Ouest des Etats-Unis : formation des manuels pour les enseignants locaux de chinois

[Source]    Institut Confucius de l’Université d’Etat de Portland [Time]    2012-10-24 08:58:28 
 

Les 13 et 14 octobre 2012, s’est tenue la « Formation 2012 des manuels pour les enseignants locaux de chinois dans l’Ouest américain », organisée par le Hanban et l’Institut Confucius de l’Université d’Etat de Portland. Y ont participé environ 250 enseignants de chinois d’écoles primaires et secondaires et d’universités, des experts célèbres d’enseignement du chinois et savants d’outre mer, venus des Etats de l’Oregon, de Washington, d’Alaska, de Californie, de New York, de l’Illinois, de l’Utah et du Delaware ainsi que de la province canadienne de Colombie-Britannique.

Cette formation avait pour but de familiariser les enseignants avec les manuels de chinois du Hanban et des manuels rédigés à l’étranger, en utilisant des ressources pédagogiques pour l’enseignement du chinois, mais aussi de créer une plate-forme d’échanges pour les enseignants de chinois à l’étranger en les encourageant à rédiger des manuels de chinois adaptés à la réalité locale.

Xu Yongji, conseillers éducatifs au consulat général chinois à San Francisco, Li Renzhu, consul chinois à San Francisco, Chris Edward, sénateur de l’Etat d’Oregon, Mme Jessica Tan, fonctionnaire du bureau de représentation du Hanban en Amérique du Nord, Sharon Carstens, directeur de l’Institut de recherche sur l’Asie de l’Université d’Etat de Portland, ont prononcé des discours.

Dans son discours, Xu Yongji a présenté le développement des Instituts et Classes Confucius dans le monde et a dit espérer que les enseignants puissent profiter de cette formation pour mieux connaître la situation et les manuels en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement du chinois. Le sénateur Chris Edward a présenté l’adoption par le sénat de l’Etat d’Oregon du projet d’enseignement du chinois dans les écoles primaires et secondaires de cet Etat, indiquant que l’apprentissage du chinois permettait des échanges entre les peuples chinois et américain et que dans l’actuel contexte économique, savoir parler chinois permettrait aux apprenants de trouver un emploi plus facilement. Bien que l’Oregon soit petit, il est l’un des premiers Etat américains à vulgariser l’enseignement du chinois. Des responsables, des rédacteurs de manuels, ainsi que des enseignants de maisons d’éditions chinoises (Maison d’Edition de l’Université des langues de Beijing, de la Pédagogie populaire et celle de la langue chinoise) ayant à leur tête Hao Yun, directeur de la Maison d’Edition de l’Université des langues de Beijing, ont été invités à participer à cette formation. Ils ont présenté et expliqué, de manière détaillée et complète, la méthode de rédaction des manuels, la méthode et les techniques d’enseignement.

Afin de montrer l’utilisation de ces manuels aux stagiaires et appliquer des méthodes d’enseignement efficaces, des enseignants américains, ayant beaucoup d’expérience dans l’enseignement, ont été invités à donner des cours à titre d’exemple. Ils ont présenté leurs expériences dans la gestion des classes en école primaire et secondaire aux Etats-Unis. Shen Yin, l’un d’eux, travaille à l’Ecole primaire Woodstock, première école américaine à adopter la méthode d’enseignement de chinois dite « Total Immersion Experience ». Ces enseignants locaux ont montré, lors des cours, la méthode d’enseignement destinée aux élèves américains. Dr Liu Meiru, responsable de l’Institut Confucius de l’Université d’Etat de Portland, a présidé la formation et a donné un rapport intitulé « Réalité et analyse des manuels de chinois rédigés aux Etats-Unis ». Dans son rapport, elle a analysé en détail la source du manuel k-12 dans des écoles primaires et secondaires américaines, les caractéristiques de la rédaction et des problèmes existants.

Des stagiaires ont indiqué qu’il s’agissait d’une bonne opportunité pour eux, car cette formation leur permettait de mieux connaître les manuels et leurs particularités, et d’avoir des expériences dans la pratique. Les stagiaires ont apprécié cette formation et remercié le Hanban pour ses efforts dans la promotion des méthodes d’enseignement. Ils ont indiqué qu’avec le renouvellement des manuels, cette formation devait devenir fréquente afin de promouvoir l’enseignement du chinois à l’étranger.


Cours de démonstration « Paradis de chinois »


Chris Edwards, sénateur de l’Oregon, prend la parole


Xu Yongji, conseiller éducatif, prend la parole


Formation


Distribution de cadeaux aux enfants ayant participé au cours de démonstration

Photos prises par E Guangcai