs et de tambours, l’équipe professionnelle de la danse du dragon et du lion, venue spécialement de Paris, a réussi à porter la fête à son apogée. Les spectateurs se précipitèrent pour suivre et entourer les artistes, et découvrirent que ces derniers étaient suivis par une autre équipe pratiquant la « mini-danse du dragon et du lion ». Cette seconde équipe était formée d’élèves de chinois des écoles secondaires locales ; les dragons en papier qu’ils présentaient au public avaient été confectionnés par eux-mêmes. Tout comme les grands, ils faisaient pivoter, avancer et danser leurs mini-dragons, et les adultes tombèrent rapidement sous leur charme….


Les spectateurs attendant la danse du dragon


Mini-danse du dragon et du lion

Par des activités comme la Fête de la gastronomie et la Semaine de la Culture chinoise, les fêtes traditionnelles chinoises sont devenues de plus en plus connues des peuples étrangers, et la culture chinoise est devenue aussi de plus en plus populaire.

Cette fête de la gastronomie s’est achevée à six heures du soir. Pour remercier la cinquantaine d’étudiants volontaires chinois de leur contribution diligente, l’Institut Confucius organisera en leur honneur une cérémonie de remerciement, pendant laquelle il remettra des certificats aux volontaires méritants.

L’Institut Confucius continuera, pendant toute la semaine prochaine, à dérouler d’autres activités culturelles, afin de présenter au peuple français, sous des angles différents, une culture chinoise plus riche et plus complète. De nombreuses presses, telles que la radio locale, France-Ouest et Breton Plus, ont consacré des reportages à cet évènement.

Texte par Shen Linfang, photos par Ding Jingxuan

 
mot clé:

Nouvelles concernées