Le vice-ministre chinois de l’Education Liu Limin visite l’Institut Confucius de l’Université de Zagreb en Croatie

[Source]    l’Institut Confucius de l’Université de Zagreb [Time]    2013-03-18 16:01:46 
 

En ce mois de mars, les premières senteurs du printemps flottent dans l’air en Croatie, et toute la nature revient à la vie.

L’après-midi du 15 mars, le vice-ministre de l’Education nationale chinoise Liu Limin, en compagnie de cinq autres personnalités, a visité l’Institut Confucius de l’Université de Zagreb, ainsi que le point d’enseignement qui en dépend. La délégation était également accompagnée de Shen Zhifei, l’ambassadeur de Chine en Croatie, de Stasa Skenzic, un fonctionnaire du ministère croate des Sciences, de l’Education et des Sports, et de Yan Lidong, le directeur chinois de l’Institut Confucius de Zagreb.

M. Liu et ses accompagnateurs se sont d’abord rendus à l’école primaire Matija Gubec, afin de prendre connaissance du système éducatif et des conditions d’enseignement du chinois dans les écoles primaires locales. Cette école, qui est la première école primaire de Croatie à proposer des cours de chinois, a fait forte impression aux visiteurs chinois, de par la qualité de son environnement d’étude et la rigueur de sa gestion d’enseignement. M. Liu a d’abord visité la bibliothèque de l’école et le centre d’activités réservé aux élèves ; il est ensuite allé à la rencontre des élèves qui étaient en train d’apprendre le chinois, et s’est cordialement entretenu avec eux. Au cours de son entretien avec la directrice de l’école, Mme Ljiljana Klinger, M. Liu a déclaré qu’une école de qualité était le fruit d’une direction de qualité, et a hautement apprécié l’école Matija Gubec pour avoir pris l’initiative de lancer le premier cours de chinois de ce genre en Croatie. Il a souligné qu’il était extrêmement important de pouvoir étudier le chinois à partir de l’école primaire, dans la mesure où cela permettait de renforcer l’amitié traditionnelle entre les deux pays, et de développer les échanges et la coopération dans tous les domaines entre la Chine et la Croatie.

A ce jour, l’Institut Confucius de l’Université de Zagreb a déjà ouvert, à l’école primaire Matija Gubec, cinq classes de chinois, allant de la 5e à la 8e année, pour un total de 50 élèves. Avec plus d’un semestre d’étude à leur actif, nombre d’élèves se sont montrés capables de communiquer dans un chinois basique avec leurs invités chinois ; ceux-ci ont en outre été fortement impressionnés par leurs compétences dans les domaines de la calligraphie et des papiers découpés.

Après quoi, la délégation s’est rendue à l’Institut Confucius de l’Université de Zagreb. Dans le hall principal, les invités se sont arrêtés, très intéressés par l’exposition photographique portant sur les activités de l’Institut Confucius. Plus de 20 photographies y étaient exposées, retraçant de manière vivante les principales activités organisées par l’Institut depuis son ouverture, il y a près d’un an ; M. Liu s’est enquis avec beaucoup d’intérêt du contexte et des résultats de ces évènements.

Après avoir visité les locaux administratifs et les installations d’enseignement de l’Institut, Liu Limin a écouté le rapport de travail des responsables chinois et croate de l’Institut. Il a déclaré que de bonnes conditions de travail, une gestion d’enseignement rigoureuse, un enseignement ouvert à toutes les cultures et à tous les niveaux, une certaine influences dans la communauté locale, la mise en place d’un modèle commercial très particulier, et plus spécialement l’étroite collaboration née de la coopération académique bilatérale, étaient autant de raisons qui expliquaient les résultats obtenus à ce jour par l’Institut.

Il a souligné que l’étroite coopération et les efforts de compréhension mutuelle des directeurs chinois et croate de l’Institut étaient également d’importants facteurs de réussite de l’Institut Confucius. Il a fait l’éloge des deux responsables pour avoir été capables de s’appuyer l’un sur l’autre et de travailler de manière complémentaire, d’avoir su développer les points forts pour compenser les points faibles, et d’avoir œuvré de concert à promouvoir le développement de l’Institut Confucius ; il les a encouragé à continuer sur cette voie, soulignant qu’obtenir de tels résultats en à peine neuf mois n’avait rien de facile. Pour pouvoir étudier le chinois commercial, il est essentiel que les apprenants se dotent avant tout de bases solides en chinois, a-t-il ajouté. Il a enfin déclaré qu’il plaçait de très hauts espoirs en l’avenir de l’Institut Confucius de l’Université de Zagreb, et espérait le voir progresser de manière régulière, mener à bien avec assurance et détermination ses missions de recrutement et d’enseignement, œuvrer activement au développement de ses diverses activités dans tous les domaines, adopter une perspective stratégique en se dotant de projets à long terme, et étendre ses activités à tout le pays à partir de la capitale.

Après cela, le vice-ministre s’est intéressé aux conditions de vie et de travail du personnel chinois de l’Institut ; il a encouragé tout le monde à redoubler d’efforts, et à contribuer chaque jour davantage à la cause de la diffusion du chinois et de la culture chinoise à travers le monde.

Pour cette visite, Liu Limin était accompagné par He Xiuchao, responsable du bureau de la Supervision de l’Education du ministère chinois de l’Education ; Ge Zhenjiang, vice-directeur général du département de la Pédagogie ; Yang Jun, vice-directeur général du département de la Coopération et des Echanges internationaux ; Zhang Quan, vice-directeur du Secrétariat général du ministère ; et Yang Cancan, fonctionnaire chargée de projets.


Le vice-ministre Liu Limin, en compagnie de l’ambassadeur Shen Zhifei, assiste à une présentation portant sur le lancement des cours de chinois à l’école Matija Gubec.


Le vice-ministre visite une exposition photographique portant sur les activités de l’Institut Confucius.


Liu Limin et ses accompagnateurs discutent de manière libre avec les représentants de l’Institut Confucius.


Liu Limin et ses accompagnateurs posent cordialement pour une photo souvenir avec le personnel de l’Institut Confucius