Plus de deux cents universités étrangères, réparties dans une soixante-dizaine de pays, sont en train de candidater activement pour la création d'un Institut Confucius

[Source]    Xinhuanet [Time]    2015-01-28 17:34:21 
 

D'après le Siège de l'Institut Confucius, plus de deux cents universités étrangères, réparties dans une soixante-dizaine de pays, sont en train de candidater activement pour la création d'un Institut Confucius. Si quelques rares universités ont fermé leurs Instituts Confucius ou ont retiré leurs dossiers de candidature, cela n'a rien d'exceptionnel : c'est un phénomène assez répandu dans les établissements de la promotion des langues des autres pays du monde.

Toujours selon le Siège de l'Institut Confucius, la deuxième convention de coopération quinquennale entre l'Université de Stockholm (Suède) et l'Université Fudan (Chine), sur l'établissement de leur Institut Confucius, s’est achevée à la fin de l'année 2014. Suite à la retraite du directeur suédois de l'Institut Confucius et à la situation de l'Université de Stockholm, certains professeurs de la faculté des sciences humaines ont proposé de ne plus renouveler la convention, et cette proposition a été approuvée par le président de l'université.

Pour fermer son Institut Confucius, le président de l'Université de Stockholm a adressé une lettre au Siège de l'Institut Confucius, dans laquelle il affirmait que cette fermeture (après six mois de prolongation d'activités) n'avait rien de politique et que, l'université possédant elle-même suffisamment d'enseignants de chinois compétents, l'enseignement du chinois à l'université n'en pâtirait pas.

Selon le « Règlement général de l'Institut Confucius », les universités étrangères sont libres d'établir ou de fermer leurs Instituts Confucius. Le Siège de l'Institut Confucius a donc approuvé la demande de fermeture de l'Institut Confucius de l'Université de Stockholm, prévue pour juin 2015. Rappel : jusque fin 2014, la Chine a déjà créé, dans 127 pays et régions du monde, 476 Instituts Confucius ainsi que 851 Classes Confucius dans des écoles primaires et secondaires.

Selon le Règlement, un Institut Confucius doit être établi sur demande, une demande formulée de plein gré par un demandeur étranger et adressée au Siège de l'Institut Confucius. Après son établissement, les deux parties contractantes — une université chinoise et une université étrangère généralement — coopèrent afin de le faire fonctionner. Il est implanté généralement dans l'université étrangère et placé sous la direction d'un conseil d'administration composé de membres chinois et étrangers, qui se charge de la définition du plan de travail et du budget annuels. Les deux parties doivent investir conjointement, gérer les frais en respectant la loi des deux pays, suivre le principe de la construction, de la gestion, de l'utilisation et du bénéfice communs, et affecter ensemble les enseignants et le personnel d'administration. Le fonctionnement quotidien de l'Institut Confucius est assuré principalement par la partie étrangère. Tout en respectant le Règlement général et en utilisant le label, le logo et l'emblème uniformes de l'« Institut Confucius », le nouvel Institut Confucius doit aussi respecter l'initiative et les caractéristiques opérationnelles de son pays d'accueil, et varier les activités d'enseignement du chinois et d'échanges culturels tout en prenant en compte les conditions locales.

Beijing, le 13 janvier ; par Liu Yizhan, Xinhuanet 

 
mot clé:

Nouvelles concernées