Liu Yandong participe à la cérémonie de célébration du 10e anniversaire du concours « Passerelle vers le chinois » destiné aux étudiants du monde entier

[Source]    Xinhuanet [Time]    2011-07-18 14:03:50 
 

(Agence Xinhua, le 17 juillet 2011) La cérémonie de célébration du 10ème anniversaire du concours « Passerelle vers le chinois » destiné aux étudiants du monde ainsi que la cérémonie d’ouverture de la 10ème version de ce concours, ont eu lieu le 16 juillet à Changsha, chef-lieu du Hunan. Liu Yandong, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (CC du PCC) et conseillère d’État, y a participé et a présidé l’ouverture du concours.

Avant la cérémonie d’ouverture, Liu Yandong a reçu des représentants de candidats à ce concours. Elle a rappelé que, depuis 10 ans qu’il existe, le concours « Passerelle vers le chinois » destiné aux étudiants du monde entier a attiré la participation de plus de 100 000 étudiants venus de plus de 70 pays. Les jeunes amis de ces divers pays se sont réunis à l’occasion de ce concours et leur niveau du chinois s’est amélioré. Ils ont pu mieux connaître la culture chinoise et l’amitié entre les nationalités a été renforcée. Le concours « Passerelle vers le chinois » est devenu une scène importante pour la démonstration du niveau du chinois des jeunes des différents pays et une manifestation particulière dans les échanges linguistiques et culturels entre la Chine et l’étranger. Il est devenu « un pont culturel, d’amitié et d’échanges spirituels ». 

 Liu Yandong a insisté sur le fait que la langue est un support de la culture et un outil de la communication. Sa valeur réside en ce qu’elle devient plus précieuse dans une époque où les diverses civilisations tentent de s’entendre de manière harmonieuse. L’apprentissage et les échanges linguistiques peuvent dépasser le temps, traverser les frontières et promouvoir les progrès de la civilisation humaine dans de plus vastes perspectives. Le gouvernement chinois encourage comme toujours le peuple chinois, notamment les jeunes et adolescents, à apprendre des langues des autres pays et estime que les différentes cultures doivent se compléter mutuellement sur le principe de chercher les points communs et de respecter les différences, en vue de remporter des succès ensemble. Grâce à l’apprentissage des langues étrangères, les jeunes Chinois peuvent connaître la culture multipolaire du monde ; d’autre part, les échanges et la coopération entre le peuple chinois et les autres peuples pourront se développer.

Liu Yandong a dit que la maîtrise d’une langue signifie l’obtention d’une nouvelle clé, ce qui permet de se faire davantage d’amis et de mieux connaître le monde, en vue de dégager de belles perspectives. La langue chinoise est l’une des plus belles du monde et c’est aussi une langue de travail à l’ONU. Nous avons créé des Instituts Confucius avec la collaboration des partenaires étrangers et organisé la poursuite des études en Chine pour des élèves étrangers, dans l’intention de satisfaire à la demande des divers peuples d’apprendre le chinois et de connaître la Chine. Tout cela a été bien accueilli par les gouvernements des pays et leurs divers milieux. Elle a encouragé les jeunes des autres nations à apprendre assidûment le chinois et à l’utiliser dans la pratique, tout en mettant l’accent sur l’accumulation des connaissances et sur la méthode permettant d’améliorer les niveaux d’apprentissage et d’utilisation du chinois. Par l’intermédiaire de la langue et de la culture chinoises, on peut connaître la vraie Chine et la sympathie et la sincérité du peuple chinois, ainsi que son amour pour la paix, peuvent être transmis aux quatre coins du monde. On se fait des amis par la culture, puis les amis s’entraident. Les échanges culturels sont renforcés et la compréhension mutuelle est approfondie. L’amitié se resserre pour créer un bel avenir pour les peuples, contribuer à la paix dans le monde et à la prospérité et aux progrès de la société humaine.

Zhou Qiang, secrétaire général du PCC de l’autorité du Hunan et des responsables des départements du Conseil des Affaires d’État étaient présents lors de cette rencontre. Environ 1 000 personnes, dont des candidats du concours, des élèves chinois et étrangers des établissements d’enseignement supérieur du Hunan, ont participé à la cérémonie d’ouverture.

Au Hunan, Liu Yandong a mené une visite d’inspection dans un « technoparc » des sciences et techniques et dans des entreprises mettant en œuvre de nouvelles technologies. Elle s’est intéressée aussi au travail sur l’innovation scientifique et technique et au développement des secteurs industriels stratégiques. Elle a souligné qu’il faut centrer les efforts sur le concept de développement scientifique et de changement de la croissance économique pour : approfondir la réforme du système scientifique et technique ; promouvoir l’édification du mécanisme national d’innovation ; favoriser la combinaison entre les politiques, la production, les études, la recherche et la pratique ; renforcer la position prédominante de l’innovation technique de l’entreprise ; améliorer la capacité d’innovation du pays. Liu Yandong a visité aussi des écoles primaires et secondaires, ainsi que des unités culturelles locales.