Philippines : Réception de la première promotion d’enseignants de chinois volontaires au ministère de l’Education

[Source]    Institut Confucius de l’AUF [Time]    2014-07-08 13:36:40 
 

Le 11 juin 2014, une réception de bienvenue a été organisée par le ministère de l’Education philippin en l’honneur de 30 enseignants de chinois volontaires, une première promotion mandatée par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban). Parmi les membres du ministère présents se trouvaient Mme Ocampo, vice-ministre du ministère de l’Education philippin, la responsable générale du projet pour l’enseignement des langues étrangères ainsi que la responsable du projet pour l’enseignement du chinois. Quant aux rangs des invités, ils étaient composés de Zhang Shifang, directrice de l’Institut Confucius de l’AUF (Angeles University Foundation), ses enseignants mandatés du Hanban, ainsi que les 30 enseignants volontaires affectés au ministère de l’Education. C’est la première fois que le ministère de l’Education recourt au service des bénévoles du Hanban au sein du système éducatif public philippin. Ces 30 enseignants de chinois volontaires seront affectés auprès du bureau de l’éducation de 7 circonscriptions académiques (sur un total de 17) pour enseigner le mandarin et participer à l’instauration et au développement du programme de chinois dans le cadre du SPFL (Special Program in Foreign Languages) du ministère de l’Education.


Mme Ocampo, vice-ministre du ministère de l’Education philippin accueillant les volontaires par un discours de bienvenue

Durant la réunion, Mme Ocampo a tout d’abord, au nom du ministre de l’Education, M. Armin Luistro, souhaité la bienvenue aux enseignants. Expliquant la portée du projet pour l’enseignement du chinois du ministère de l’Education, elle a assuré que tout le soutien possible et imaginable serait apporté aux enseignants de chinois volontaires pour le bon déroulement du travail sous tous ses aspects aux Philipines. Elle s’est encore entretenue avec eux pour recueillir leurs impressions lors de cette première venue aux Philippines en leur souhaitant de profiter au maximum de cette expérience unique de travail à l’étranger.

Dans son discours, Zhang Shifang, directrice de l’Institut Confucius de l’AUF, a précisé qu’en tant que partenaire du ministère de l’Education philippin pour l’enseignement du chinois, l’Institut Confucius veillerait à faire progresser durant la nouvelle année scolaire l’établissement d’un cursus de chinois auprès des établissements secondaires publics, ainsi qu’à mener à bien le travail de ses enseignants volontaires en matière d’enseignement et de gestion organisationnelle.

C’est ensuite Qin Xuan, représentante des enseignants volontaires qui a pris la parole. Elle a exprimé leur profonde fierté pour avoir été sélectionnés comme membres du projet du ministère de l’Education en matière d’enseignement du chinois et assuré que, dans les jours prochains, chaque enseignant volontaire, dans le respect des règlements de toute sorte du ministère de l’Education philippin, s’efforcera de mobiliser, avec sérieux et dévouement, toutes ses connaissances, savoirs et techniques, pour contribuer au développement du SPFL-chinois du ministère de l’Education philippin.


Mme la vice-ministre s’entretenant avec les enseignants volontaires


Enseignants volontaires remettant leurs présents

Mme Marivic, responsable du projet pour le chinois du ministère de l’Education Philippin, a pris de nouvelles dispositions en faveur des conditions de vie et de l’activité professionnelle des enseignants volontaires.

Le SPFL-chinois du ministère de l’Education philippin a pour vocation de promouvoir l’apprentissage du chinois et la découverte de la culture chinoise auprès des élèves des établissements secondaires publics, tout en appuyant le ministère dans la formation des professeurs de chinois philippins en établissements secondaires publics par des programmes spécialisés en langue étrangère. L’Institut Confucius de l’AUF est partenaire de ce projet ministériel depuis 2011. Cette année, le ministère de l’Education philippin, par le biais de l’Institut Confucius, a présenté au Siège de l’Institut Confucius (Hanban) sa demande pour l’affectation de 30 enseignants de chinois volontaires à divers circonscriptions académiques voués à enseigner la langue et la culture chinoises, et offrir des formations pédagogiques pour les professeurs locaux dans près de 100 établissements secondaires publics. Cet événement a été largement suivi avec intérêt par les divers milieux de la société philippine.

Mme Ocampo, le personnel du ministère de l’Education et les enseignants volontaires, réunis pour une photo commémorative

Par Ning Teng