La 12e édition du concours international de chinois « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde s’achève avec succès à Changsha

[Source]    Hanban [Time]    2013-07-31 16:04:17 
 

Le 30 juillet au soir, la grande finale de la 12e compétition internationale de chinois « Passerelle vers le chinois » ouverte aux étudiants du monde s’est achevée avec succès à Changsha, dans les locaux de la Base internationale de diffusion de la langue et de la culture chinoises. Au cours de ce qui a été une véritable fête internationale de la langue chinoise, Bei Letai (Alistair Bayley), un candidat australien, s’est imposé comme le grand champion de cette compétition ; c’est au terme d’une lutte acharnée qu’il a remporté la première place, et s’est vu décerner le titre d’ « Etoile du chinois ».

Xu Jialu, vice-président du Comité permanent de la 9e et 10e Assemblée populaire nationale, Xu Shousheng, secrétaire du Comité provincial du Parti et président du Comité permanent de l’Assemblée populaire de la province du Hunan, Xu Lin, consultante au Conseil des Affaires d’Etat, directrice exécutive du Siège de l’Institut Confucius et directrice générale du Hanban, Xu Yousheng, membre permanent du Comité provincial du Parti et chef du département de la Communication de la province du Hunan, Han Yongwen, membre permanent du Comité du Parti pour la province du Hunan et secrétaire général du Gouvernement provincial du Hunan, Li Youzhi, vice-gouverneur de la province du Hunan, Wang Yongli, vice-directeur exécutif du Siège de l’Institut Confucius et vice-directeur général du Hanba, et bien d’autres personnalités encore, ont assisté à cet événement, et ont remis aux lauréats leurs récompenses.

Pour accéder à cette grande finale, les dix concurrents, venus des cinq continents, ont tout d’abord dû franchir de nombreuses étapes : une compétition préliminaire, une « compétition-passerelle » de qualification, trois demi-finales et deux finales.

La grande finale s’est déroulée en deux temps. Dans la première partie, les sélectionnés venus d’Océanie, d’Asie, d’Amérique, d’Europe et d’Afrique ont été divisés en cinq équipes, une par continent, et ont dû interpréter cinq extraits de pièces de théâtre : « L’amour sans frontières », « Xue Pinggui et Wang Baochuan », « Le voyage de Zheng He vers l’ouest », « Le sorgho rouge », « Les partenaires internationaux ». Avec l’aide de cinq tuteurs, tous des célébrités - Zhang Tielin, Bao Guo’an, Yu Entai, Mai Hongmei et Shang Wenjie - les concurrents ont eu l’occasion de faire montre de leur excellent niveau de chinois, et ont dévoilé de remarquables talents d’acteurs ; leur prestation leur a valu les louanges des invités d’honneur du jury. Le jury était présidé par Hai Xia, une célèbre directrice d’émission et présentatrice du journal de la chaîne de télévision CCTV, Da Shan, un acteur de dialogues comiques, Jin Jiang, directeur de l’Institut Confucius de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud en Australie, et Xiao Xiangyu, une actrice célèbre.

Pour la deuxième partie de la grande finale, les cinq concurrents ayant remporté le titre de champion de leurs continents respectifs se sont opposés au cours d’une dernière épreuve, destinée à désigner le grand champion du monde. Il s’agissait cette fois d’une « épreuve de vitesse », où chacun ne disposait que de 30 secondes pour prononcer une allocution. Les prestations des candidats ont été soumises au vote d’un jury populaire, composé de 100 spectateurs. La note donnée par le jury populaire s’est ajoutée à la note déjà obtenue dans la première partie de la compétition, et c’est le total qui a permis de déterminer le grand champion du monde.

Les récompenses décernées aux lauréats comprenaient entre autres des bourses offertes par l’Institut Confucius, pour venir suivre un cursus universitaire ou se perfectionner en chinois en Chine.

Cette compétition a débuté le 6 juillet à Changsha. Elle a permis à 123 étudiants d’excellence, venus de 96 zones de sélection dans 77 pays, de venir faire montre sur scène de leur remarquable niveau de chinois. Le concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde est une compétition de chinois d’envergure mondiale, organisée chaque année depuis 2002 par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban). La compétition se décompose en deux phases : une première phase de compétitions et de sélections préliminaires à l’étranger, puis une seconde phase de compétition en Chine. En douze années d’existence, ce concours a attiré la participation de près de 300 000 jeunes étudiants, dans plus de 80 pays ; parmi eux, plus de 1 100 candidats d’excellence sont venus en Chine participer à la demi-finale et à la finale. Cet événement est ainsi devenu une véritable vitrine, qui permet aux masses populaires de mesurer les fruits de la promotion du chinois à l’étranger ; mais il est, aussi et surtout, un pont d’entente et d’amitié, qui relie entre eux tous les pays du monde.

Par Nie Tingjie