Xu Lin, directrice générale du Hanban, visite la Classe Confucius de l’école secondaire Ziv à Tel-Aviv

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Tel-Aviv [Time]    2013-11-01 11:45:11 
 

Le 22 octobre 2013, Xu Lin, directrice générale du Hanban et directrice exécutive du Siège de l’Institut Confucius, a visité à la tête d’une délégation la Classe Confucius de l’école secondaire Ziv de Jérusalem, qui dépend de l’Institut Confucius de l’Université de Tel-Aviv.


La directrice générale Xu Lin s’entretien cordialement avec les élèves.

Au cours de cette visite, M. Yoram Haim, directeur de l’école secondaire Ziv, et d’autres fonctionnaires du secteur éducatif de la ville de Jérusalem, ont présenté à la délégation la situation et les perspectives de développement de l’enseignement du chinois dans cette Classe Confucius, et plus généralement dans la région de Jérusalem. Xu Lin a salué avec éloge les résultats obtenus par les écoles secondaires israéliennes en matière d’enseignement du chinois, et a déclaré que le Siège de l’Institut Confucius continuerait à soutenir l’enseignement du chinois en Israël. Elle a également invité le personnel éducatif israélien à venir visiter la Chine, afin d’approfondir leur connaissance de ce pays, et d’améliorer encore un peu plus la qualité de leur travail d’enseignement.


Les élèves israéliens interprètent une chanson chinoise.

La Classe Confucius de l’école secondaire Ziv compte, pour le moment, 45 élèves de quatre niveaux. Ils y étudient non seulement la langue chinoise, mais aussi l’histoire de la Chine, et toutes sortes de connaissances relatives à la culture chinoise. Par ailleurs, le ministère israélien de l’Education a déjà demandé aux écoles secondaires de commencer à intégrer l’enseignement du chinois à leurs programmes d’enseignement.

Pour souhaiter la bienvenue à Xu Lin et à sa délégation, les élèves et enseignants de la Classe Confucius avaient soigneusement mis au point une remarquable représentation de quyi (nom général des arts de narration et de contes chantés) en langue chinoise. Les élèves, qui présentaient tous un excellent niveau de chinois, ont ainsi chanté en chœur la chanson « La Lune reflète mon cœur » ; ils ont en outre procédé à une démonstration de calligraphie chinoise. Ce spectacle a permis aux membres de la délégation chinoise et aux responsables israéliens du département éducatif compétent local de mesurer le développement sain de l’enseignement du chinois en Israël, mais aussi réaliser que de meilleures perspectives d’avenir s’offraient à l’amitié sino-israélienne.

 
mot clé:

Nouvelles concernées