Le Hanfu, ambassadeur du charme et de l'élégance de la Chine : défilé de costumes traditionnels chinois organisé par l'Institut Confucius de l'Université du Kentucky à l'occasion de la fête du Printemps

[Source]     [Time]    2015-02-17 16:17:07 
 

Le soir du 7 février 2015 (heure de l'Est), l'Institut Confucius de l'Université du Kentucky a organisé, dans la salle centrale du Centre d'arts Singletary de l'université, un défilé de Hanfu (littéralement « vêtements des Hans ») pour accueillir la nouvelle année chinoise de la chèvre. Attirées par la réputation des costumes traditionnels chinois, près de mille personnes se sont rendues à ce spectacle, parmi lesquelles des professeurs et étudiants de l'université, des habitants locaux ainsi que des élèves d'écoles primaires et secondaires.

Ce fut en effet une grande fête de la culture traditionnelle chinoise, qui présentait non seulement les costumes traditionnels chinois, mais aussi les danses, les musiques, la calligraphie, la peinture et les rites chinois. Guidés par les artistes, les spectateurs ont voyagé dans le temps pour découvrir les mille facettes de l'authentique culture traditionnelle chinoise ainsi que les belles surprises résultant de la rencontre entre l'art chinois et l'art occidental. En réalité, c'était déjà la deuxième représentation du spectacle ; la première avait eu lieu le 27 septembre 2014, avec un retentissant succès, lors de la « Journée mondiale de l'Institut Confucius ». A la demande des professeurs et étudiants de l'Université du Kentucky et à celle des habitants de Lexington, l'Institut Confucius a décidé de donner une seconde représentation de ce spectacle à l'approche de l'année de la chèvre en collaborant une nouvelle fois avec La Pivoine Rouge, une troupe de danse de la région. C'est un beau cadeau culturel que l'Institut Confucius offre à l'université et aux habitants locaux ; c'est aussi le tout premier spectacle du programme des célébrations du Nouvel An chinois organisées par l'Institut Confucius.


Danse « Si bleu, si bleu est ton col » (Qingqing zijin), titre extrait du Canon des poèmes (Shijing)


Danse de l'éventail pour filles élégantes, dynastie des Ming


Les somptueux costumes de la dynastie des Tang


Les artistes et employés du défilé

Dans ce spectacle, les Hanfu de différentes dynasties, telles que la dynastie des Tang et la dynastie des Ming, resplendissant d'élégance et de somptuosité, représentent l'évolution des costumes traditionnels chinois. L'exposition simultanée sur la scène de la cithare guqin, des échecs chinois, de la calligraphie et de la peinture traduit la richesse de la culture traditionnelle chinoise. La remarquable « danse aux manches aquatiques » (danse aux longues manches) révèle aux spectateurs le charme de l'opéra traditionnel chinois admiré de tous. La démonstration des rituels du thé et de la politesse reflète, quant à elle, le mode de vie traditionnel des Chinois. La danse aux bandes de soie multicolores a allumé toute la salle, provoquant des vagues d'ovations. L'interprétation au piano et au guzheng de « Yunshangsu », une musique très sentimentale, a quant à elle emmené les spectateurs dans un monde merveilleux ; plongés dans cette musique tant originale qu'harmonieuse, ils étaient à la fois surpris et émus par cette fusion sans faille des arts oriental et occidental. A la fin de cette interprétation, la salle a explosé encore une fois en applaudissements et en ovations, portant le spectacle vers un nouveau sommet.

Les bons numéros s'enchaînaient, pour le grand bonheur des spectateurs. A la fin du spectacle, le public s'est levé pour des applaudissements prolongés. L'une de nos spectateurs, Jennifer, est venue avec ses deux filles. « C'est une représentation formidable, un très beau spectacle, a-t-elle commenté. Je ne savais pas que la culture chinoise était aussi profonde, aussi riche, et aussi charmante ! » Pour Susan Carvalho, directrice adjointe à l'Administration scolaire de l'Université du Kentucky, c'était un spectacle extraordinaire : « Un spectacle aux couleurs d'une culture étrangère, qui attire près de mille spectateurs, cela n'est pas du tout courant dans l'histoire de notre centre d'arts. Et pourtant, vous l'avez réussi ! »

Par Gu Chen

 
mot clé:

Nouvelles concernées