Série d’événements culturels pour le passage à la nouvelle année chinoise, organisée par l’Institut Confucius de l’Université Saint Thomas (Chili)

[Source]     [Time]    2015-02-06 15:49:38 
 

Le soir du 16 janvier 2015, le Spectacle culturel du passage à la nouvelle année chinoise organisé par l’Institut Confucius de l’Université Saint Thomas, l’ambassade de Chine au Chili et le conseil municipal de Viña del Mar, a eu lieu à Quinta Vergara, le plus grand centre de spectacle de la ville. La Troupe de chant et danse du Zhejiang et des amateurs chiliens de la danse du dragon et du lion y ont offert à la population un spectacle haut en couleur. Environ 10 000 spectateurs ont assisté à l’événement, dont Li Baorong, ambassadeur de Chine au Chili, Virginia Reginato Bozzo, maire de Viña del Mar, Jaime Vatter Gutiérrez, recteur de l’Université Saint Thomas, He Yong, conseiller culturel de l’ambassade, ainsi que certains membres des pouvoirs locaux, de la communauté chinoise du Chili, la population locale et même des touristes étrangers.

Le rideau s’est formellement ouvert à 21 heures sur « Yuzhou kaige » (« Chant triomphal des jonques de pêche ») danse aux gongs et tambours de Zhoushan plongeant l’assistance dans l’atmosphère traditionnelle culturelle chinoise. Une danse de grande qualité, accompagnée par la musique folklorique a su susciter les applaudissements enthousiastes d’un public conquis. Ce même public qui s’est répandu en louanges à l’audition des grands airs de musique traditionnelle populaire « Yin zhong niao » (« Les oiseaux dans les ombres ») et « Huanle de Yewan » (« Nuit joyeuse »), interprétés au dizi (flûte traversière en bambou) et au sheng (orgue à bouche chinois), ainsi que « Zhan tai feng » (« Lutte avec le typhon ») interprété par un ensemble de guzheng (cithare chinoise) et « Shuixiang xiaochang » (« Chansonnette du pays des eaux ») par un ensemble de erhu (instrument chinois à deux cordes).

A part l’exécution de la musique d’instruments traditionnels, la danse folklorique « Ai lian shuo » (« Récit amoureux des lotus ») et la danse en solo « Xiaochun sanyue » (« Printemps précoce du 3e mois lunaire »), danses typiques du gôut traditionnel chinois interprétées par les danseurs de la Troupe de chant et danse du Zhejiang sont parvenues, par leurs grâces et élégances particulières, à refléter la conception traditionnelle chinoise de l’harmonie naturelle, portant alors l’ambiance des gradins à de nouveaux sommets.

Il est à noter que durant ce spectacle culturel du passage à la nouvelle année chinoise, le grand classique de la chanson chilienne « Gracias a la vida » a été réadaptées et réinterprété par la Troupe de chant et danse du Zhejiang avec des instruments de musique chinois traditionnels. Cet air familier suscita des acclamations retentissant dans toute la salle de spectacle dès les premières notes, le public battant alors la mesure pour accompagner les interprètes de ce sublime morceau.

Même les plus beaux moments ont une fin, c’est au concert d’instruments musicaux traditionnels de Chine « Hua hao yue yuan » (« Fleur épanouie et lune pleine ») qu’a touché à la fin du spectacle. Sous un tonnerre d’applaudissements et de manière à répondre aux rappels lancés par les spectateurs, la Troupe de chant et de danse du Zhejiang est remontée sur scène pour jouer « Zai yi qi » (« Ensemble »), et ce n’est qu’à regrets que les rideaux se sont refermés pour la dernière fois. Les spectateurs, debout et continuant encore longtemps à applaudir, ont enfin marqué leur haute estime et amour pour l’ensemble de la représentation.

« Comme tous les spectateurs présents, j’ai été profondément charmée et émue par la représentation de ce soir, et même si le spectacle est déjà terminé, j’aurais tellement voulu qu’il y ait encore de nombreux autres numéros. Bien sûr, nous le savons, cela n’est plus possible, alors je vous demande à tous d’attendre encore un an les prochaines célébrations du passage à la nouvelle année chinoise. », a déclaré avec enthousiasme Madame la maire Virginia Reginato Bozzo.

Hormis ce grand spectacle, la série d’événements culturels pour marquer le passage à la nouvelle année chinoise organisée par l’Institut Confucius comprend également des ateliers de culture chinoise traditionnelle, et l’exposition des photos thématiques. Du 12 au 18 janvier, ont été organisés des ateliers de calligraphie, art du thé et papier découpé, pour un total de 800 participants chiliens. Par ailleurs, l’exposition des photos intitulée « Souvenirs de la nouvelle Chine », prolongée sur une semaine, ainsi que les danses du lion et du dragon, ont attiré plus de 8 000 spectateurs, dont même parmi les Chiliens, quelques touristes étrangers.

Texte : Shen Wenting

 
mot clé:

Nouvelles concernées