En Hongrie, inauguration de l'Institut Confucius de l'Université de Miskolc

[Source]    Institut Confucius de l'Université de Miskolc [Time]    2013-09-02 18:24:53 
 


M. Xiao Qian, ambassadeur de Chine en Hongrie, M. Szijjartó, secrétaire hongrois aux affaires d'Etat, Mme Wang Fang, secrétaire du Comité du Parti de l'Université des Technologies chimiques de Beijing, M. Torma, président de l'Université de Miskolc, ainsi que le représentant de diverses entreprises chinoises, ont assisté ensemble à la cérémonie de la signature de l'accord portant création de l'Institut Confucius de l'Université de Miskolc avant la cérémonie de dévoilement de la plaque de ce nouvel Institut.


Mme Wang Fang, secrétaire du Comité du Parti de l'Université des Technologies chimiques de Beijing, et M. Torma, président de l'Université de Miskolc, procèdent ensemble au dévoilement de la plaque de l’Institut Confucius.


L'Université des Technologies chimiques de Beijing, qui est le partenaire chinois de ce nouvel Institut Confucius, a offert un cadeau à l'Institut à l’occasion de son inauguration.


Démonstration de Tai Chi.


Première réunion du conseil d'administration de l'Institut Confucius de l'Université de Miskolc.

Le 24 août, la cérémonie de dévoilement de la plaque de l’Institut Confucius de l’Université de Miskolc s'est déroulée dans la grande salle du bâtiment administratif de l’Université de Miskolc. Elle a été suivie par des festivités destinées à célébrer l’ouverture de l’Institut. Ce nouvel Institut est le fruit de la collaboration entre le Siège de l’Institut Confucius (Hanban) et l’Université de Miskolc ; son établissement partenaire, du côté chinois, est l’Université des Technologies chimiques de Beijing. Plus de 60 personnes dont Mme Chen Xiaojun, conseiller politique de l’ambassade de Chine en Hongrie, Mme Wang Fang, secrétaire du Comité du Parti de l'Université des Technologies Chimiques de Beijing, M. Torma, président de l'Université de Miskolc, et M. Kriza, maire de la ville de Miskolc, se sont réunies dans la même salle pour porter ensemble témoignage de ce moment historique.

Au début de la cérémonie, M. Torma et Mme Wang Fang ont tous deux prononcé une allocution sur leur sentiment, et le conseiller Chen Xiaojun un discours de félicitation. Dans son discours, Chen Xiaojun a exprimé ses plus sincères congratulations quant à la création de ce nouvel Institut Confucius ; elle a souligné que les relations d’amitié entre l’Université de Miskolc et la Chine bénéficiaient déjà d’une longue histoire. La création de ce nouvel Institut permettra à l’avenir de répondre aux besoins des habitants du nord-est de la Hongrie en matière d’apprentissage du chinois et de découverte de la culture chinoise ; elle contribuera également à renforcer la coopération entre l’Université de Miskolc et le groupe chinois Wanhua-BorsodChem, ainsi qu'avec toutes sortes d’autres entreprises chinoises.

La candidature de l’Université de Miskolc et les préparatifs auxquels elle s’est livrée afin de pouvoir ouvrir cet Institut Confucius ont toujours été soutenues par le Hanban. Durant les festivités, le vice-président de l’Université des Technologies chimiques de Beijing, Chen Dongsheng, a lu à voix haute une lettre de félicitations envoyée par Mme Xu Lin, directrice générale du Hanban et directrice exécutive du Siège de l’Institut Confucius. Dans cette lettre, Xu Lin a exprimé ses félicitations les plus enthousiastes par rapport à la création de cet Institut ; elle s’est déclarée convaincue que le nouvel Institut, grâce à l'étroite coopération qui règne entre ces deux universités si spéciales, ne manquerait pas d’être un succès complet. Il jouera le rôle de plateforme élargie pour la promotion des échanges éducatifs et culturels entre les deux pays, et servira de passerelle permettant de favoriser la compréhension et l’amitié entre les deux peuples.

Sous les applaudissements enthousiastes du public, M Torma, le président de l’université, et Mme Wang Fang, secrétaire du Comité du Parti de l'Université des Technologies chimiques de Beijing, ont procédé ensemble au dévoilement de la plaque du nouvel Institut Confucius. Les uns après les autres, les invités sont tous venus exprimer leurs meilleures félicitations pour cette inauguration officielle, et ont souhaité au nouvel Institut de pouvoir devenir une véritable plateforme pour les échanges entre la Chine et la Hongrie en matière de culture, d’éducation, de sciences et technologies, d’économie et de commerce.

A l’occasion de cette cérémonie d’inauguration, les étudiants et professeurs de l’Université de Miskolc ont offert au public un remarquable spectacle, qui comprenait entre autres de célèbres airs de Tchaïkovsky, de Paul Creston et d’autres grands musiciens, interprétés par l’institut de musique Béla Bartók de l’université, ainsi qu'une démonstration de Tai Chi, et une récitation de poèmes chinois par les étudiants de l’Université de Miskolc et les collégiens et lycéens de la région.

L’après-midi, le conseil d’administration du nouvel Institut Confucius s’est réuni pour la première fois dans les bureaux de l’Institut. Il a discuté des objectifs de développement, des missions et des particularités du nouvel Institut, et a défini un calendrier de travail pour l’année scolaire 2013-2014.

Il s'agit du troisième Institut Confucius à ouvrir ses portes en Hongrie, après les Instituts Confucius de l’Université d’Eötvös Loránd et de l’Université Szeged ; le gouvernement hongrois a de fait attaché une grande importance à la création de cet Institut. La candidature et les préparatifs de l’Université de Miskolc ont également reçu un fort soutien de la part de l’ambassade de Chine en Hongrie ; l’ambassadeur Xiao Qian, le conseiller Chen Xiaojun, le responsable du groupe éducatif, le docteur Li Xinhua, et bien d’autres personnes encore, n’ont cessé d’émettre des conseils précieux quant à sa création et à son futur développement. Au cours d’une rencontre avec les reponsables des deux universités partenaires, l’ambassadeur Xiao Qian a insisté sur les relations historiques et les liens d’amitié qui existaient entre les deux pays, mais aussi sur les contributions historiques apportées à la construction économique de la Chine par l’Université de Miskolc peu après la fondation de la République populaire de Chine, et enfin sur la signification positive que revêt la création de ce nouvel Institut pour les deux pays. Il a exprimé toutes ses félicitations au nouvel Institut, dans lequel il place les plus hauts espoirs.

 
mot clé:

Nouvelles concernées