Inauguration de l’Institut Confucius de l’Université de Bâle

[Source]    Guangming Daily [Time]    2013-09-24 15:00:39 
 


Mme Xu Jinghu, ambassadrice de Chine en Suisse, découvrant la plaque de l’Institut Confucius de l’Université de Bâle, en compagnie des représentants de l’Ecole normale supérieure de l’Est de la Chine, de l’Université de Bâle et du Gouvernement du canton de Bâle-Ville


Statuette de Confucius offerte à l’Université de Bâle par le représentant de l’Ecole normale supérieure de l’Est de la Chine


Mme Xu Jinghu, ambassadrice de Chine en Suisse, en discours durant la cérémonie d’inauguration

(Genève, 22/09/2013; par Li Shengming, journaliste)

L’Institut Confucius de Bâle, issus de la coopération entre l’Ecole normale supérieure de l’Est de la Chine et l’Université de Bâle, a été officiellement inauguré le 21 septembre. Mme Xu Jinghu, ambassadrice de Chine en Confédération suisse, M. Guy Morin, Président du Gouvernement du Canton de Bâle-Ville, le professeur Tong Shijun, responsable du service des affaires scolaires de l’Ecole normale supérieure de l’Est de la Chine et le professeur Antonio Loprenio, président de l’Université de Bâle, ont personnellement dévoilé la plaque du deuxième Institut Confucius de Suisse et y ont successivement prononcé un discours de félicitations. Le représentant du président de l’Université du Nord-Ouest des Sciences appliquées, un professeur de l’Université de Zurich, les directeurs des Instituts Confucius de l’Université de Genève et de l’Université de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) avaient spécialement fait le déplacement pour exprimer leurs félicitations.

Après l’Institut Confucius de l’Université de Genève, l’Institut Confucius de l’Université de Bâle est le deuxième à être fondé en Suisse. « L’Institut Confucius de l’Université de Bâle permet de combler le manque d’Institut Confucius en Suisse alémanique et offre une nouvelle plateforme aux échanges de la culture humaine sino-helvétique. » a commenté Mme Xu Jinghu dans son intervention. L’Institut Confucius de l’Université de Bâle sera un centre important pour la promotion de l’enseignement du chinois en Suisse, mais aussi pour la diffusion de la culture chinoise et la formation d’une jeunesse suisse de talent mieux à même de comprendre la Chine et d’apprécier sa culture. Il devra aussi explorer un mode de développement répondant aux besoins de la société suisse pour s’affirmer comme un nouveau pont de l’amitié au service de la promotion de l’enseignement du chinois et des échanges de la culture humaine sino-helvétique.

 
mot clé:

Nouvelles concernées